Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Rôle déterminant des familles dans la pérennité du système des retraites

Extrait du communiqué des AFC à propos de la réforme des retraites complémentaires :

Afc 2 "(…) Parmi les mesures envisagées figure la réduction, au moins partielle, des majorations attribuées aux parents de familles nombreuses.

Pour la CNAFC, une telle mesure va complètement à l'encontre du rôle déterminant de ces familles dans la pérennité du système des retraites, rôle qu'elle entend rappeler avec insistance. Les 5 millions de personnes menacées par de telles dispositions ne peuvent l'accepter.

Les majorations font partie des dispositifs nécessaires pour réduire les impasses financières auxquelles sont confrontées les familles avec enfants, et particulièrement leur difficulté à constituer une épargne. Une des conséquences de ces impasses, comme le montrent les enquêtes, est que les familles en France n'ont pas le nombre d'enfants qu'elles désirent ; c'est, avec le chômage, la source des déséquilibres des systèmes des retraites.

Pour la CNAFC, il est temps de conforter la politique en faveur des familles et de la rendre plus lisible en répondant à leurs besoins réels.

(…) sans l'assurance d'une aide convenable au moment de la retraite comment les familles pourraient-elles sereinement choisir d'accueillir des enfants ?"

Partager cet article

5 commentaires

  1. “les familles en France n’ont pas le nombre d’enfants qu’elles désirent”
    Cette réflexion est assez juste, mais pas tout à fait exacte.
    Il y a en fait jamais eu si peu de femmes sans enfants, mais le modèle idéal pour la femme française s’arrête à deux. Ce dont on a le plus besoin, statistiquement parlant, pour rétablir l’équilibre démographique c’est de quelques milliers de familles nombreuses qu’ils faudrait aider en priorité. Justice sociale et efficacité démographique iraient alors de pair, mais ce n’est pas électoralement payant (à moins d’instaurer le vote familial !).

  2. la CNAFC commence à ouvrir les yeux sur le président soutenu en 2007

  3. @hs
    La CNAFC ouvre tjrs les yeux quand il est trop tard : comme le Medef, ou la FNSEA, ou les UDAF, et d’autres machins du même genre, c’est une structure destinée à conforter la droite de pouvoir, non à défendre et représenter ses mandants.
    De plus les associations familiales ont enfermé le modèle familial français dans le cadre de la redistribution sociale, qui est un piège. Plus on aide une catégorie sociale ou un secteur de la société , plus on l’installe dans une précarité et une dépendance durables.
    Le fait d’avoir pérennisé les allocations familiales comme seule politique familiale après la fin de la reconstruction de l’après-guerre a tué les familles françaises au profit des familles immigrées : le système actuel ”d’aide aux familles” ne sert qu’à financer le remplacement des familles de souche par des familles immigrées, mais le pire c’est que ce sont les familles de souche qui paient avec leurs cotisations sociales et leurs impôts……
    [Non les AFC ne sont pas un machin confortant le pouvoir en place. A chacun d’y adhérer et de créer sa propre influence. Ce n’est pas en restant seulement derrière son ordinateur que les choses évoluent.
    Ce que vous dîtes n’est pas faux mais ne concerne pas les AFC ! Ne confondez pas AFC et CAF.

  4. Et bien !
    Les AFC en auront mis du temps pour réagir…
    Désolé mais, comme à chaque fois.
    [Pas tant que ça ! Le débat a débuté le 25 novembre et vient de s’achever. Ne confondez pas avec la réforme des retraites….
    http://www.ladepeche.fr/article/2010/11/26/956879-Complementaires-l-autre-reforme.html
    PC]

  5. PG, ce que vous dites est vrai, mais seulement parce que, contre toute logique, on attribue des allocations familiales aux étrangers.
    La préférence nationale dans ce domaine ne me choquerai pas mais je ne connais pas la position des AFC là-dessus.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]