Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Révélations explosives sur l’état de Vincent Lambert

Le Professeur Ducrocq, professeur de neurologie, est l'un des experts qui ont examiné Vincent Lambert pour le Conseil d'Etat. Il a en particulier déclaré :

  • "Vincent communique."
  • "L'état de Vincent ne s'est pas dégradé."
  • "Vincent a récupéré la déglutition."
  • "Vincent a survécu à 31 jours de privation de nourriture."
  • "Comment prendre une telle décision qui ne va pas mettre fin a l'acharnement thérapeutique, qui ne va pas le laisser mourir, mais qui va le faire mourir ?"

Ces propos confirment ceux de la mère de Vincent qui a déclaré que son fils a tourné la tête en la voyant. Dans cet entretien exclusif, la mère de Vincent Lambert révèle que, avant de partir pour Paris, le père et la mère de Vincent Lambert sont allés lui rendre visite et lui ont dit "Papa et Maman sont à côté de toi." Vincent Lambert a alors tourné la tête vers eux. Par ailleurs, dans le dossier médical, le docteur Kariger a écrit qu'il ne voulait pas que la famille soit au courant. Une affaire très différente de la version médiatique.

Partager cet article

13 commentaires

  1. Cette coalition du mensonge et de la culture de mort n’a rien d’étonnant. Ne savions-nous pas en effet (cf. le Christ en Saint Jean), que “l’homicide depuis l’origine”, alias “l’ennemi du genre humain”, et le “père du mensonge”, sont une unique et même personne ?
    Il est donc normal que mensonge et culture de mort soient liés, et de même vérité et culture de vie.
    Dans le cas de ce pauvre Vincent, peu importe son réel état de santé à ceux qui veulent sa mort. Ils veulent ouvrir la porte d’une pratique impunie. Ils l’ouvriront coûte que coûte quelque soit le nombre de mensonges qu’il devront accumulés.

  2. déjà un certain socialisme d’Etat instaurait l’eutha-nazi et la déclarait : “mort miséricordieuse” … Avec l’aide de la Propagande de l’époque… Nos médias d’aujourd’hui….
    http://www.ndf.fr/nos-breves/25-06-2014/la-mort-misericordieuse-question-aux-lecteurs#.U6sBWvyKDIU

  3. les partisans de l’eutha-nazi avancent l’idée que le zigouillage des vieux et des handicapés (en attendant celle de nos enfants) permettra à la Sécurité Sociale de faire des économies sur les lits d’hôpitaux….
    Sous le régime socialiste Hitlérien, on avançait déjà cette idée. Voici, par exemple, un petit problème de maths qu’on fait faire aux enfants dans les écoles nazies :
    «Un malade mental coûte quotidiennement environ 4 Reichsmarks, un infirme 5, 50 RM, un criminel 3,5 RM, un apprenti 2 RM.
    1) Faites un graphique avec ces chiffres.
    2) D’après de prudentes estimations, il y aurait en Allemagne 300.000 malades mentaux, épileptiques, etc… qui reçoivent des soins permanents. Calculez combien coûtent annuellement ces 300.000 malades mentaux et épileptiques. Combien de prêts non remboursable aux jeunes ménages à 1.000 RM pourrait-on faire si cet argent pouvait être économisé ? »
    Cité par H.J. Gamm, Der braune Kult, Hamburg, Rütten und Loening, 1962
    On pourrait prendre le même problème aujourd’hui et le faire faire aux collégiens:
    «Un malade mental coûte quotidiennement environ 50 euros, un infirme 30 euros, un criminel 30 euros, un apprenti 20 euros.
    1) Faites un graphique avec ces chiffres.
    2) D’après de prudentes estimations, il y aurait dans la Ripoublique Socialiste de Hollande 300.000 malades mentaux, épileptiques, etc… qui reçoivent des soins permanents. Calculez combien coûtent annuellement ces 300.000 malades mentaux et épileptiques. Combien de prêts non remboursable aux jeunes ménages à 1000 euros pourrait-on faire si cet argent pouvait être économisé ? »
    on peut toujours donner la réponse à la CEDH :
    http://appform.echr.coe.int/echrrequest/request.aspx?lang=gb

  4. Que la Vérité jaillisse! Le fait que le docteur Kariger s’acharne à vouloir garder Vincent dans son hôpital, le privant de l’accompagnement adapté à son handicap alors que cette prise en charge a été proposée par d’autres structures, montre bien que ce docteur mène une opération idéologique pour faire jurisprudence et préparer les mentalités à une loi autorisant la peine de mort de ceux que la société ne juge pas utiles.
    Quant au député Leonetti, qui assimile l’eau et la nourriture à de l’acharnement thérapeutique, c’est plutôt lui et sa clique promoteurs de la mort qui s’acharnent contre Vincent. J’espère au moins que ses interventions moribondes ouvriront les yeux à de certains à la réalité mortifère de la loi de ce député.
    Attention à ne pas faire valoir l’argument selon lequel c’est horrible de laisser quelqu’un mourir de faim ou de soif. Déjà, il s’agit de faire mourir quelqu’un de faim ou de soif et non pas le laisser mourir, puisque Vincent n’est par mourant. Et si c’est vrai que c’est horrible de mourir de faim et de soif, ce serait déplacer l’enjeu qui est que quelle que soit la forme d’assassinat, c’est un assassinat. Insister sur le mode d’administration de la mort, c’est préparer le terrain aux promoteurs de la mort.

  5. Sur ce sujet, les évêques sont d’une grande discrétion… Mais c’est terrible d’imposer à des parents l’assassinat de leur fils. C’est monstrueux. Dans toutes les églises de France devrait être lu un message dénonçant ce meurtre. Cela aurait beaucoup d’impact. L’Eglise en France à un énorme pouvoir qu’elle n’utilise pas. C’est tragique. Mobilisez-vous, écrivez à vos prêtres pour qu’ils en parlent et qu’à leur tour ils demandent la mobilisation contre cette société tueuse.

  6. Ces “médecins” le sont justement de moins en moins. Ils s’enfoncent de plus en plus dans cette société de la corruption en plein développement, passant progressivement de la compétence à la connivence.
    Quel chef d’oeuvre !

  7. Vision partielle spirite de « laisser mourir quelqu’un» ou « faire mourir quelqu’un (euthanasie)» :
    « L’euthanasie, ou technique de « la mort facile », comme l’indique son étymologie, est une action qui engendre de graves préjudices moraux, et pourtant, l’homme moderne insiste à vouloir légaliser une telle pratique »….
    « Quelle que soit la précision du diagnostic médical lié aux infirmités en cause, il faut toujours se souvenir qu’il est impossible de prévoir les réactions de l’organisme vis-à-vis de chaque patient, car cela dépend de la programmation de la marche évolutive de chacun »…
    « Mourir dignement » n’est autre que le concept immoral de l’euthanasie, qui lui-même n’est pas autre chose qu’un homicide dans la mesure où, la vie est la propriété de Dieu et que lui seul sait comment et quand son cours doit se poursuivre, que ce soit dans la chair ou hors d’elle. C’est aussi un suicide lâche car il appartient à chacun de préserver son corps jusqu’à ce que s’accomplisse la finalité pour laquelle il a été créé »…
    Avis : Dans le cas de Vincent Lambert, le « laisser mourir » de faim et de soif (puisqu’il ne peut s’alimenter ou boire tout seul), fait partie d’un principe contraire à la Loi de Dieu (tu ne tueras point !) Ceux qui prennent la responsabilité de le laisser mourir, contrarient les lois divines et donc, subiront un jour ou l’autre la loi de cause à effet (karma), et seront contraints à « réparer » le mal qu’ils ont fait. Quand on est ignorant des lois divines, il est vivement conseillé de s’abstenir de vouloir prendre la place de Dieu et décider (selon un point de vue humain et limité) de supprimer la vie de quelqu’un.

  8. Entièrement d’accord avec “fleur”.
    J’ajoute que le cas Lambert n’enfreint pas simplement la loi Divine comme certains le pensent
    Le cas Lambert a été créé POUR ENFREINDRE le cinquième commandement !
    DANS LE BUT D’ENFREINDRE le cinquième commandement !
    Cela fait partie de la stratégie d’attaque systématique des 10 commandements.

  9. Oui, c’est le Créateur qui est visé, et le Décalogue, qui n’est autre qu’une charte pour la vie, et non un catalogue d’interdits, de contraintes et de diktats répressifs: ce sont des lois de vie, données par Celui qui a créé la vie, qui sait mieux que quiconque l'”écosystème” qui lui convient, et dont il est dit:
    La gloire de Dieu, c’est l’homme vivant.
    Comment a-t-on l’impudence d’oser parler d’arrêt de “traitement”, ou de soins”? J’ignorais qu’en buvant et en mangeant je suivais un traitement, et que je prodiguais des “soins” à mon entourage quand je prépare un repas à son intention!
    Il ne vient même pas à l’idée de ces suppôts de Satan qu’ils peuvent, comme chacun d’entre nous, se retrouver demain dans la même situation.
    Que Dieu nous préserve de ces impies, et qu’Il vienne en aide à cet infortuné et à ceux de ses proches qui tentent de le protéger de leur acharnement homicide.

  10. @ P.R.
    Je ne voudrais pas faire du mauvais esprit mais il paraîtrait que les parents de Vincent sont “proches” de la fraternité Saint Pie X, cela n’expliquerait-il pas leur silence ?

  11. @Nicou
    Qu’est ce que cela doit être quand vous faites du mauvais esprit !!!!
    Vous accusez la hiérarchie de l’église de se taire parce que, non pas la victime, mais ses parents seraient des catholiques non modernistes ???
    Ôtez moi d’un doute… Vous êtes journaliste ?

  12. Qu’ils soient ou non de la Fraternité saint Pie x ou de quelconque autre Organisme religieux, n’entre pas en ligne de compte ici. Le tout est de savoir, tout homme compétent et de bonne volonté, si Vincent doit être privé d’eau et de nourriture. Ce qui n’est pas à confondre avec un acharnement thérapeutique où je suis contre moi aussi ! Au vu de son REEL état reconnu par des médecins. Malade mais loin d’être en fin de vie, je serais sa maman, j’agirais de façon à protéger mon fils d’une mort injuste et ignominieuse. Et plus tard, vous vous sentirez en confiance dans une clinique ???

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services