Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Eugénisme

Réussiront-ils là où Hitler a échoué ?

De Jean-Michel Beaussant dans L'Homme Nouveau :

"Les Lebensborn étaient, sous Hitler, des foyers où naissaient les enfants de couples choisis sur des critères physiques comme dignes représentants de la « race aryenne ». De 1936 à la fin de la Seconde Guerre mondiale, une vingtaine d’établissements ad hoc se seraient ainsi créés en Allemagne, en Autriche, en Pologne, aux Pays- Bas, au Luxembourg, en Belgique… et même en France (à Lamorlaye dans l’Oise). Plus de 17 000 enfants seraient nés de ces unions maîtrisées. Nés dans le plus grand secret, ils étaient ensuite arrachés à leur mère et expédiés en Allemagne. La Croix du 5 janvier dernier rapporte le témoignage de l’une d’entre elles, Katherine : «Et dire que j’étais destinée à être une pouliche procréatrice si Hitler avait réussi. Cela me fait peur…»

De nouveaux Lebensborn sont cependant apparus ces dernières années, qui nous font tout autant peur. Ils ne sont pas nazis mais soi-disant scientifiques à prétention thérapeutique. Ils n’opèrent plus par la sélection des couples géniteurs mais par celle des enfants eux-mêmes à l’occasion de leur procréation médicalement assistée ! C’est le tri eugénique des embryons par et après leur fabrication in vitro… Le dernier bulletin de l’Ined indiquait que 200 000 enfants avaient été ainsi conçus en France par fécondation in vitro en trois décennies. Mais combien sont morts ou congelés ? Actuellement 20 à 25 % des tentatives mènent à la naissance d’au moins un enfant vivant : à chaque essai, de nombreux embryons sont « créés », triés, puis certains sont détruits, certains réimplantés, d’autres congelés, d’autres utilisés à des fins de recherche. En dissociant ainsi la sexualité de l’amour et de la procréation (à l’aide d’une science sans conscience), on s’achemine vers le triste songe d’Attali qui pousse le crime contre l’humanité à son paroxysme, faisant de l’être humain «un artefact fabriqué sur mesure». Autrement dit un objet de consommation achetable et… jetable, selon son caprice ! […] D’un côté, on avorte massivement, de l’autre, on sélectionne et «crée» à tout prix des êtres d’exception artificielle dans de nouveaux «Lebensborn», comme le nazisme entendait donner naissance à la supposée «race aryenne»… Cela ne vous fait pas peur ?"

MJ

Partager cet article

4 commentaires

  1. Cela ne vous rappelle rien?

  2. Si !
    (Réponse : Si. Cela me fait très peur. Mais il faut cultiver l’espérance …)

  3. C’est quand je lis ce type d’article que je me dis qu’Internet peut être une force puissante :
    Grace à vous, des centaines de milliers de personnes sont au courant de la chose.
    Il n’est en effet pas facile de parler de tels sujets (et en vérité) dans le milieu professionnel, dans les cercles d’amis ou même parfois dans sa propre famille…
    Merci

  4. ça ressemble aussi de plus en plus au “meilleur des mondes” d’Aldous Huxley, écrit en 1932 (!), qui comme le dit Pierre Hillard n’est pas un roman mais un livre-programme.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services