Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Robert Ménard, ministre de Macron ?

Robert Ménard, ministre de Macron ?

C’est Le Point qui avance cette hypothèse, suite aux nombreux retournements du maire de Béziers :

Partager cet article

12 commentaires

  1. Le no-nos 🦴 que chien-chien 🐕 attend depuis si longtemps. Fais le beau, fais le beau !

  2. La meilleure description de Robert Ménard que j’ai lue en commentaire : l’espion romain chez Astérix …

  3. Ce ne serait pas une surprise : il a osé dire devant Blanquer que Macron avait “nation chevillée au corps” (à partir de 1:23:57 : https://www.cnews.fr/emission/2022-04-25/elysee-2022-2nd-tour-19h-00h-1208176). Et quand Ferrari lui a demandé s’il pourrait entrer au gouvernement, il a répondu que l’on n’en était pas encore là (à partir de 1:29:8)… Tout était dit sur son état d’esprit : refuser d’exclure cette possibilité ! Depuis quand Macron est-il patriote ? Donc Ménard voit des propos inexistants de Zemmour sur les enfants handicapés et voit du patriotisme chez Zemmour. Et la guerre, c’est la paix, on connaît l’histoire !

    il a craché sur Zemmour à partir de 1:28:20, avec l’approbation de Geoffroy Didier.

    Combien de points MLP a-t-elle pu perdre avec les propos de Ménard la discréditant dans les médias face à MLP, l’air de ne pas y toucher ? Bien entendu, elle n’aurait pas gagné (et le voulait-elle vraiment ? Elle n’aurait pas eu de personnel pour constituer un gouvernement, elle a choisi d’être molle lors du débat), mais le score aurait peut-être été plus serré.

    Le gars a d’abord incité Zemmour à se présenter avant de le démolir dans les médias, feindre de ne pas comprendre son propos sur les enfants handicapés (pour un chrétien, c’est abject d’avoir fait ça, il devrait avoir souci de ces enfants !), afin d’aider MLP à monter. Puis, il a encensé Macron et taclé “sa” candidate… Chacun en tirera les conclusions qu’il veut.

  4. caroline DELGA semble bien placée pour jouer un rôle important , elle n’est pas compatible avec la famille geignard.

  5. Ménard est un pendule : A l’origine, il était très à gauche et y est resté longtemps puis il est devenu très à droite en passant par Bayrou. Aujourd’hui, il est reparti vers la gauche à grande vitesse en passant bientôt par Macron…

    Sa proximité bienveillante avec l’Islam dont il a besoin des votes le situe naturellement à gauche auprès des islamo-gauchistes où il finira.

  6. Belle déception comportement post-Covid de Ménard…il était bien pourtant, avant ! Encore un effet indésirable de la vaccination ?

  7. Sa réélection à Beziers dès le 1er tour des dernières élections est-elle le fruit d’un vote communautaire comme le vote pour MÉLENCHON-PAS-TOUT le 10 avril dernier ?

  8. Et ça tombe bien. Aujourd’hui, 30 avril, c’est la fête de la Légion étrangère qui commémore Camerone, la bataille la plus évidente des “Français par le sang versé” et non par un chiffon de papier obtenu par le chantage ou la menace.
    C’est aussi la fête de Saint Robert de Molesme :
    https://nominis.cef.fr/contenus/prenom/1112/Robert.html
    Bonne fête, Robert Ménard !

  9. un poste de ministre ça fait rêver, non?

Publier une réponse