Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Rififi au sein de l’Agence France Presse

Suite au dépôt d'une proposition de loi le 18 mai par le sénateur UMP Jacques Legendre et approuvée par le PDG de l'AFP Emmanuel Hoog, des membres de l'Agence s'inquiètent. Dans son exposé, le sénateur écrit :

L "Une des principales modifications apportées par la présente proposition de loi au statut de l'AFP réside dans la réduction du nombre des représentants des éditeurs de publications de presse et de services de communication audiovisuelle de 10 administrateurs à 4. L'auteur reconnaît que cette nouvelle configuration constitue un tournant historique dans l'histoire de la presse française, les éditeurs ayant toujours eu un rôle essentiel dans l'accompagnement de l'AFP. […]"

Les membres de l'AFP s'inquiètent :

"[…] Sur le plan financier, la proposition Legendre nous paraît tout aussi néfaste. En souhaitant éliminer la commission financière qui jusqu'ici contrôlait les comptes de l'agence, la proposition de loi augmenterait considérablement les pouvoirs du nouveau Conseil d'administration et de ses six administrateurs «cooptés» – éventuellement par le fait du prince. […]  Par ailleurs, en modifiant radicalement la manière dont les services vendus à l'Etat – environ 40% des recettes à ce jour – sont facturés, le nouveau projet fragiliserait encore plus les finances de l'AFP."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

1 commentaire

  1. mais l’écarterait un peu de la pression commerciale ?
    C’est peut-être mieux, si ça diminue la dose de politiquement correct dans les production de cette auguste agence.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!