Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Révélations sur la future mosquée An-Nour de Mulhouse, l’un des plus grands projets islamistes d’Europe, et ses liens avec le terrorisme

Révélations sur la future mosquée An-Nour de Mulhouse, l’un des plus grands projets islamistes d’Europe, et ses liens avec le terrorisme

La mosquée An-Nour va être inaugurée le 6 mai prochain, premier jour du Ramadan. C’est la filiale locale de l’UOIF, l’AMAL, qui porte le projet. Avec ses 1500 m2 de salles de prière et un total de 10 000m2, ce centre islamique se classe parmi les plus grands d’Europe.

Dans leur passage dans l’émission ONPC, Malbrunot et Chesnot ont évoqué la face sombre de cette mosquée, notamment l’implication du djihadiste Hanane Aboulhana.

Le président de l’UOIF, Amar Lasfar, soutient ouvertement ce projet de mosquée cathédrale.  L’ex-président de l’UOIF, Fouad Alaoui, est également venu apporter son soutien. Alaoui avait notamment déclaré :

L’AMAL (Association des Musulmans d’Alsace, à l’origine de cette mosquée) est l’organisateur des Rencontres Annuelles des Musulmans de l’Est, un grand rassemblement afin de faire pression sur les autorités. Un grand nombre d’islamistes y ont défilé ces dernières années. En 2010, l’AMAL a ainsi invité Safwat Hijazi, prédicateur connu pour avoir déclaré sur la chaîne de télévision « Al-Nas » :

Ce projet a été financé en partie par le Qatar via l’association Qatar Charity. Rappelons que cette ONG a été plusieurs fois épinglée pour financement du terrorisme, notamment au Mali (« Nos très chers Émirs » de Chesnot et Malbrunot, p.159).

Hanane Aboulhana a été tuée dans l’attentat de la prison de Condé-sur-Sarthe où un islamiste avait tenté d’assassiner des surveillants avec sa complicité. Elle était membre et employée de l’AMAL.

Au fait, qui a rendu possible cette mosquée ?

  • Jean-Marie Bockel (UDI) a cédé un terrain de 4500 m2 d’une valeur de 235 000 euros. Il est aujourd’hui sénateur.
  • Arlette Grosskost, ex-député LR du Haut-Rhin et ancienne vice-présidente du Conseil Régional d’Alsace.
  • Jean Rottner, ancien maire LR de Mulhouse et aujourd’hui président du Conseil Régional du Grand Est.

Via Clément Martin

Partager cet article

3 commentaires

  1. Après avoir été allemande, l’Alsace va devenir musulmane.

  2. Et puis ?

  3. il n’y a que les bobos ouest-européens à ne pas vouloir entendre ou voir!

Publier une réponse