Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Rififi au MPF

Lu sur Ouest-France :

"Philippe de Villiers a exclu du parc à spectacles son ancien bras droit, le sénateur Bruno Retailleau  (…)

"Bruno Retailleau me doit beaucoup. Depuis qu'il a eu l'âge de 16 ans, ayant détecté ses qualités, je l'ai porté, promu, élevé et nourri dans tous les sens du terme. Je lui ai fait gravir tous les échelons en lui accordant à chaque instant une confiance absolue. Aujourd'hui, il veut tout, partout, tout de suite. Je lui demande, particulièrement en cette période difficile, d'avoir la décence d'attendre et la loyauté de mettre son énergie, qui est incontestée, et son ambition, qui est grande, au service du collectif et non pas au service exclusif de son destin personnel. Quant à l'oeuvre du Puy du Fou, dois-je me justifier d'être le scénariste, l'auteur, le metteur en scène et le créateur de tous les spectacles depuis 32 ans, avec le succès que l'on sait ?" (…)

Bruno Retailleau, premier vice-président du conseil général et ancien co-metteur en scène de la Cinéscénie, au Puy du Fou :

" Pour moi, c'est une grande souffrance. Le Puy du Fou représente une grande partie de ma vie. Je ne regrette pas mon engagement total dans l'aventure. Je m'interroge sur les raisons qui conduisent à cet acharnement. Ce que je sais, c'est que pour moi, 2009 a commencé avec le torpillage de ma nomination au Gouvernement et s'est terminée par mon exclusion du Puy du Fou."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

17 commentaires

  1. 1) Si au MPF il ne s’agissait que de rififi… Mais c’est tout le monde qui pète les plombs. Après le départ des derniers militants (suite à l’idée folle du MPF de rejoindre l’UMP), le MPF ne pèse plus rien.
    2) Nous apprenons par le blog “e-deo” que Véronique Besse (député MPF) apporte son soutien à la Marche Pour la Vie de dimanche prochain, c’est une bonne nouvelle. Mais le MPF lui même ? rien ! Une annonce sur son site ? rien ! Une appel de Philippe de Villiers ? rien ! Le MPF, un parti pro-vie ? Impossible de le savoir car il n’y a pas de programme sur le site (allez voir vous même) et il n’y a pas d’articles en faveur de la Marche.
    Bref, MPF MPF MPF, arrêtons de parler des groupuscules qui rejoignent le système et n’osent pas l’ouvrir au bon moment.

  2. Voilà ce qui arrive quand on commence à fricoter avec l’UMP; ça vaut pour les 2 d’ailleurs…
    De toutes façons, depuis le ralliement (qui en rappelle d’autres!) du MPF à la coordination de l’UMP, ce mouvement n’a plus d’existence dans la vie politique française.
    Au moins c’est clair.

  3. je me souviens le grand Philippe au comptage de la manif contre le pacs vous savez. C’était en 1999…

  4. Villiers a toujours fait ainsi : il finit par virer et remplacer un à un son entourage.
    Le MPF, c’est fini.

  5. Tout d’abord, il n’y a aucun rapport entre le Puy du Fou et le Mouvement Pour la France.
    Pour ce qui est de la Marche pour la Vie, Véronique Besse est la seule député de l’Assemblée Nationale à la soutenir. Notre programme est en cours de ré-écriture.
    Petit rappel : Philippe de Villiers a déjà participé à la Marche pour la Vie.
    [Merci de ne pas tutoyer. PC]

  6. Monsieur Vincendeau a raison, il n’y a pas de rapport politique entre le Puy du Fou et le MPF, c’est vrai. Il ne faut pas tout mélanger mais c’est quand même un membre du MPF qui nous parle du Puy du Fou… Et pas des moindre, c’est monsieur Bruno Retaillau.
    Madame Besse, il est vrai, est le seul député (ne féminisons pas ce terme de député) à soutenir la Marche Pour la Vie mais elle s’exprime en son nom, en tant que député. Mais le MPF, le parti en lui-même, sa direction nationale, pourquoi ne pas la soutenir et en parler également ? Par crainte, par peur des représailles, par tactique ?
    Monsieur de Villiers fût de la partie à la Marche de 2007, c’est vrai aussi, et le Salon Beige en avait parlé mais c’est du passé, ce n’est pas une raison pour ne plus y aller, il y a une marche CHAQUE année et la présence de chacun est nécessaire CHAQUE année, et pas seulement en 2007… en période des présidentielles…
    Alors je demande au MPF un peu de courage et d’honnêteté : en tant que parti pro-vie, qu’il invite ses sympathisants à se joindre au cortège de dimanche prochain car le MPF est contre l’avortement et pour la culture de vie alors derrière les beaux discours, des actes !
    Monsieur Philippe de Villiers, messieurs de la Direction Nationale du MPF, nous attendons votre position officielle sur la Marche.

  7. Nous avons rejoint le comité de liaison de majorité pour faire un véritable barrage à la gauche aux prochaines élections régionales.
    Les domaines de compétences des élus régionaux sont limités à la stricte organisation de la vie quotidienne des citoyens. Les débats délicats, qui suscitent tous notre intérêt, ne concernent donc pas cette élection.
    Il est vrai que les questions de savoir s’il faut ou non baisser la TIPP, ou comment augmenter les investissements en réduisant les frais de fonctionnement paraissent moins séduisants que le combat pour la Vie, la défense de notre identité…
    Mais ces questions de gestion ne peuvent être exclues du combat politique par ceux qui militent pour le bien commun.
    Dois-je comprendre que certains préférent diviser les forces capables d’améliorer la gestion des régions ? ( d’ailleurs, je serais curieux d’avoir votre avis sur le sujet)
    Si la réponse est oui, le débat de l’engagement pour le bien commun confronté à la réalité doit être abordé.
    [Il ne me semble pas que Jacques Bompard, maire MPF d’Orange, se limite aux thèmes dont vous parlez pour sa campagne des régionales en PACA…
    Philippe Carhon]

  8. Enfin quoi !.. P2V a demandé, ainsi que le SG du MPF Patrick Louis d’ ailleurs, a ce que les membres du MPF ne fassent pas obstacle à sa décision de soutenir, non pas l’ UMP, mais l’ action présidentielle afin de contrer la gauche pro immigrationniste et anti patriotique aux prochaines élections régionales, et qu’ en conséquence que chacun se taise (et vote comme il l’ entendra)jusqu’ à cette échéance.
    Après quoi, et en fonction des positions que le MPF pourra en retirer sur l’ échiquier politique, il sera bien assez temps de se positionner dans une véritable opposition à ce qui restera de l’ UMP pour préparer les prochaines présidentielles et législatives.
    Et voilà que cela gêne aux entournures quelques génisses qui ruent dans les lassos pour ne pas recevoir la marque du propriétaire sur leur postérieur.
    Et que ces petites rebelles exposent publiquement leurs états d’ âmes en menaçant de rejoindre qui la DLR, qui le MNR, qui le CNI !.. (tiens..) qui le RIF..et prennent à témoin tous les ‘vrais’ nationalistes et les ‘vrais’ catholiques..du FN pour justifier leur rébellion au pensionnat.
    De qui se moque t’ on ?.Elles croient que la politique ne consiste qu’ à se draper dans une opposition totale et sectaire à tout ce qui bouge tant à droite qu’ à gauche ?… Qu’ elles apprennent que parfois il faut être capable de dîner momentanément avec le diable.
    Je leur dis bon vent.. et bonne chance dans leur nouvelle étable. Ce sont de toutes évidences les mêmes qui sautent de pré en pré en croyant que l’ herbe est plus verte chez le voisin.
    Cela ne changera en rien la position du MPF dans ses relations avec les pouvoirs et les oppositions. Et encore moins les convictions que bon nombre d’entre nous portons à Philippe de Villiers qui a su montrer son caractère et ses prises de positions patriotes que certains bravards et bravardes qui le vilipendent aujourd’hui pour des raisons purement électoralistes.

  9. Thibaud Vincendeau a raison dans un sens. Au niveau régional, il y a des thèmes importants (mais peu excitants) qu’il est nécessaire d’aborder et sur lesquels il faut prendre une position dans l’intérêt du bien commun. Cela est juste. Cependant, le MPF est un parti politique à part entière, aussi bien sur le plan local que national et donc, il a la devoir de prendre des position et des décisions au niveau local (comme vous le dites) mais aussi sur des thématiques nationales aussi importantes que la défense de l’identité Française, la lutte contre l’islamisation, la défense de la vie, etc… C’est donc dans ce sens que j’invite le MPF a “faire campagne” au niveau local mais à bien préciser également ses positions au niveau national en défendant la Vie comme depuis sa création il y a plus de 15 ans donc, en soutenant la Marche pour la Vie.
    Les chrétiens et plus généralement les électeurs patriotes attendent la position de Philippe de Villiers ou de Patrick Louis sur le sujet au minimum via le site internet du Mouvement.
    Il en est de même pour le CNI et le FN !
    En revanche, encore merci au MNR et au PDF pour leur courageuse position !

  10. Le Salon Beige se fatigue à croire que Philippe de Villiers en personne soutiendra la Marche pour la vie de 2010. Il n’est plus très utile de croire que le MPF a encore une liberté de parole en ce moment. Paraît-il des députés du MPF soutiennent la Marche… Oui mais de la direction nationale ou même de Philippe de Villiers n’espérez rien. Le MPF a rompu avec son discours anti-avortement depuis bien longtemps mes chers amis, ne le comptez presque plus dans les partis qui osent défendre ouvertement la Vie. Je ne parle pas de quelques cas mais de la ligne officielle du Mouvement.
    Nous pouvons en dire autant pour le Front National. Pareil, à part quelques pointures, la direction nationale se la ferme de manière crapuleuse…
    C’est bien dommage.
    Mais ce n’est pas les partis qui vont avoir de l’influence cette année, c’est l’Église car nous pouvons remercier le Ciel pour le soutien de 25 évêques soit presqu’un quart des évêques de France !
    Grâce à Dieu, à nos prières, à l’engagement des religieux, nous gagnerons, pas par la politique des partis.

  11. Silence sur l’affaire Mitterrand ! Silence sur le “metissage” obligatoire, confiance subite à Sarkozy sur la Turquie…bref silence depuis 1 ans.
    Villiers est mort politiquement. Ce n’est pas à son âge qu’il reviendra sur le evant de la scène.
    Tout ça pour protéger quelques sièges de CR …pitoyable fin de carrière.
    Le MPF se retrouve avec la gauche moderne, le nouveau centre etc. Je viens de recevoir une invitation de Pécresse pour son grand meeting des régionales : tous les logos des partis du comité de liaison sont affichés, du parti Radical à la gauche moderne…tous SAUF LE LOGO DU MPF !!!!
    Thibaut, ne crois pas que tu gagneras demain une position éligible sur quelconque liste. Privilégie tes études et ta carrière professionelle. Ton engagement patriotique sincère ne mérite pas de saborder ton avenir à cause de petits calculs politiciens.
    Joachim.

  12. Deux choses me surprennent.
    1, dans le sujet, “PdV a exclu du Puy du Fou Bruno Retailleau”. Qu’est ce que ça veut dire exactement ? On ne sait pas précisément, tout provient d’un article de Ouest France (journal pas particulièrement fana de PdV). On aimerait en savoir plus pour en tirer des conclusion sur le MPF, sa stratégie, les rapports de force à la direction du parti (et du CG de la Vendée, puisque Retailleau en est Vice Président). Bref, partant de cet article, je ne suis pas capable, contrairement à d’autres commentateurs, de faire une analyse poussée.
    2ème point : la défense de la Vie. Je suis surpris que l’on s’écharpe pour savoir si oui ou non le MPF est pour la Défense de la vie. C’est une telle évidence. On peut ne pas aimer le MPF (ou le FN, ou le PCD, ou de PDF ou le MNR etc…) et pour autant avoir intégré depuis longtemps les convictions de ces partis sur ce sujet là. Pour moi, ça ne fait pas débat. (Certes, on aimerait un peu plus de réactivité parfois, le message est déjà passé plusieurs fois au siège du MPF…)
    Quant à la stratégie du MPF, outre que ce n’est pas le sujet de ce post, elle est peut être critiquable mais au moins elle permet, avec très peu d’électeurs (et des moyens dérisoires, soyons en bien conscients) d’avoir 2 députés, 3 sénateurs, quelques élus à droite et à gauche en France et un département qui sort en tête dans les palmarès des magazines. En comparaison, la stratégie du FN me paraît moins bonne (je parle en militant MPF, évidemment). Celle de Mme Boutin demande encore du temps pour être réellement jugée, même si elle prend une mauvaise tournure ; idem pour le PDF. Quant au MNR, critiquer c’est tirer sur une ambulance, voire un corbillard.

  13. Je suis de votre avis Chris du Fier, de plus j’ajouterai qu’au moment de la campagne ou Philippe De Villiers aurait eu besoin de tous ,il a été laché ! et bien maintenant débrouillez-vous tous ! je serais Philippe De Villiers je laisserais tout tomber ,à part la Vendée ! Et puis n’oubliez pas qu’il est atteint d’un cancer ,il ne peut pas tout faire non plus !Dieu fasse qu’il retrouve vite la santé….

  14. Merci Pascal. Je suis d’accord avec votre analyse. Ainsi, nous veillons à bien préciser nos positions nationales sur notre site internet.
    Emilie, les faits et votre impatience vous donnent tort; mais je vous rejoins sur la prière.
    Veliocas (ou Joachim), tout d’abord ayez l’amabilité de ne pas écorcher un des rares véritables prénoms de ce site. Merci pour vos conseils, mais ne sachant pas de qui ils sont, je préfére m’en remettre à mes convictions et à mes amis.
    Le MPF ne cherche pas à protéger quelques sièges au CR, puisqu’il n’en a actuellement pas, mais à en obtenir. A en obtenir en optimisant les chances d’améliorer la gestion régionale.
    PS : Je croyais qu’on ne devait pas tutoyer.
    Merci à l’administrateur de faire preuve de plus de cohérence.
    [Votre tutoiement s’était doublé d’une grossierté, c’est pourquoi elle avait davantge attiré mon attention.
    Philippe Carhon]

  15. Même si Bruno Retailleau “doit tout à Philippe de Villiers”, je donne hélas raison au premier, seul responsable (avec Guillaume Peltier) de l’écroulement politique de son mouvement, dont la seule véritable cause repose dans son choix de campagne présidentielle insensé en 2007.
    Si Bruno Retailleau avait accepté l’offre de François Fillon d’entrer au Gouverment, peut-être les conséquences de cette erreur auraient été effacées lors des élections européennes.

  16. Pour beaucoup, faire de la politique, c’est de voir leurs rêves exaucés ! Certains rêvent de mettre le MPF à genoux puis de le voir disparaître de paysage, et Philippe de Villiers avec lui ! Rêvez, bonnes gens… mais ne prenez pas vos désirs pour des réalités. Si vous pensez que Nicolas Sarkosy est homme à causer avec les morts, vous vous trompez lourdement. Pour de nombreux français, y compris à l’UMP, Philippe de Villiers est le point fixe qui leur sert de phare sur le rivage dévasté d’une France sans repères ! Pour être resté fidèle à ses idées et à ses convictions, Philippe de Villiers est vilipendé de toute part, ce qui prouve d’ailleurs qu’il est bien vivant et qu’il dérange. Bien sûr, certains ont trahi, faute d’avoir mis le MPF au service de leurs ambitions personnelles. C’est médiocre mais l’homme est ainsi fait. Dieu merci, avec une moyenne de 1 million de voix à chaque scrutin auquel il a participé,le MPF a toute sa place dans le paysage politique français. Quel présidentiable serait assez fou pour faire l’impasse sur 1 million de voix ??? Villiers existe , je l’ai rencontré !

  17. Monsieur de Baillencourt,
    il semble que sans le faire exprès, vous accordiez du crédit à mon argumentation lorsque vous dîtes ” y compris à l’UMP, Philippe de Villiers…”. En dehors de son talent incontesté de PCG de la Vendée, “P2V” n’existe ou plutôt n’existait que parce que la frange “conservatrice” ou “droitière” de l’électorat de la droite classique voyait en lui un représentant.
    Mais en aucun cas un leader politique, comme le montraient à la grande époque du MPF les décalage entre élections nationales et élections européennes.
    De plus, l’affaire Retailleau montre que Philippe de Villiers est incapable de conserver ses personnalités “de talent” et préfère éclipser ces dernières comme il l’a fait en promouvant abusivement Guillaume Peltier.
    Il est vrai que c’est un point qui le rapproche de Jean-Marie Le Pen : la capacité à se débarasser des ou à faire fuir hommes de terrain et des cadres de valeur comme on l’a vu avec les élus de PACA qui auraient aimé que les choses se passent autrement..

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services