Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Pays : Russie

Répression de manifestations : quelle leçon la France peut-elle donner à la Russie ?

Répression de manifestations : quelle leçon la France peut-elle donner à la Russie ?

Alors que le corps de Steve, disparu le 21 juin, peu après l’intervention des forces de l’ordre, vient seulement d’être retrouvé lundi dans la Loire à Nantes, la France a appelé lundi soir à la «libération rapide» du millier de manifestants arrêtés ce week-end à Moscou. Le ministère des affaires étrangères écrit dans un communiqué :

Un nombre important d’arrestations et de détentions ont suivi les manifestations pacifiques de ces derniers jours à Moscou. L’état de santé d’Alexei Navalny, incarcéré depuis le 23 juillet, s’est également brutalement dégradé.

La France appelle à leur libération rapide et exprime sa profonde préoccupation devant ces évolutions récentes.

La Russie est membre du Conseil de l’Europe et de l’OSCE, et doit, comme tous leurs États membres, respecter les engagements qu’elle a pris dans ce cadre, en particulier s’agissant de la liberté d’opinion, d’expression, de manifestation et de participation à des élections libres.

La France attache une grande importance au respect de l’état de droit. Cette dimension fait partie intégrante de son dialogue politique avec la Russie, comme les échanges entre les deux présidents à Osaka l’ont encore montré.

Rappelons que, en France, sous le régime d’Emmanuel Macron, des centaines de milliers de gilets jaunes ont subi les violences des forces de l’ordre. Depuis le début du mouvement, on compte au moins 11 morts, 2448 blessés (dont 24 éborgnés et cinq ont eu la main arrachée). En l’espace de six mois, les forces de l’ordre ont effectué un total de 12107 interpellations, qui se sont soldées par 10718 gardes à vue, selon les chiffres du gouvernement publiés début avril. Près de 2000 condamnations ont été prononcées (dont 40 % étaient de la prison ferme) et autant d’affaires classées sans suite. Fin mars, 256 enquêtes pour des soupçons de violences policières ont été ouvertes par l’IGPN et l’IGGN.

Comment la France peut-elle espérer être crédible ?

Partager cet article

6 commentaires

  1. Après la sauvagerie avec laquelle les manifestations de Gilets jaunes ont été réprimées samedis après samedis et le sanglant bilan nié par JUPITER, Casse-ta-mère & Co, on assiste une fois de plus à l’arrogance avec laquelle ceux-ci prétendent gouverner le monde.
    Une fois de plus, “Faites ce que je dis, pas ce que je fais”. Une fois de plus, ils regardent la paille dans l’œil de leurs interlocuteurs au lieu de commencer par enlever la poutre qui est dans le leur.
    Il serait temps de renvoyer tous ces individus au paradis des prétentieux avant qu’ils ne finissent de couvrir notre malheureuse Patrie avec l’opprobre de reste du Monde.
    ???????

  2. et un guignol soi-disant étudiant parlait ce midi dans les GG sur les petites interventions des agriculteurs sur les façades des godillots de la dictature en marche, en disant qu’ailleurs ces innommables “assassins” seraient envoyés au goulag, quel rigolo! sait-il seulement ce qu’est le goulag? sur les 1000 arrestations de la manie à Moscou, quasiment tous ont été relâchés après vérification de leur identité. Encore un qui fait de l’anti-Poutine primaire, au lieu de bêler avec les loups ce pauvre étudiant en quoi on ne sait pas ferait mieux d’aller faire un stage en Russie parce que s’il n’a que les journaleux lécheurs de babouche à se mettre devant son cerveau est vraiment à plaindre

  3. “La Russie est membre du Conseil de l’Europe et de l’OSCE, et doit, comme tous leurs États membres, respecter les engagements qu’elle a pris dans ce cadre.”
    Et qu’a fait la France membre de l’ONU, des engagements qu’elle a pris dans ce cadre, concernant l’avis émis en faveur de Vincent Lambert?

  4. Suite à l’assassinat de Vincent Lambert la France n’est même plus un état de droit…
    De plus elle est gouvernée par des assassins !

  5. répression en russie: combien de morts, combien d’éborgnés, combien de gens mis en garde à vue préventivement, combien de gens envoyé au bain forcé dans un fleuve pour ne pas subir la matraque des crs…

  6. Et l’IGPN a déjà dédouané les forces de l’ordre pour l’affaire de Steve à Nantes, presqu’aussi vite que l’incendie de Notre-Dame de Paris ne pouvait pas être d’origine criminelle dans les 2 heures qui ont suivi le début du sinistre, ou la manifestante âgée de Nice qui ne pouvait pas, par décision jupitériennne, avoir eu de contact avec les forces de l’ordre, avec les conséquences que l’on connaît aujourd’hui.
    Toutes ces conclusions hâtives ont un point commun : le mensonge institutionnalisé congénital du régime en place depuis mai 2017.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services