Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Famille

Retrouver le sens de l’amour conjugal au pied de la croix

Retrouver le sens de l’amour conjugal au pied de la croix

Nous avons interrogé l’abbé Mathieu Raffray, de l’Institut du Bon Pasteur, à propos de la retraite pour couples qu’il prêchera du 9 au 11 juillet.

Vous proposez un week-end de retraite pour couples. Quelle place voyez-vous pour la vocation au mariage chrétien dans l’Eglise et dans le monde d’aujourd’hui ?

Il me semble que les couples chrétiens sont les premières victimes de la folie individualiste dans laquelle nous vivons aujourd’hui. Puisque c’est la première pierre de l’édifice social, les ennemis de l’ordre naturel s’acharnent contre les foyers chrétiens avec férocité : chaque mariage déchiré ou abimé est une victoire pour le démon et ses serviteurs, car ce sont plusieurs générations qui en sortent blessées profondément.
Souvent les jeunes catholiques qui se marient sont pleins de bonne volonté, et ils s’engagent avec générosité dans le mariage. Mais, au bout de quelque temps, parfois quelques années ou quelques mois seulement, lorsque l’amour s’est un peu érodé, ils se trouvent démunis face aux difficultés de la vie conjugale et de la vie de famille. Et la tentation de baisser les bras, ou de s’aigrir, devient forte… C’est donc à ce moment-là qu’il faut laisser opérer les ressources de l’amour chrétien : non pas un amour de sentiment, mais un attachement profond, fondé sur le don radical de soi et sur le sens du sacrifice.
Cette mini-retraite a précisément ce but : retrouver le sens de l’amour conjugal à l’école de Jésus-Christ, au pied de la croix, au pied de l’autel !

Quel sera le programme ?

L’idée de ce week-end est d’être à la fois un temps de retraite spirituelle et un moment d’amitié chrétienne, vécue en famille : souvent, les couples renoncent à participer à une retraite parce qu’ils doivent s’occuper de leurs enfants, à juste titre ! Nous avons donc fait le pari d’une formule “retraite avec enfants”.
Les parents suivent un programme d’activités (temps de prière, conférences, entretiens en couple avec un prêtre, ateliers hommes/femmes, discussions avec un pédo-psychiatre, etc.), pendant que les enfants eux-aussi sont pris en charge (catéchisme, jeux, promenades etc.). Il y a aussi des temps d’activités en famille (la messe du dimanche, bien sûr, mais aussi le barbecue et la veillée du samedi soir). Et puis les enfants ne sont pas loin de leurs parents, donc même les plus petits ne sont pas perdus… Lors de la première édition, l’année dernière, tous, les 30 parents et les 55 enfants, étaient sortis enchantés de ce week-end !

Comment peut-on s’inscrire ?
Pour obtenir tous les renseignements pratiques, il faut contacter le couple organisateur : Clotilde et François, soit par courriel ([email protected]) soit par téléphone (06.63.10.60.77). Le week-end commence le vendredi 9 juillet dans l’après-midi, et s’achève le dimanche 11 juillet après le repas du midi.
Venez nombreux ! Et si vous connaissez des couples en difficulté, n’hésitez pas à leur en parler : ce sera une excellente façon de les aider, avant qu’il ne soit trop tard !

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]