Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Retraites : Bruno Gollnisch et Marine Le Pen d’accord pour une politique nataliste

Bruno Gollnisch :

Gollnisch 5 "(…) Pour faire face aux enjeux de demain, aux problèmes structurels de l’emploi et des retraites, pour assurer la pérennité de notre identité, la transmission des valeurs de notre civilisation et de notre modèle culturel,  la France et les autres pays d’Europe ont besoin d’une politique nataliste volontariste. La France, les pays européens  ont  besoin  de bébés français et européens, pas d’immigrés !"

Marine Le Pen :

Marine le pen " (…) propose de vraies solutions de bon sens, seules à même d’équilibrer notre régime de retraite sans saccager les conditions de vie des Français et sans tomber dans la course à l’impôt préconisée par le PS : (…) A plus long terme, promouvoir une politique nataliste vigoureuse pour financer les pensions, au lieu de recourir à une immigration coûteuse et déstabilisante."

Vous souhaitez que votre patrimoine serve à défendre vos convictions, plutôt qu'être dilapidé par un Etat prédateur et dispendieux ?

Savez-vous que le Salon beige est habilité à recevoir des legs ?

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

6 commentaires

  1. que du bon sens ! et dire que la presse diabolise le FN

  2. J’ai commencé à militer au FN en 1983 et la mise en place d’une politique familiale est un point fort du programme du FN depuis toujours contrairement aux programmes de tous les autres partis politiques (RPR/UDF/UMP/PS etc…).
    Lorsque certaines personnes affirment que le FN ne se ditingue pas des autres partis, je suis toujours étonné.

  3. d’un autre côté, elle participe à la démagogique contestation du report de l’age de la retraite au-delà de 60 ans.

  4. Cela ne risque t il pas d’attirer des gens justement intéressés par les allocations familiales ?….si vous voyez ce que je veux dire !
    Parce que malheureusement c’est pas demain que nous verrons la préférence nationale en France.

  5. le gouvernement maitrise assez bien le dossier des retraites,pour la partie sauvetage ,l’age de 60 ans à part certains métiers pénibles ne correspond plus aux progrés de santé.nous ne sommes plus des vieillards à 60 ans .les mesures de bon sens du FN n’empechent pas que l’équilibre des comptes nécessite des mesures urgentes et que plutot que de se séparer de professionnels qualifiés à 60 ans il vaudrait mieux aménager leur travail en privilégiant la transmission des acquits professionnels .le système emploi retraite amélioré par FILLON pourrait etre une solution à condition d’etre simplifié sur le modèle des chèques emplois .

  6. Un commentaire légèrement en retrait sur cette position nataliste de B. G.
    et de M. L.P.
    Car pour qu’une politique nataliste produise ses premiers effets dans le cadre du régime des retraites par répartition’une rprise de la natalité aurait par contre des effets économiques plus immédiats en terme de consommation ), il faudra 25 ou 30 ans.
    En attendant, taxer les revenus du capital : ils le sont déjà, et cela aura pour effet de faire fuir les capitaux hors de France, à Londres par exemple, comme c’est de plus en plus le cas pour l’ingénieurie financière, salles de marché, etc…..Les droits de douane sont une arme à double tranchant, et faut-il gager nos retraites sur nos exportation ou importations ?
    Implicitement, les deux dirigeants FN semblent indiquer qu’ils misent tout sur le maintien de la seule répartition. La liberté et la responsabilité impliquent d’autres voies, dont celle d’un ajout de capitalisation, avec passerelles entre les deux systèmes, par valorisation de points, selon la méthode proposée par Jacques Bichot. Ce qui aurait de plus le mérite de faire repasser à terme la capitalisation boursière du CAC 40 sous un meilleur contrôle national.
    N’oublions pas que la répartition est le système de retraite qui encourage les modes de vie les plus égoïstes et anti familiaux et défavorise le plus la natalité : par contre, la capitalisation de génération en générations favorise la création et la perpétuation de patrimoines familiaux libres, la constitution d’une épargne qui peut permettre la création de TPE ET PME, à condition de ne pas les accabler de fiscalité.
    La droite nationale ne doit pas confondre politique sociale et étatisme socialisant.
    C’est un débat à ouvrir maintenant : sans quoi nous semblons nous rallier à la gauche, et cela fait le jeu de Sarkozy.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services