Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Liberté d'expression

Robert Chardon a fait l’objet d’un “épisode aigu et transitoire d’exaltation d’humeur”

Le maire disparu est retrouvé. Dans une lettre, le maire de Venelles explique pourquoi il a pu vouloir interdire le culte musulman :

CHpawYkUsAA3XYv.jpg-large

Partager cet article

23 commentaires

  1. De source locale et proche, la mise en quarantaine n’était pas à la demande d’un proche mais bien le fait de l’autorité politique. Avec libération sous condition de cette lettre pour “calmer les choses”.
    Nous y sommes en dictature, invasion et collaboration.

  2. Je connais un nombre grandissant de personnes sujettes à ce genres d épisodes aigus d exaltation de lucidité, pardon d exaltation d humeur. serait ce contagieux docteur?

  3. Un peu louche tout çà!
    Soit ce maire est complètement manipulé dans des conditions plus que bizarres soit il est incapable d’assumer ses propos.

  4. Je réalise aujourd’hui que depuis des décennies je vis aussi un épisode aigu et transitoire d’exaltation d’humeur.

  5. NB : Chardon a nié être l’auteur de cette lettre !!!

  6. “L’aveu”

  7. La famille Boubakeur descend de la tribu maraboutique, mystique et guerrière des Ouled Sidi Cheikh qui tient son prestige de ses aïeux soufis et, selon la tradition familiale, descendrait d’Abou Bakr, le premier calife d’islam après le Prophète Mahomet
    Au fait, comment s’appelle celui qui s’intitule “calife” pour Daech ?

  8. En gros il a dit ce qu’il pensait vraiment.
    Et ça c’est grave.

  9. Pour comprendre cette (trop ?) longue lettre, il suffit de la lire entre les lignes.

  10. La dictature est en place, les cerveaux sont lavés, la preuve voici un homme courageux qui ose dénoncer la situation réelle et cela lui vaut l’enfermement psychiatrique, nous sommes chez les soviets. Ils tiennent tout, le pourvoir, l’éducation, l’armée, les partis, les médias, et bientôt le prélèvement à la source irréversible, donc l’esclavage. Réveillez-vous.

  11. Qui va avaler la couleuvre?

  12. une lettre courageuse qui lui redonne son honneur.
    merci Monsieur et bon rétablissement.

  13. Prenons les choses à la lettre :
    « … épisode aigu et transitoire d’exaltation d’humeur » : Comme c’est joliment dit !
    Il se peut que parfois, l’exaltation permette d’apercevoir un bout de vérité. Reste ensuite à regarder les choses en face quand l’épisode transitoire est terminé et d’analyser calmement le contenu et le pourquoi de cette révélation…
    Souhaitons à ce Monsieur Chardon, un prompt rétablissement et une vie longue et heureuse avec sa famille et ses amis.

  14. Aucun journaliste, pour enquêter sur ce évènement troublant?

  15. Si on lit bien, une fois délivré de tous les médicaments psychotropes qu’il avalait, il a été lucide pendant quelques heures…
    Pour le reste, on comprend bien : il tient à sa famille et la pression est trop grande… Tout le monde n’a pas la vocation de martyre.
    On va dire qu’il en a déjà fait plus que la plupart d’entre nous donc c’est bien.
    Prions pour lui et sa famille.

  16. il a été cloné , 21 jours d absence pour cause de kidnapping c est suffisant pour murir un clone et couic pour l original !

  17. En creux, on comprends qu’il est évident que l’ensemble des gens pense comme lui, mais qu’il ne peut pas le dire, car c’est un blasphème républicain. Il fait amende honorable et demande la levée de l’excommunication.

  18. “épisode aigu et transitoire d’exaltation d’humeur” selon le terme médical consacré…
    Etrange, on ne retrouve aucune trace de ce terme médical à part dans cette lettre.
    Probablement une maladie orpheline qui vient tout juste d’être identifiée et qui ne touche qu’une personne sur 6 milliards…

  19. Résumons : hospitalisé depuis janvier, il sort de son silence aux alentours de l’Ascension pour tenir des propos déviants puis retourne à l’hôpital ?
    Autre question : l'”épisode aigu et transitoire d’exaltation d’humeur” l’a-t-il poussé à dire des choses qu’il pensait ou à penser des choses qu’il ne pensait pas ?

  20. Si on lit bien la lettre, on relève trois idées force; en premier lieu, il s’excuse auprès de tous ceux que ses propos auraient pu choquer; en second lieu il prend l’engagement de ne plus s’exprimer sur le sujet, et en troisième lieu déclare que ses propos résultaient d’un état d’exaltation d’humeur lié à son état de santé.
    Il est important pour bien décrypter cette lettre de faire un rapprochement historique. En Union Soviétique on avait connu avant la Seconde Guerre Mondiale les Procès de Moscou où des dirigeants communistes tombés en disgrâce reconnaissaient les crimes les plus invraisemblables. Ces procès étaient en fait un perfectionnement d’une procédure nommée autocritique, où des fonctionnaires ayant manifestés trop d’indépendance d’esprit devaient confesser publiquement leurs erreurs devant leurs camarades dans les quolibets, les injures et les moqueries et justifier la procédure à leur encontre en remerciant le parti de leur avoir permis de reconnaître leurs erreurs.
    Dans le cas de Robert Chardon on peut supposer la procédure suivante. Suite à ses propos il a été interné d’office comme en Union Soviétique. Là on lui a mis le marché en mains. Faire son autocritique par cette lettre où rester interné. Et dans cette autocritique il devait confirmer avoir été interné de son plein gré, regretter ses propos, confirmer que ses propos n’étaient que l’expression d’un trouble mental et ne reflètaient en aucun cas le fond de sa pensée et que naturellement les mesures prises étaient absolument justifiées.
    Si l’on y réfléchi bien c’est tout de même un portrait assez effrayant du traitement de la dignité humaine sous François Hollande!

  21. Ne dit-on pas : bien souvent la première impression était la bonne ?
    Qui tenait la main de ce repenti ?

  22. Monsieur le maire…Nous avons tous…la même ” exaltation ” d’humeurs que vous…!
    IL FAUT INTERDIRE L’ISLAM EN FRANCE…

  23. Robert Chardon a dit que cette lettre n’était pas de lui
    “Disparition Chardon : le procureur avoue un secret d’enquête
    Publié le 29 mai 2015 – par Francis Gruzelle
    Après la mystérieuse disparition de Robert Chardon et ma saisine de la justice , le Procureur de la République Dominique MOYAL près le Tribunal de Grande Instance d’Aix en Provence m’a adressé le courrier mailé suivant : « Je tiens à vous rassurer : Mr le maire de Venelles n’a été ni kidnappé par des extra-terrestres ni désintégré… Je ne fournirai aucune autre information sur cette affaire couverte par le secret de l’enquête . »”
    http://ripostelaique.com/disparition-de-robert-chardon-secret-defense-secret-justice.html
    “• L’article de la Provence indique que la rédaction a joint Robert Chardon au téléphone la veille de la publication. Le maire, nous citons nos confrères « affirme ne pas avoir “entendu parler de ces bruits-là” (la lettre et la réunion, NDLR ». Diantre, il n’a pas entendu parler de la lettre qu’il aurait écrite ? Soit il n’est vraiment pas bien, soit il y a baleine sous gravillon.”
    http://fr.novopress.info/188971/robert-chardon-un-retour-qui-souleve-bien-des-questions/

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services