Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Religions : L'Islam

Rimsha Masih libérée sous caution

Rimsha, emprisonnée depuis 3 semaines, reste accusée d'avoir brûlé des pages du Coran. Elle sera libérée une fois sa caution versée (environ 8 300 euros), et dès qu'un lieu sécurisé pour l'y abriter aura été choisi.
La justice pakistanaise a accepté ce matin de la libérer sous caution, en attendant de se prononcer dans les prochains mois sur le fond de cette affaire.

Selon son avocat, c’est la première fois qu’une personne accusée en vertu de la loi sur le blasphème bénéficie d’une telle mesure au Pakistan.

La justice doit quand même se prononcer sur la culpabilité ou l’innocence de la jeune fille, après l’enquête de police, toujours en cours. La prochaine audience est attendue dans trois ou quatre mois.

La caution sera déposée au cours du week-end.

L’organisation Human Rights Watch a prié le gouvernement pakistanais «d’assurer sa sécurité après sa sortie de prison» et de «ré-examiner» la loi sur le blasphème.

Partager cet article

1 commentaire

  1. Libérer sous caution une personne handicapée mentale emprisonnée sur la foi d’un faux témoignage avéré, qu’elle mansuétude !
    Bienvenue au pays de la paix (hé oui, c’est bien ça que signifie Pakistan…)

Publier une réponse