Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Respectez la France

Communiqué de l'Agrif :

"Tout le monde se souvient du livre "Nique la France" et du morceau de rap "Nique la France" du rappeur Saïdou.

Sur plainte de l'AGRIF, après deux ans d'enquête, un juge d'instruction a mis en examen Saïd Bouamama, auteur du livre "Nique la
France" et Saïdou, auteur du morceau de rap, pour provocations à la haine et pour injures aggravées.

Ce jour, le parquet de Paris requiert le renvoi en correctionnelle de Saïdou et de Saïd Bouamama.

L’AGRIF espère qu’une juste sanction réprimera ces paroles d’incitation à la haine qui peuvent conduire,
hélas, des fanatiques à commettre les pires abominations."

Partager cet article

9 commentaires

  1. Hélas Taubira veillera à ce qu’un juge-rouge soit plus qu’un indulgent, et comme d’habitude : ils seront “graciés” illico presto…… MEME s’ils s’avéraient qu’une sanction ait lieu !!!!!!!!!!

  2. Il faudrait peut-être que nos ” élites ” commencent par donner l’exemple !
    Voyez cette info :
    ” Scandale ! Ignominie sans nom ! Folle et criminelle trahison de la France !”
    http://cril17.info/

  3. La justice les relaxera bien en appel au nom du peuple… de gauche !
    Quand on voit que les Femen ne sont même pas inquiétées. On a tout compris.

  4. Leurs propos sont des propos dignes de personnes hors la loi et doivent être traitées comme telles. Etant hors la loi ils ne peuvent l’invoquer pour leur défense. Ce n’est pas une juste sanction (que signifie une juste sanction ?) qu’il faut, mais une sanction exemplaire.

  5. Y a-t’il quelqu’un ici qui croit en la justice de son pays ?

  6. 2 ans et un juge d’instruction qui renvoie en correctionnelle où ils recevront un rappel à la loi et les félicitations de Mme Taubira.
    Pauvre France ! Pauvres de nous !

  7. ça m’étonnerai que la procédure se termine par une condamnation : s’il y a condamnation en première instance , il y aura appel , puis cour de cassation, et cerise sur le gateau, la CEDH . Il y aura bien dans ces recours possibles , un juge qui appréciera qu’il s’agit de respecter la liberté d’expression

  8. 2 ans d’enquêtes !!! ..ben voyons …

  9. Deux ans d’enquête, c’est dire si les pressions sont omniprésentes pour que celle ci n’aboutisse pas! Mais que peut on attendre de nos tribunaux?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services