Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

Réforme de l’audiovisuel : taxes et propagande

Dès le début 2009, la publicité sera proscrite en soirée sur les chaînes publiques. L’argent manquant sera prélevé chez les opérateurs téléphoniques, qui répercuteront inévitablement cette taxe par une hausse de leurs tarifs. Nicolas Sarkozy a donc annoncé une taxe de 0,9 % sur le chiffre d’affaires des télécoms et des fournisseurs d’accès à Internet et une autre sur la publicité des chaînes privées, qui auront le droit à une coupure publiciatire supplémentaire. Chacun y retrouvera donc son compte, à l’exception des contribuables, qui paieront pour un service proche de la propagande. D’ailleurs, le président de la télévision publique sera nommé par l’exécutif (il est actuellement nommé par le CSA).

Michel Janva

Partager cet article

6 commentaires

  1. A quelle motivation répond le petit Sarkozy, en transférant les coûts de fonctionnement du service public sur les contribuables?
    Si ce n’est une fois de plus de tout faire pour appauvrir le peuple?
    Ce “brave” homme est le digne successeur de Karl Marx!
    Même Ségolène Royal n’aurait pas pu faire pire, car elle n’a pas l’intelligence et le génie destructeur et pervers du Hongrois!( d’origine).

  2. Quelle est la différence entre une taxe et un impôt ?
    Sauf erreur, une taxe donne droit à quelque chose (plus ou moins en rapport avec l’assiette de la taxe).
    Ici, pour ceux qui comme moi refusent la télé (…ne serait-ce que pour ne pas payer la Redevance), la taxe sur le téléphone est un vrai impôt (rien en contrepartie).
    Qui est contraire à la déclaration des droits de l’homme : les impôts doivent être strictement limités à la couverture des dépenses nécessaires de l’Etat.
    (Il est vrai que Chirac a établi un taxe monstrueuse sur les billets d’avion au profit des autres états !…)
    N’y -t-il pas une possibilité de recours contre de tels abus ?

  3. J’ai été contrôlé avec pénétration dans le domicile privé par un inspecteur des impôts pour non-paiement de la taxe audiovisuelle de propagande.
    Le système doit se sentir très fort pour faire payer la propagandastaffel directement par le peuple. Cela me fait penser à la balle facturée aux familles des condamnés à mort en Chine.
    Et il est particulièrement pervers de faire payer la télévision d’état par ses concurrents privés. Il est vrai que chaque franc d’argent public provient d’une poche privée.

  4. Encore des mensonges !!
    les journaux télévisés ,les émissions de toutes sortes sont de véritables publicités pour nous amener à “avaler” et “digérer” les pilules amères du multiculturalisme …alors la suppression de la “réclame” sur les chaines (comme ce mot est juste) j’ai plus que des doutes !!!!

  5. Et alors, il les fera où, Sarko, ses pubs pour le pouvoir d’achat ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services