Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

Revers pour l’ObamaCare : la Cour Suprême défend la liberté religieuse

La Cour suprême des Etats-Unis a jugé aujourd'hui que la liberté de religion s'applique aux entreprises familiales et qu'un petit employeur n'est pas tenu de payer des moyens de contraception à ses salariées si cela enfreint ses convictions religieuses.

C'est un revers pour l'administration Obama, qui voulait qye toutes les entreprises commerciales payent pour l'assurance maladie de 20 moyens de contraception, y compris la pilule du lendemain.

 En vertu de la loi sur la liberté de religion (RFRA), "l'obligation faite aux plaignants de prendre en charge l'assurance santé de la contraception est illégale", écrit le juge conservateur Samuel Alito, dans la décision de la Cour suprême.

La décision donne raison à la chaîne familiale Hobby Lobby, ainsi qu'à une petite entreprise de fabrication de placards, Conestoga, qui refusent, au nom de leurs convictions religieuses, de se conformer à la loi Obama sur l'assurance santé en ce qui concerne 4 moyens de contraception: deux pilules du lendemain et deux types de stérilet, qu'elles assimilent à un avortement. L'administration Obama, qui avait exempté les congrégations religieuses de la clause "contraception" de la loi, considérait qu'une entreprise commerciale ne jouissait pas du même droit constitutionnel à la liberté religieuse qu'une personne.

Partager cet article

7 commentaires

  1. Ah, une bonne nouvelle, cela fait du bien.

  2. En effet, première victoire contre l’ObamaCare. Mais reste à défendre les entreprises non familiales. Des groupes tels que EWTN ne peuvent (pour le moment) faire objection de conscience !

  3. A des années- lumiére de la liberté républicaine française avec sa sécurité sociale monopolistique …

  4. C’est la moindre des libertés que de respecter les convictions ou la foi de chacun.
    La dictature voila ce que nous prépare la gouvernance mondiale avec les moyens technique que n’avez pas les communistes.

  5. “liberté religieuse des entreprises”
    En france, c’est l’inverse. La charia ne s’applique pas (pas encore) aux personnes, mais elle s’applique aux collectivités : aux cantines notamment.

  6. On notera que cette contrainte immorale du système OBAMACARE existe en France avec le contrat responsable crée par M.Fillon: cela contraint les régimes complémentaires d’entreprise à rembourser tous les actes pris en charge par la Sécurité sociale dont évidemment ce qui traite de la contraception. A défaut de rembourser, ces régimes non seulement perdaient leur avantage de défiscalisation pour les salariés mais en plus subissaient une surtaxe.
    Il sera intéressant de retrouver (s’il y en a) les réprobations de la CEF à ce sujet, à l’aune des oppositions du clergé américain.

  7. C’est tout à fait une bonne nouvelle, il important de respecter le foi de chacun quelque soit son religion, bravo pour l’Obama Care!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services