Bannière Salon Beige

Partager cet article

Valeurs chrétiennes : Education

Retour aux fondamentaux pour la Fondation pour l’école

Retour aux fondamentaux pour la Fondation pour l’école

Le Conseil d’Administration de la Fondation pour l’école se tiendra le 1er juillet. Il devrait achever la séparation entre la Fondation pour l’école et Espérance banlieues, après la dissolution de la Fondation Espérance banlieues qui a été opérée lors du CA de la Fondation pour l’école du 9 avril dernier. Plus la coupure sera nette avec Espérance banlieues et mieux cela vaudra, pour que la Fondation pour l’école puisse se consacrer à sa mission cruciale de défense des écoles réellement libres.

La Fondation pour l’école a une mission fondamentale dans notre société en pleine crise de déculturation, et les défenseurs de l’éducation de qualité en France et de la liberté scolaire ne peuvent que souhaiter qu’elle soit débarrassée des dissensions internes.

Et les bisbilles de ces derniers mois ont pu occulter que la Fondation pour l’école a marqué des points significatifs au service des écoles indépendantes et des familles. Revenons ici sur quelques-uns qui méritent notre pleine reconnaissance.

Sur la réforme du bac, elle est parvenue à faire modifier les dispositions les plus discriminatoires à l’encontre des lycéens du hors contrat, n’hésitant pas à attaquer le décret relatif au bac devant le Conseil d’Etat.

Début juin, Anne Coffinier et son équipe ont obtenu que les enfants handicapés scolarisés dans des établissements indépendants bénéficient enfin du service de transport adapté organisé par Ile-de-France mobilités entre leur domicile et l’école hors contrat qui les accueille. C’est la fin d’une discrimination choquante, et c’est surtout une nouvelle très concrète qui va améliorer le quotidien des familles.

Leur lobbying a permis aussi une victoire politique très importante au sujet de la loi Blanquer pour l’école de la confiance. Lorsque l’administration met en demeure une famille pratiquant l’école à la maison de rescolariser son enfant dans une établissement scolaire, elle pourra désormais le faire dans une école hors contrat, ce qui avait été volontairement exclu par le législateur jusqu’à ce que la Fondation pour l’école arrive à persuader le gouvernement de l’inconstitutionnalité de la disposition et de la forte probabilité de QPC (question prioritaire de constitutionnalité).

Sur un autre plan, on ne peut aussi que saluer le succès incontestable de la première édition du salon Libsco, le salon de la liberté pédagogique, avec plus de 1300 visiteurs en un jour. Ce type d’événement permet au grand public de découvrir l’intérêt des écoles indépendantes et à ces dernières de montrer qu’elles apportent une contribution précieuse au paysage éducatif, au service de l’intérêt général.

Il ne faudrait pas que les querelles nous fassent oublier ces succès et surtout que des considérations étrangères détournent la Fondation pour l’école de son indispensable mission au service de la liberté éducative des parents. Et nous invitons bien volontiers les lecteurs du Salon beige à prier pour que ce conseil d’administration de la semaine prochaine se passe au mieux !

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services