Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Risque d’éclatement des Républicains si Juppé persiste dans cette course folle

Ivan Riofoul sur LCI :

"Alain Juppé, qui se présente comme un rassembleur de la droite et du centre, aurait intérêt à ne pas fracturer cette droite-là. Or, en caricaturant son adversaire, il se place dans le camp que pourrait ne pas renier la gauche qui se retrouve dans tous les éléments de langage que développe Alain Juppé (réactionnaire, homophobe, islamophobe, intégriste). Et je pense que ce sont des blessures qui resteront.

Ce camp des Républicains, qui était déjà fragile dans cette pseudo-harmonie de façade, risque d’éclater si Juppé persiste dans cette course folle qui ne me paraît pas très argumentée. Ce que ne voit pas Juppé, c’est que Fillon est porté par un courant conservateur, une révolution conservatrice, et qu’il défend des Valeurs, or je n’entends pas le mot de Valeurs chez Juppé qui, lui, se contente de démolir ce que son concurrent est en train de vouloir construire (…)

Juppé a attaqué Fillon sur l’avortement par flatterie, pour essayer de récupérer un vote prétendument progressiste qui fait de l’avortement l’étendard de toutes les libertés. Il se range à ce « Camp du Bien » qui se caricature tous les jours, n’apporte plus rien, et sans doute n’ira pas voter."

Partager cet article

17 commentaires

  1. Oui enfin , des valeurs plutôt édulcorées ! Peut-être est-ce trop pour le monde republicain , un peu tiédes quand même pour des tradis , voir confuses car le mal côtoye le Bien et là , c est juste impossible à concilier ; tout est relatif ! Ne nous laissons pas abuser !

  2. Cela montre, si besoin en était le mépris parfait du personnage pour l’avis des électeurs, un vrai démocrate, soucieux avant tout du bien commun, cela fait des années qu’il plombe la France et il veut continuer, de toute façon l’autre n’est qu’un peu moins pire.

  3. L’avortement de masse est un véritable génocide prénatal et reste l’instrument majeur de disparition des peuples européens en occident au profit d’une immigration hostile organisée par des groupes de pressions de la gauche capitaliste fanatique associées aux fortunes volées par la SPECULATION FINANCIERE sans aucune création de valeur.

  4. Broutilles : « Risque d’éclatement des Républicains d’un côté », risque de scission du FN de l’autre, risque de fronde au sein du PS et marginalisation de verts enfin.
    Mais risque de disparition et rétablissement de la France toujours !

  5. Aucun risque que parti éclaté tant que sa trésorerie est positive, et comme l’argent y coule à flot avec les primaires et les subvention de l’état, la situation est bien fermée.

  6. Monsieur Riofoul croît à la droite, comme à une réalité tangible. Mais le candidat “de la droite et du centre”, va être élu avec des voix du “peuple de gauche”. Monsieur Riofoul ne croît pas sans nul doute à l’existence du monstre du Loch Ness, des sasquatchs, ou des “shorts greys”. il est évident avec les candidats proposés que ce genre de dialectisation de la réalité est assez artificiel. tous ces gens là n’ont rien à faire de la réalité culturelle et sociale des Français et de la France, et cela comprend sans nul doute également Madame Le Pen.
    ne nous parlez pas de peuples mythiques, ou de bêtes à cornes extraordinaires, la France est réelle, n’est pas président à l’américaine qui veut, pour être élus il ne faut pas être de droite, ou de gauche, il faut être probe.

  7. IL manque un morceau au puzzle!
    Qui veut le pouvoir?
    Qui est l’intrus?

  8. Laissons le vieux clown triste aboyer : plus personne ne l’entend et, pendant ce temps-là, la caravane Fillon passe

  9. On dit depuis bien longtemps que Juppé est le meilleur candidat de la gauche…

  10. Ce qui est bien, dans tout çà, c’est qu’en revêtant sa veste en mouton retourné de défenseur des valeurs traditionnelles, FILLON se voit mis au pied du mur par certaines personnes de droite qui ont fait le choix de le soutenir tout en profitant de l’occasion pour essayer de lui faire avaler quelques couleuvres.
    Idem chez JUPPE avec par exemple le ralliement de TAUBIRA.
    Décidément, de plus en plus difficile pour ces messieurs de tenir des discours filandreux pour faire prendre aux électeurs des vessies pourdes lanternes.
    On en vient un peu au “Marche ou crève!”
    De chaque côté, divers soutiens tournent pour leur bénéficiaire au baiser de Judas.
    Voici que remontent pêle mêle à la surface pour prendre le devant de la scène :les crimes de la Révolution française, l’avortement, le problème homosexuel etc… qui doublent allègrement, le chômage, la croissance et autres lieux communs.
    La décomposition du système est en route, rien ne l’arrêtera et c’est tant mieux!

  11. Benoit Apparu porte parole de Juppe a senti le danger et désaprouvé cette attitude ,on sent chez les soutiens de Juppe un vent de panique: leur leader travaille pour la gauche.

  12. Fillon fut le premier ministre d’un certain Sarkozy. Il participa moralement à l’attaque de la Libye et à l’assassinat de Kadhafi, celui-là même qui les a aidés à être élus (merci au 5 millions d’euros). En bon membre du Bilderberg, il doit discrètement suivre le plan mondialiste sans en avoir l’air. Pas facile ! Cela demande des aptitudes de comédien au sommet.
    Personnellement, les migrants peuvent le remercier. Grâce en partie à lui, les passeurs emprisonnés par Kadhafi furent libérés et ensuite encouragés à mettre en place le “Grand Remplacement”. Ces clandestins obéiront à des leaders qui n’auront qu’un but, installer la charia en France. C’est à dire en quelque sorte, en persécutant les chrétiens avec l’aval des politiciens maçons. Chose tout de même étrange, les futurs suppliciés chrétiens ont voté eux-même Fillon, au lieu de choisir Poisson. Comme quoi le chrétien tient à mourir en martyr !

  13. Fillon a travaillé pour Juppé, il y a quelques années…
    Parler des “valeurs” de Fillon, c’est une blague. C’est une girouette. Comme son mentor Sarkozy. Ni plus ni moins.

  14. @Ahmed :
    Au sujet de l’aide financière de KADHAFI, ne pas oublier de préciser qu’avant d’être le premier ministre de SARKOZY, FILLON a été son directeur de campagne…

  15. Qu’ils éclatent donc !
    Bon débarras…
    Tous plus méprisables les uns que les autres

  16. Je ne demande que ça que l’UMP éclate.
    Ce parti est totalement pourri.
    Ca ne pourra nous faire que du bien.

  17. Comme Hollande va fracturer le PS : on se fera une raison et on pourra les en remercier tous les deux !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services