Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

Réflexions sur le mal derrière les émeutes

Sans pour autant prononcer les termes d’ "islam" ou de "musulmans", Jean-François Mattéi et Christine Boutin livrent des réfexions intéressantes sur ce que révèlent les émeutes de ces derniers jours :

Jean-François Mattéi, dans Le Figaro :

[L]a litanie de la violence s’amplifie à un point tel, dans certains quartiers réputés «difficiles», que l’on ne doit plus parler de guérilla, mais bien de barbarie urbaine. Personne n’ose réfuter les statistiques officielles dont nul n’ignore qu’elles sont sous-évaluées. D’après l’Institut des Hautes études de la sécurité, 31% des violences physiques seulement font l’objet de dépôts de plaintes. […]

[Q]uand on n’ose plus regarder les choses en face, on prend la parole pour mieux les occulter. Appliquons les modifications du sens habituel des mots aux violences que nous connaissons dans les banlieues urbanisées et en d’autres lieux. On ne parlera plus en France d’«émeutes», mais d’«actions de harcèlement» ; de «délinquants», mais de «jeunes» ; de «policiers», mais de «provocateurs» ; de «trafic de stupéfiants», mais d’«économie parallèle»; […]

Lorsque Julien Dray déclare que «des centaines de jeunes» sont victimes de discrimination, et que «ce ne sont ni des voyous ni des racailles», il fait preuve de la même irresponsabilité que SOS-Racisme qui dénonce «l’amalgame fait entre jeunes des quartiers et délinquants». Il est tout aussi irresponsable de minimiser les violences de Clichy-sous-Bois et d’autres cités, en en faisant porter le poids sur un ministre de la République, et non sur leurs auteurs, comme l’a fait un ancien premier ministre de la République en accusant Nicolas Sarkozy d’instaurer «un climat terrible» dans les banlieues. […]

Christine Boutin met, elle, en cause le rôle du relativisme et de la perte des valeurs dans ces troubles :

Les violences urbaines de ces derniers jours, qui s’étendent aujourd’hui en région parisienne ainsi qu’en province, témoignent de l’échec de notre société à proposer et réaliser un projet crédible et intégrateur face aux mutations de ce début de XXIème siècle.

[…] Face à cette situation de manque de repères et d’absence de hiérarchie des priorités, je conteste la tendance actuelle consistant à légiférer à partir de cas particuliers, de remettre en question les fondements institutionnels de notre société, ainsi que le discours démagogique du « tout se vaut » ou du « toute opinion est recevable », sans affirmation de valeurs fortes et partagées par tous.

Et Christine Boutin de remarquer qu’il est incongru que l’Assemblée nationale soit en train de se pencher en ce moment sur la question de l’ "homoparentalité" (la mission "Famille" de l’Assemblée a entendu mercredi l’association des parents et futurs parents gais et lesbiens, nous apprend Présent):

A titre personnel et en tant que responsable politique – notamment face aux problèmes de fond que posent les violences urbaines de ces derniers jours -, je ne pense pas que l’homoparentalité soit la question la plus urgente à soumettre au débat public.

HV

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services