Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Robert Ménard veut créer les conditions de l’union des électeurs des droites

  B0LyDGyRobert Ménard publie un communiqué sur la stratégie à adopter pour faire gagner Marine Le Pen en 2017 :

"Et maintenant ?

4 conditions à remplir pour gagner en 2017 ! Le Front national a obtenu hier 13 décembre un score historique en terme de voix. Face à la coalition de tous les partis, il confirme qu'il est bien le premier parti de France.  Mais il ne gagne aucune région. L'ensemble des droites en France est largement majoritaire. Et pourtant la gauche l'emporte dans cinq régions. Voilà les deux enseignements essentiels de ces élections régionales.

Et maintenant, que fait-on ? À seize mois de l'élection présidentielle, à partir de ce socle considérable de 28 % des électeurs, tout est possible pour la droite patriote mais à certaines conditions :

Béziers-libère-la-parole-conférence-philippe-de-villiers1°) Bâtir un programme présidentiel capable d'unir les électeurs des droites au deuxième tour. Ce programme ne peut pas être le seul fruit d'un travail interne au Front national.
2°) Fédérer les personnalités indépendantes de la droite patriote et les intégrer dans l'élaboration de ce programme.
3°) Créer une synergie en ouvrant, plusieurs mois avant la Présidentielle, les investitures aux Législatives à des personnalités locales ou nationales extérieures au mouvement de Marine Le Pen.
4°) Organiser un Comité National de direction stratégique de campagne ouvert à des personnes n'appartenant pas au Front national.

Oui, la victoire est possible ! Elle exige des ruptures et de la méthode. C'est dans ce but que, dès janvier, je m'engagerai totalement et annoncerai diverses initiatives.

Parce que je souhaite la victoire de Marine Le Pen, parce que je la crois nécessaire pour le salut de la France, j'appelle tous les patriotes à se préparer pour ce grand combat."

Partager cet article

31 commentaires

  1. Marine Le Pen ou un autre ou une autre, mais c’est sur qu’il faut faire quelque chose dans le sens non pas d’une union mais d’une coordination de la droite nationale

  2. Il serait temps que tout le monde se bouge !

  3. C’est exactement ce qu’il faut et l’entêtement de NDA ne doit pas empêcher aux autres candidats de DLF à faire le pas de la grande union de survie pour la France

  4. un mouvement de fond des dissidents comme dit De Villiers , est en train de se dessiner , pourvu qu il ne se laisse pas torpiller par les sous marins du régime UMPS

  5. Attention à un programme trop droitier. Il faudrait éviter de perdre la partie de base électorale acquise sur la gauche. Car nul parti n’est propriétaire des voix.

  6. Merci Monsieur Ménard, vous pouvez compter sur moi. Lançons la pétition “Pour l’union des patriotes l’union des droites – 2017”

  7. Extrême droite et PCF, même problème: jamais au 2ième tour!!!
    Non, les présidentielles, ne sont acquises au FN, loin de là!!!

  8. Un monsieur bien que j’ai vu témoigner pour un manifestant anti-loi- Taubira, incarcéré arbitrairement par ceux qui se disent républicains et tolérants !
    On en voudrait de nombreux comme lui !

  9. QUOI ? Une alliance du FN avec les traîtres de la “droite” qui “copinent” avec les socialos pour 2017 ?
    En ce qui me concerne cela sera très simple, le choix sera vite fait: ABSTENTION.
    L’ABSTENTION EST UN VOTE puisque:
    En ne votant pas, je choisis le dirigeant qui me convient = AUCUN.
    En ne votant pas, je donne mon opinion, et c’est = NON AU SYSTEME.
    Je commence à percevoir dans cette soupe électorale le futur cocu, toujours le même : le peuple.
    “Le peuple n’a qu’un seul ennemi dangereux, c’est le GOUVERNEMENT” Danton.

  10. Merci Robert Ménard. Je vous soutiendrai à fond dans cette démarche.

  11. Robert Ménard décrit exactement ce que le FN est totalement incapable de faire depuis sa création en 1972…de telle sorte que je pense que le monolithisme, l’incapacité à se remettre en cause, le mépris envers le reste de la mouvance (qu’il s’agisse du Salon Beige, de Présent, des journaux, etc…) l’incapacité à établir des ponts avec des intellectuels …l’incapacité de nouer la moindre alliance avec d’autres formations (pourtant indispensable avec des scrutins à deux tours et indispensable psychologiquement) comme il l’a démontré depuis 1979 (échec d’un accord avec le PFN) puis par la suite avec le MPF, MNR, le SIEL, etc…sont consubstantiels au FN ; c’est son ADN.
    Le FN n’évoluera pas.
    Il finira par user ses électeurs et il adviendra ce qui est arrivé avec le Vlaams Belang, il régressera…

  12. Les “egos ” surdimensionnés de certains empêchent toute union…l’intérêt de la France passe après leur ambition personnelle .Et c’est valable à gauche..

  13. pour cela il faudrait que LR renoncent à sleurs dirigeants plus socialistes que de droite!

  14. Un Ménard , un de Villiers , oui mais pas un NDA en personne, il est fm, voir même des royalistes. Et si ça peut nous amener vers la Monarchie, je suis preneur ! Deux critères primordiaux : etre souverainiste et ne pas être fm.

  15. Je ne pense pas qu’il faille se laisser enfermer dans le vocable de “droites” qui ne veut plus dire grand’chose en ce nouveau siècle mais l’appel de Robert Ménard rejoint d’autres qui ouvrent des horizons.
    Que Robert Ménard est vraiment quelqu’un de bien, de ceux qui donnent envie de vite tourner la page de cette classe politique usée, discréditée, avachie à l’image de François Hollande, sans doute le pire de tous…

  16. Oui, c’est réduire le FN à n’être que les porteurs d’eau : les militants bossent sur le terrains pour des personnalités dépourvues d’appareil et sans garantie que les petites lucioles ne s’envolent définitivement.

  17. Est-ce que la démarche de France Audace ne pourrait pas être l’initiateur de cette union des droites ??
    http://www.france-audace.fr/
    Ils proposent des mesures pour 2017 assez concrètes sur lesquelles une large part des électeurs de droite pourraient se retrouver.
    Personnellement, je rêve d’un grand rassemblement qui aille de l’aile droite de LR (Sens commun, H. Guaino, H. Mariton…) au FN (pour ceux qui partagent vraiment ces valeurs dont Marion en est l’exemple le plus pur) en passant par DLF, PCD, MPF… Je suis sûr qu’il y a de la place !! Maintenant, il faudrait voir qui pourrait incarner cette droite de rassemblement et que chacun pense d’abord à la France avant de penser à sa propre ambition !!

  18. Les positions de l’UMP, en ce qui concerne l’UE, sont à l’opposé de celles du FN.
    Pas si évident “d’unir les électeurs des droites au deuxième tour.” Ceci était valable pour les régionales ou départementales.

  19. Je l aime de plus en plus plus ce Robert Ménard!

  20. Il ne s’agit pas d’entêtement mais de suite et de cohérence dans les idées.
    Une coordination des souverainiste doit être recherchée mais ne doit en aucun cas conduire à une contre-productive fusion.

  21. Idéalement, il faudrait quand même quelqu’un d’un peu meilleur que Marine Le Pen à la tête de ce grand mouvement.

  22. Que de remue ménage !
    Que de calculs et d’énergies déployées !
    Tout ça pour faire voter des veaux !

  23. Patrick Buisson, Zémmour et Philippe de Villiers travaillent “au dynamitage ” de la “fausse droite ” comprenez l’UMP.
    Tous les trois mettez du cœur à l’ouvrage et faites en sorte que cette fausse droite expire le plus vite possible .
    Et à partir de là construisons un parti souverainiste dont le FN sera “le fer de lance”
    “L’avenir de la France vaut bien une union des véritables patriotes ”
    Ceci pour paraphraser le bon roi HenriIV .
    http://www.atlantico.fr/rdv/revue-presse-hebdos/droite-buisson-zemmour-et-villiers-unis-pour-dynamiter-offre-politique-ou-sont-intellos-gauche-philippe-val-et-denis-robert-se-2425458.html

  24. D’accord avec Hugues, il faut que la direction du FN se remette en question: quand on fait un excellent 1er tour (Présidentielle 2002, Régionales 2015), et qu’on se retrouve complètement cocu au 2nd, c’est qu’il y a un problème quelque part.
    Il y en a marre de se cogner la tête contre un mur. Personnellement, je me demande si je ne vais pas cesser d’adhérer au RBM.
    Peut-être que le FN est trop agressif dans ses propos; Jean-Marie faisait peur et il le faisait exprès, c’est son genre; Marine est parfois trop agressive dans ses propos, par exemple quand elle a dit qu’elle ne laisserait pas le gouvernement tranquille une minute, au sujet de la situation des Calaisiens. Le FN fait encore peur. Ceci dit, l’UMPS leur barre la route, c’est certain.
    Faire l’union des patriotes est plus que nécessaire si l’on veut progresser vers le pouvoir, mais cela suppose que chaque parti fasse des concessions, compte-tenu que le FN est quand même le plus fort, et de loin…Il y a de gros problèmes d’ego dans les autres partis souverainistes aussi!

  25. Ce n’est quà l’occasion d’une catastrophe que des socialistes ont porté au pouvoir des militaires: Petain, deGaulle…attendons…

  26. Robert Ménard c’est engagé dans la campagne de Louis Aliot… a t il évoqué cette approche avec lui…Il a reçu récemment De Villiers (qui a eu des mots aimables pour Marion) a t il évoqué ce point avec lui? Des passerelles on telles déjà été posées? La grande inconnu reste la maîtrise de l’Ego surdimensionné de Dupont Aignan.
    A suivre….avec intérêt.

  27. “gg” commet une grosse erreur de jugement !
    Il faut assumer une vraie politique de droite.
    Si Marion a le meilleur % c’est parce qu’elle ne craint pas d’affirmer les valeurs de droite.
    Si des candidats UMP/LR ont été élus haut la main, c’est parce qu’ils n’ont pas craint de s’affirmer de droite et de mettre en avant leurs valeurs chrétiennes (bien que parfois un peu floues).
    Saint Just et Phillipot ne pouvaient pas gagner du moment qu’ils faisaient des appels du pied à l’électorat de gauche.

  28. @Jean :
    J’ai la plus grande estime pour Philippe de Villiers (malgré ses dérapages provoqués par un anti-socialisme viscéral qui l’a parfois conduit à des choix contestables), et pour Nicolas Dupont-Aignan.
    Tout homme politique d’envergure à un ego un peu plus important que la moyenne.
    Sans ego, il n’y aurait eu :
    – ni Pétain (et alors çà aurait été tant pis pour les juifs français qui auraient subi le sort de leurs frères des autres pays d’Europe continentale),
    – ni de Gaulle (et alors çà aurait été tant pis pour la France et Youpi! pour les Américains)
    Mais si il y a un leader politique à qui on ne peut pas reprocher un ego surdimensionné, c’est bien Nicolas Dupont-Aignan.
    En revanche, il demeure toujours d’une cohérence totale avec sa démarche.
    Avec DLF (surtout des français moyens) Il incarne une force sociologiquement différente
    du FN (Principalement les classes les plus défavorisées des bas quartiers urbains et de la ruralité abandonnée), et de Feu le MPF (Principalement une élite favorisée intellectuellement et financièrement)

  29. D’accord avec Alain L. ! Le problème maintenant du FN, c’est sans doute la famille Le Pen…
    Papon,
    pour moi Pétain n’a fait que quémander honteusement (et lâchement) des miettes de pouvoir aux allemands qui nous avaient battu, pour se venger de la “frousse” qu’a connu la droite en 1936 ! Le général de Gaulle a réagi bien plus en politique qu’en militaire (en agissant aussi selon des principes militaires) pour faire remonter la pente à la France…
    Oui, je sais … Je suis un indécrottable gaulliste !

  30. @Tite :
    Le candidat UMP/LR élu le plus Haut la main est Frère Xavier Bertrand, bien plus que Frère Bruno Retailleau.
    C’est en piétinant les valeurs chrétiennes et les valeurs tout court que Valérie Pécresse a arraché son élection.
    Quant à Marion Maréchal Le Pen, malgré l’adversaire le plus ignoble qu’on puisse imaginer, elle n’a pas réussi à l’emporter.
    Je ne suis donc pas convaincu par votre affirmation.

  31. @ Tite qui a écrit “Saint Just et Phillipot ne pouvaient pas gagner du moment qu’ils faisaient des appels du pied à l’électorat de gauche.”
    Apparemment, quel que soit le %age, au 2nd tour, les différentes têtes de liste ont échoué.
    Au FN, à la différence des autres partis, il faut jouer collectif : les victoires comme les défaites doivent être assumées par l’ensemble.

Publier une réponse