Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Roms : lynchage d’un juge par ses pairs

Dans un communiqué commun, la Ligue des Droits de l'Homme, le
syndicat de la magistrature et le syndicat des avocats de France
de
Toulouse ont condamné un juge toulousain, qui aurait notamment lancé à quatre tziganes poursuivis pour le vol de cuivre d'un transformateur :

"vous ne pensez pas que la France en a assez des vols commis par les Roms?" "Pensez-vous que nous allons vous laisser piller la France ainsi ?".

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

13 commentaires

  1. Aïe…. C’est vrai que la vérité fait mal!
    Pour une fois qu’un juge semble tenir des propos de bon sens, on l’attaque. Et ensuite, on se plaint que la justice ne fait pas son travail.

  2. Ce juge a fait un constat et a posé une question qui devrait interpeller les élus soucieux du bien commun. Démarche quasiment suicidaire sous cette dictature dont les instruments fidèles viennent de réagir à l’encontre de ce juge dont les propos sont exemplaires.

  3. Ils ont raison : les vrais coupables ne sont pas les ROM, mais les juges qui délivrent “un discours délétère, toujours plus dominant, qui désigne des bouc-émissaires et attise les xénophobies au mépris de la cohésion sociale”, un discours anti-France.

  4. …il ne faut surtout pas dire de vérités…sinon…

  5. C’est lui qu’on voudrait avoir à la place de Taubira!

  6. Qui a dit que les “kamikazes”étaient nippons ? ce Juge risque de se retrouver en kimono ! pourvu qu’il reste …zen !

  7. Les propos attribués à ce président d’audience correctionnelle ne sont apparemment pas contestés.
    Quoi qu’on pense des Roms, ils sont regrettables dans un prétoire.
    Si de tels propos étaient tenus par un président de cour d’assises dans la conduite des débats, tout serait annulé, car il y aurait manquement à l’obligation d’impartialité.

  8. Je n’ose même plus écrire ce que je pense de la population tsigane ou rom de Roumanie. J’ai peur de passer sous la férule d’un modérateur beaucoup trop angélique. Il ne faut pas être angélique avec ces gens qui viennent profiter de notre faiblesse.
    Croyez mon expérience à Nantes, où je les observe tous les jours. Ils n’ont rien à faire chez nous.

  9. Au lieu de refuser de voir la vérité en face,toutes ces belles institutions,et notamment la ligue des droits de l’homme,devraient peser de tout leur poids pour qu’une solution soit enfin étudiée au niveau européen qui rendrait à ces personnes leur dignité..et le droit de vivre dans leur propre pays d’où ils sont pour l’instant toujours chassés.

  10. Il semble un fait acqui en france, que l’on peut porter des jugements sur les minorités roms et similaire, mais sur celles ci uniquement. Attention le sol est glissant.

  11. Il est vrai que ce magistrat aurait pu s’en dispenser.
    Ceci dit, le rôle d’un syndicat est de défendre les membres de la profession, pas de les “enfoncer ”

  12. Pourquoi la france est elle responsable de ces gens ?
    C est le pays d ou ils viennent qui devrait s en charger c est quand meme pas a nous.
    Qu ils retournent d ou ils viennent.c est un peu facile,ils doivent etre content les gouvernements bulgare ou roumain de plus a gerer ces boulets là.

  13. Avec la ligue des droadlome et les accessoires cités plus haut, ce Juge digne et
    courageux, fait figure de patriote face à une bande de cons.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!