Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Robespierre est de retour

La chronique de Guillaume de Prémare, délégué général d'Ichtus, sur Radio Espérance :

« La laïcité exigerait-elle aujourd’hui, pour survivre, la proclamation d’un athéisme d’Etat ? Et d’un athéisme de combat ? C’est René Poujol, très remonté contre l’ultra-laïcité, qui s’exprime ainsi. Ultra-laïcité ? De quoi s’agit-il ?

Oh juste quelques déclarations qui en disent long sur ce qui pourrait bien nous attendre. Pour Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale, « Il y a une religion suprême, c’est la religion de la République ». Pour Rama Yade, ex-ministre de Sarko, « la République doit redevenir un messianisme, avec ce que le messianisme a de transgressif, de collectif, de discipliné, d’exigeant, de moral. »

Waouh ça cogne ! Plunkett me retire les mots de la bouche lorsqu’il souligne que « c’est la définition d’un régime inquiétant. Si Rama Yade avait écrit « vertueux » au lieu de « moral », ce serait carrément le retour de l’incorruptible ». Au secours, Robespierre revient !

Que se passe-t-il ? Il se passe qu’il ne suffit pas de décréter du jour au lendemain que « Charlie c’est la France et la France c’est Charlie » pour refaire le ciment national, pour sceller le sens commun d’une société. Il faut donc aller plus loin : puisque le sens commun meurt sans religion commune, il faut une religion commune au-dessus des religions. « Il faut un Dieu à la nation » comme on disait à la fête de « l’Etre suprême ».

Ne croyez pas que Bartolone et Yade aient « fumé la moquette », c’est un retour aux sources montagnardes les plus pures et incorruptibles, qui porte en germe le risque totalitaire. Le schéma est simple : ils ne veulent voir qu’une seule religion dans l’espace public – la leur, la laïque ! -, les autres religions étant priées de rester strictement confinées à l’espace privé.

Avec cela, ce sont nos libertés qui sont menacées : la liberté religieuse – qui est « au fondement d’un Etat de droit » disait Benoît XVI -, mais aussi nos libertés familiales, éducatives et scolaires, puisqu’ils entendent reprendre fermement en main l’école. Comme le répète en boucle Belkacem : la laïcité, toute la laïcité, rien que la laïcité, et aucun écart ne sera toléré. Je pressens déjà que nous serons accusés de ne pas nous soumettre, au nom de notre religion, au messianisme transgressif, collectif, disciplinaire, exigeant et moral de Madame Yade.

Que dit notre religion sur Dieu et César ? Reprenons le discours de Benoît XVI au Bundestag (septembre 2012) : « Contrairement aux autres grandes religions, le christianisme n’a jamais imposé à l’Etat et à la société un droit révélé. (…) Il a, au contraire, renvoyé à la nature et à la raison comme vraie source du droit. » Dans la révélation chrétienne, il n’y a pas de « Charia » catholique.

Cela est entendu, mais il faut dire à Monsieur Bartolone et à Madame Yade que César n’est pas Dieu, que César ne peut pas tout. La distinction Dieu-César ne donne pas un blanc-seing à César car la loi de César est soumise à la nature même de l’homme et à la raison, qui sont reçues de Dieu.out, que l’homme n’appartient pas à César. "

Partager cet article

18 commentaires

  1. il va falloir leur redire à tous ces politicards d’opérette comment ont fini les Marat, Robespierre, Danton et consorts. Quant à la laïcité dans la bouche de Belkacine ça devient triste. Je ne veux plus entendre ce mot. attention au retour de boomerang, messieurs les donneurs de leçon. Et sans doute qu’on va avoir droit aux commissaires politiques et aux accusateurs publics!

  2. Robespierre sans la guillotine, ca me fait rire !
    Si la République veut être la République, il faut déjà qu’elle change ses lois pénales :
    – retour de la peine de mort
    – allongement des peines carcérales
    – mesure sur l’indignité nationale
    – construction de quelques prisons
    et on tire un gros bras d’honneur à la Cour de Justice européenne et tutti quanti en affirmant notre souveraineté. Point barre .

  3. N’oublions-pas cette nostalgie,
    de soviet,de komsomol,
    qui habite dirigeants :
    https://www.youtube.com/watch?v=TJw9sKg4Z_0

  4. Robespierre est dans les gênes de la république qu’il faut nommer, comme la première république « la république des tyrans ». Tout ceci montre à ceux qui sont encore républicains par habitude et formatage d’esprit que ce sont les royalistes qui ont raison, et que jamais la citation de Victor Hugo n’a été autant d’actualité « Quand on hait les tyrans, il faut aimer les rois. » Moi, je vote en toute cohérence Alliance royale, qui enregistre depuis un bon bout de temps nombre d’adhésions. Vive le Roi ! À mort la république des tyrans ! Vive le royalisme de combat ! Seul le Roi sauvera la France, ce que je pense mais qui a été dit par quelqu’un de beaucoup plus haut que moi : Dieu, ce qui est transmis dans les prophéties de Marie-Julie du Crucifix http://www.marie-julie-jahenny.fr/les-propheties-pour-la-france.htm Dieu et Roi sont liés, république et Satan sont liés.
    Par le biais d’Internet, il nous est possible de nous battre contre ce régime théocratique qu’est la république dite française, mais antifrançaise et antichrist à mort ! La désobéissance civile est un devoir sacré en pareil cas.

  5. “Comme le répète en boucle Belkacem : la laïcité, toute la laïcité, rien que la laïcité, et aucun écart ne sera toléré.” : si, par l’Islam, électeurs de gauche garants de la présence de la gauche au pouvoir.

  6. Complètement d’accord avec cette excellente analyse de Guillaume de Prémare !!
    J’avais moi-même remarqué combien nos politiques, et tout particulièrement ceux du PS recommençaient depuis quelques mois à utiliser la sinistre dialectique révolutionnaire, version Convention :lutte contre la “tyrannie”, laïcité érigée en religion obligatoire, lutte contre les “ennemis de la Liberté” (pas de liberté pour eux, nous le savons, mais la guillotine), ou contre les “obscurantistes”, etc.
    Dialectique qui va de pair avec une grave crispation sur la volonté de répression de tous ceux qui ne sont pas d’accord avec eux…
    Réellement inquiétant effectivement…

  7. Pour plagier Pierre DA, on nous rejoue “Rama la guerre et Vishnou la paix”.

  8. Alors, si on retient les leçons de l’histoire, on peut se réjouir !
    Car il n’a pas fait long feu, le Robespierre en chef, achevant sa vie dans un beuglement de bête…
    Les petits Robespierre d’aujourd’hui feraient bien de méditer sur sa fin pitoyable, perpétrée par ses propres “amis” !

  9. En somme, ce sont des salafistes de la laïcité.

  10. Camille desmoulins a ecrit: “Ce sont les despotes maladroits qui se servent des baîonnettes, mais tout l’art de la tyrannie est de faire la même chose avec des juges”. Nous y sommes. De la Révolution hard nous passons à la Révolution Soft. Mais cette dernière est toujours en marche.
    Robespierre est toujours là et il fait Fureur!

  11. Avec la comparaison (attention, padamalgam) que le salafisme dégénère lui aussi rapidement en takfirisme…

  12. désobéissance civile oui mais comment?

  13. Robespierre a fini la mâchoire fracassée d’un coup de pistolet, puis sur l’échafaud, là où il avait envoyé tant de monde.

  14. D’après les prophéties de Marie-Julie qu’évoquent Dominique, c’est après le départ du gouvernement de Paris que la guerre empirera (une seule bonne nouvelle: la destruction totale de l’Assemblée !)dans l’incendie qui ravagera la capitale !

  15. Le laïcisme est tout simplement la religion franc-maçonne, avec ses rites, ses baptêmes, ses dogmes, ses temples, ses parrains, ses prédicateurs, etc…, et ses valeurs dites “de la république”.

  16. A ce rythme, on va voir fleurir des « je suis Charlotte Corday »…

  17. J’entends bien Guillaume, mais que penses-tu de la déclaration de JUPPE-APPARU : “STOP au totalitarisme laïcard” pour justifier…la mise en place d’un Concordat pour l’islam! Soit faire payer par tous les français le développement de “l’islam de France”, c’est à dire l’islam de l’UOIF, de Amar LASFAR, Tareq OUBROU, Azzedine GACI, c’est à dire l’islamisme Frères Musulmans, celui de Tariq et Hani RAMADAN!

  18. A Michael :
    oui, suite de la mise en place de l’Uoif. Les loges savent aussi courtiser l’Islam dit modéré. C’est au Christ et à sa Croix qu’eux ou leur inspirateur en veulent.

Publier une réponse