Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Robert Ménard souhaite que le FN se tourne davantage vers les électeurs de droite

Lu ici :

" (…) Celui-ci [Robert Ménard] indique à l'hebdomadaire qu'il va réunir dans sa ville «au printemps 2016» des «personnalités politiques et intellectuelles dans le cadre d'un rassemblement des droites, de toutes les droites». Robert Ménard juge que le «Rassemblement bleu marine, trop lié au FN, ne suffit pas» alors que Marine Le Pen a annoncé dimanche dernier une accélération de l'ouverture de collectifs départementaux RBM.

L'élu veut réunir autour de lui des personnalités telles que Philippe de Villiers, qui n'est pourtant pas tendre avec Marine Le Pen, ou Charles Beigbeder, un proche de Jean-François Copé qui a fait des déclarations d'ouverture vers le FN. «Qu'importe leur poids électoral, il faut additionner les compétences et les énergies», avance Robert Ménard.

Comme une pierre jetée dans le jardin de Florian Philippot, il explique «que les Français n'ont jamais été aussi à droite» qu'aujourd'hui. Par conséquent, il invite le FN à se tourner vers ce «futur vivier d'électeurs». «Et non plus à gauche, où le plein a été fait, et bien fait», juge-t-il. De quoi donner du crédit aux discours de Marion Maréchal-Le Pen au dépens de ceux du vice-président du parti, un ancien proche de Jean-Pierre Chevènement."

Partager cet article

22 commentaires

  1. Bonne idée, mais néanmoins, que veut dire le terme « droite « ?
    Si c’est pour se libéraliser, abandonner la sortie de l’euro, et donc fatalement la souveraineté, je dis niet. On ne pourra pas refonder notre identité chrétienne avec les mains liées par Bruxelles.
    Si c’est pour devenir une droite-Medef, niet encore. ça va de pair avec le libéralisme, et ça coupera le FN d’une base populaire qui lui est indispensable
    Il pourrait sans doute y avoir une cohabitation d’un parti souverainiste populaire ( le FN) et d’un parti souverainiste-libéral, à créer entre Dupont Aignan et de Villiers, qui aspirerait une partie de l’UMP , et qui pourraient prendre en tenaille ce centre socialo-juppéiste en cours de formation.

  2. Si Sarko était un homme de droite (et même un homme tout court, quoique l’expression lui aille comme un gant…), il aurait viré le frangin X. Bertand de son parti. Et ce n’est pas d’avoir éjecté sa pasionaria NKM qui trompera les électeurs intelligents : les gogos bourgeois des beaux et des bobos quartiers, tels des chiens pavloviens, continueront, les jours de scrutin, à retourner à leur vomissure…

  3. Bravo à Robert Ménard, excellente initiative.

  4. après la prise de position tranchée et saignante d’aignan au sujet des prétendus « excès de MLP », qui révèle plutôt lâcheté et duplicité de sa part, (car ces photos ont été manipulées par tous sur le web) ça promet d’être difficile, y compris pour les électeurs… Je me félicite de ne pas avoir voté aignan-gnan-gnan.

  5. il faut aller vers une recomposition des la véritable droite française, la droite sociale, la droite chrétienne, la droite de la tradition ;
    mais pour cela il faut que le parti change complètement de cap doctrinal, la seule qui entre dans cela est Mme MARION MARECHAL et tout ce qui est autour d’elle.
    il faut supprimer tout le jacobinisme des programmes économiques.

  6. Philippe de Villiers ou Charles Beigbeder représentent quoi au niveau électoral ? Quel poids ont-ils ? C’est la grande inconnue.
    Avant de se lancer dans des stratagèmes visant à exclure certains (Philippot par exemple), donc à faire des soustractions, il faudrait commencer par savoir additionner, non des personnalités qui ne représentent qu’elles-mêmes mais des forces politiques qui comptent (déjà refus de Dupont-Aignan).

  7. Comment un mouvement patriote pourrait il se tourner vers des français qui votent avec délectation contre la France et pour tous ses ennemis ?

  8. Certain ont du mal a comprendre que le positionnement à droite ou a gauche est circonstanciel selon le nombre d’électeur que l’ont peut attirer selon la situation locale. La Bretagne n’est pas la Provence.
    Si le FN est opposé aux républicain aux second tour il sera probablement intéressant d’attaquer à gauche pour empêcher le report automatique des voix de gauche vers les républicain.
    Au contraire dans le cas inverse il faudra attaquer à droite pour empêcher l’électorat de Droite de se reporter sur le parti socialiste.

  9. Ne pas oublier Christian Vanneste, ni le CNIP, ni le PCD dans cette recomposition de la droite, prête à s’allier localement avec le FN, de la même manière que le PS s’allie avec l’extrème gauche.

  10. Avant que LR adhèrent au projet lancé par Ménard…
    Dans le Figaro, on lit que 57% des lecteurs du journal (82 993 participants) condamnent l’éviction de NKM de la direction des Républicains contre 43% qui approuvent.
    http://www.lefigaro.fr/actualites/2015/12/15/01001-20151215QCMWWW00153-approuvez-vous-l-eviction-de-nkm-de-la-direction-des-republicains.php?m_i=nVUnSjBO%2ByLtTexTjguTbW5mXvDd8g_hKI4x%2BcSimW21GlaDLQ6Sdtu2LQ4vqXzzlJVYlhTO0hzxLzpsWO5_nD6JcNOL7_lMWxjJTKnm&a2=20151217175012&a3=763-8187255-884165#xtor=EPR-300-%5Bactualites%5D-20151216

  11. @ estebe
    Vous oublier GOLLNISCH. A vrai dire, Marion est une fille spirituelle de Bruno.
    On parlait de la « ligne Marion » et il y a peu de « ligne Chauprade-Marion »…. c’est tout simplement la « ligne Gollnisch » qui est cette ligne droitière depuis 20 ans au moins, rien de nouveau donc.
    Un peu comme quand on parlait de « zemmourisation » de la société alors que c’est tout simplement ce qu’on a appelé depuis 30 ans la « lepénisation des esprits ». « droitisation » etc c’est la même chose tout ça.

  12. il faut arrêter de laisser croire que le vote FN est le seul fait d électeurs dits « de droite » et encore moins avec la qualificatif infamant « extrême » droite donné systématiquement par l UMPS a tout ce qui n est pas comme eux , et d ailleurs les électeurs n appartiennent absolument pas aux partis , un électeur FN peut très bien du jour au lendemain voter communiste et vice versa et c est ça la vraie démocratie
    les électeurs du FN regroupent toute la population française y compris immigrée intégrée comme on dit en bref des gens comme tout le monde qui veulent vivre tranquilles sans qu on leur pompe l air avec des bobards de racisme 24 h sur 24 pour cacher le reste , des anciens du PS votent FN , qui ont compris que la rose a plus d épines que de fleurs , des communistes qui ont compris que la cgt se paye leur tête depuis 40 ans et qui en ont marre de la lie en place de gangsters en col blanc qui se gavent sur les impôts sans cesse plus lourds sur la tete de ceux qui bossent tous les jours a 7 heures du mat ‘ , gangsters politiques qui ont quasi tous des casseroles monumentales (pour certains de crimes contre l humanité) qui leur garnissent les fesses
    le FN est actuellement avec les identitaires le seul parti et d ailleurs le premier de France , qui peut encore sauver le peu que les rapetout ont laissé
    donc le FN doit accueillir TOUT LE MONDE !

  13. un indice intéressant: M.Fromantin ,député maire de Neuilly, a claqué la porte de l’UDI au lendemain des régionales.
    c’est ce genre d’homme intègre (il y en a beaucoup d’autres!) qu’il faut convaincre de former l’Avant Garde du grand changement!

  14. On ne s’en sortira pas si le fn rentre dans le moule et dans le clivage gauche droite moisi. c’est justement çà qui entretient la décadence.
    le véritable clivage est patriote mondialiste.
    Et c’est cette stratégie qui l’a propulsé à son niveau.
    c’est aux électeurs de l’herpès de comprendre qu’ils sont en train de détruire la France pour toujours.
    il faut stopper le grand remplacement immédiatement, l’islamisation.
    l’économie çà se redresse, à notre époque de grands progrès scientifiques, et de rendements incroyables, on peut vivre confortablement avec très peu. Ne vont ils pas trouver des millions de places pour héberger les envahisseurs et les nourrir ?
    Par exemple, ils vont installer des centaines de containers aménagés ou mettre à disposition des châteaux, des hôtels, ou réquisitionner des bâtiments publics innocupés pour résoudre le problème alors que nos sdfs, années après années, s’entendent dire que toutes les places d’hébergements d’urgence sont occupées.
    Le chômage de masse est entretenu pour enchaîner la populace. On le pousse à s’endetter 40ans pour 4murs en carton-pâte, pendant tout ce temps qu’il se tue à une tâche imbécile pour rembourser, il ne pense pas à contester le système, il n’a pas le temps.
    Le danger c’est que se soit le fn qui rentre dans le rang et qui même une fois au pouvoir ne change rien.
    Le potentiel il est surtout dans l’élèvation du niveau argumentaire pour convaincre les français de voter fn, ou au moins d’arrêter de voter pour l’herpès et sa politique mortifère.
    C’est là que le fn pêche, par incompétence et force de persuasion. Alors que tous les faits lui donne raison, la vérité c’est le fn qui la détient.
    Les traitres n’ont que la propagande, l’incitation à la haine, les persécutions, l’abrutissement généralisé pour masquer leur trahison.
    On peut comprendre que le niveau d’abrutissement général de la population nécessite d’être pris en compte, qu’on soit obligé de se mettre à son niveau pour se faire entendre, qu’on fasse semblant de le comprendre et de lui ressembler pour pouvoir l’atteindre.
    Mais il y a danger de s’abrutir soi-même.
    L’idée de Ménard est compréhensible, mais par exemple quand l’herpès fait du fn, les gens préfèrent l’original à la copie, il ne faudrait pas que le fn faisant de l’herpès, les électeurs préfèrent voter pour l’herpès.
    Se positionnant finalement à la place de dupont aignan et ses malheureux 4%, en progression d’ailleurs, mais qui n’ira jamais bien haut lui non plus, trop consensuel.
    Se repositionnement ouvrirait la voie à une autre extrême-droite, celle des identitaires, de chauprade par exemple.
    Les français sont majoritairement à droite mais une grande partie de cet électorat sans conviction qui vote ps peut aussi bien voter lr quand c’est nécessaire, c’est ce que les régionales ont montré, c’est une droite volatile, qui montre bien une nouvelle fois que le clivage gauche-droite est une imposture du système.
    Et quitte à élargir la base du RBM, pourquoi alors la limiter à la droite. Il y a des patriotes à gauche. Le RBM doit rassembler tous les patriotes gauche comme droite, puisqu’on a vu que ce faux clivage est une imposture.
    Et pour finir on devrait se poser des questions sur ceux qui entretiennent cette imposture.

  15. Le chômeur n’a pas plus de temps pour penser à contester le système que le travailleur tout à son travail.
    Dans la précarité et la misère il doit lui aussi concentrer son attention à subvenir à ses besoins.
    Et cette situation stressante prive souvent l’esprit de son rationalisme.
    Les divertissements abrutissants occupent le temps libre qui reste au citoyen, football télépoubelle.
    Ceux qui peuvent penser et contester le système sont, et çà se vérifie même historiquement, les bourgeois rentiers qui ont du temps libre et n’ont pas à s’inquiéter de leur avenir.

  16. Je réponds à vos nombreuses et intéressantes réflexions, effectivement nous ne sommes plus du tout en face d’un paysage politique à la « papa » où il était simple de savoir dans quel camp on se trouvait à droite ou à gauche.
    Aujourd’hui nous l’avons vu les socialistes acceptent de ne plus être représentés dans de puissantes collectivités. Dans quel but ? faire échec au FN qui représente maintenant la plus grande partie de la population. Mais surtout, s’allier pour garder leurs postes et leurs pré-carrés. Qu’est ce que cela cache ?
    La droite et la gauche en l’état ne sont plus du tout crédibles.
    Le FN est, après les régionales, le premier parti de France, mais de quels électeurs est-il composé ?
    1- des militants FN c’est sûr, mais nous sommes loin de l’unité de convictions ne serait-ce que le courant Marine et le courant Marion, les royalistes et les ex communistes.
    2- des électeurs, ceux de nos campagnes, que nous connaissons bien, l’ancienne classe ouvrière de gauche, qui, dans l’ensemble, ne font pas de politique politicienne mais ont clairement voulu montrer qu’ils n’étaient pas contents, ces électeurs ne sont ni souverainistes, ni mondialistes.
    L’ennui pour la gauche et la droite , c’est qu’ils ont beau avec acharnement essayer de faire peur, de diaboliser le FN par le biais des médias, le peuple français s’en moque (en tout cas au 1er tour pour l’instant).
    Aucun parti dans l’état n’est satisfaisant.
    Les électeurs de Debout la France, même si l’on peut encore déplorer qu’ils ne sont pas assez nombreux, sont au moins des électeurs de conviction.
    Tous seuls nous n’y arriverons pas.
    J’écoute bien évidemment les discours d’Asselineau de l’UPR, ils correspondent à ce que nous voulons.
    Je ne connais pas le but de l’UPR, il y a quand même une chose qui m’intrigue foncièrement : d’où vient le financement de toutes leurs campagnes car il n’a aucun financement public et l’on sait quel est le coût minimum d’une campagne !
    Pour l’instant le paysage est flou et est en recomposition, même Cohn Bendit acte l’existence de l’UMPS !
    Je revendique le fait d’être souverainiste.
    L’Europe n’a pas apporté la Paix et la France n’a pas attendu Maastricht pour s’ouvrir sur le monde, cela depuis des générations !
    Je pense que Nicolas Dupont Aignan doit affirmer, même s’il a peur de faire peur, que la France doit sortir de l’UE, de l’Euro, de l’OTAN et clarifier ses alliés (la Russie) car c’est la seule solution pour redresser notre pays économiquement c’est certain mais aussi moralement, socialement et culturellement.
    Mise en place de décisions européennes de plus en plus inquiétantes auxquelles le gouvernement français adhère (en aout 2015 application de la directive sur les comptes bancaires 2015-1024, entrée de la Turquie dans UE …)
    Nous reprendrons alors les rênes, notre pays a de nombreuses ressources mais il va falloir avoir une politique courageuse.
    C’est alors que les vrais souverainistes nous rejoindrons.
    La France est aujourd’hui en péril.
    Cécile Bayle de Jessé

  17. Béziers , nouvelle capitale de la vraie France ( mais nous pouvons encore faire mieux car ce n est qu une étape vers la Monarchie) .
    Attention, faire le melting-pot sans filtre , politiquement , ne servira à rien oú si peu de chose, si ce n est nous ramener continuellement dans le giron républicain ; en effet , comment peut -on s accorder , au niveau individuel , avec des gens comme NDA , franc maçon , un UPR , qui joue les conservateurs sans jamais mettre en cause le système républicain ( les conservateurs sont AUSSI les descendants des révolutionnaires de 1789, ne l oublions pas.) . Tant que l on refusera ces deux filtres concomitants , nous n en sortirons jamais !
    On va me rétorquer que Marion se réclame aussi de la république , mais sa conception de celle-ci me fait plus penser à une république de type Salazar, qui , pour moi , est le marche-pied vers la Monarchie.
    Oui l union des souverainistes est possible et cessons de penser droite-gauche , ça ne veut plus rien dire. Ces souverainistes DOIVENT ne pas oublier leur culture chrétienne , c est un minimum , qui sera le ciment de notre France chérie et cela passe par la redécouverte de l Histoire , la vraie , qui remet les choses dans leur vraie perspectives ( écouter les conférences de Marion Sigault , Claire Colombi , lire Sevilla , Jacques Heers etc…) . Ainsi faut il des bases saines et solides avant de monter un projet de societe qui se tienne. N hésitons pas à rebâtir la France , sans attendre la fin du chaos idéologique . C est maintenant qu il faut commencer sans s occuper de l idéologie destructrice . Pour cela il ne faut rien avoir de commun avec l herpès et leurs satellites. Je crois que des gens comme Mr Ménard , de Villiers et Mme Marion MLP et d autres de la sphère plus royaliste , l ont bien compris . En tout cas , l idée fait son chemin.

  18. Il y a deux partis en France :
    Le FN qui défend la France.
    L’UMPS qui vend la France.
    Les français ont une fois de plus choisis d’être vendus, leur avenir désormais m’indiffère. Peuple d’esclaves (déjà sous Jules).
    En revanche, je continuerai à soutenir le FN rien que pour voir les gueules déconfites des merdias et des pourris.
    Mais je ne place plus aucun espoir dans le peuple français.

  19. Cécile Bayle de Jessé soulève la vraie question.
    Que convient il de privilégier dans un éventuellement regroupement des énergies?
    – Le droitisme?
    – ou bien le souverainisme?
    La réponse est simple.
    Le souverainisme est une notion claire et distincte.
    En revanche, il n’existe aucune définition satisfaisante de la notion de droite.
    Il n’y a pas une droite mais des droites qui n’ont en commun que le mot.
    C’est donc autour du souverainisme que doit s’élaborer une coordination.

  20. a Jo
    je n’oublie pas Bruno Gollnisch,qui est un ami de 40 ans, mais j’ai peut être été trop vite

  21. Rappelons ici ce propos de Maurice Druon :
    « Il y a deux grands partis de gauche en France; l’un d’eux s’appelle par convenance, la droite »

  22. à Madame de JESSE / vous dites « Les électeurs de Debout la France, même si l’on peut encore déplorer qu’ils ne sont pas assez nombreux, sont au moins des électeurs de conviction. » Je pense tout le contraire : je crois qu’il s’agit d’électeurs sans courage qui n’ont pas osé voter FN parce que le FN a été tellement diabolisé que ça ne fait pas bien, dans les discussions, dans sa famille, avec ses amis, de dire qu’on a voté FN. NDA est un rigide, à la bouche dure, au regard dur, pas sympathique. Sa dernière « sortie », alors que MLP était à terre, piétinée à nouveau par cazeneuve, était mal venue, moi je l’ai trouvé goujat et làche. 800 000 voix c’est vite perdu ! dimanche dernier nous avons été 600 000 en IDF à voter « à reculons » pour pécresse afin de virer l’infâme bartolone. Ces 600 000 voix elles reviendront au FN à la prochaine occasion, ce n’était qu’un prêt. J’espère que les 800 000 voix de l’arrogant NDA reviendront à MARION, elle le mérite. Lui ? pas sûr qu’il ait rompu « autant que vous le dites » avec LR, ses anciensoutoujours amis.

Publier une réponse