Repos dominical : savoir trouver les arguments

T La Croix publie quelques données sur les "fruits" économiques que l'on pourrait tirer en travaillant le dimanche : inexistants. Le même quotidien a interrogé le Cardinal André Vingt-Trois qui s'eprime longuement sur le sujet.

Enfin, Pour en débattre, une réunion publique est organisée lundi 15 décembre à 20h30 à l’Université Inter-Âge, 6 impasse des Gendarmes à Versailles (à coté de la Mairie), avec la présence de Joseph Thouvenel, Secrétaire Général Adjoint de la CFTC, Jacques Lemonnier, Président de l’association des commerçants de Versailles, Etienne Neuville, Les Amis du Dimanche, Michel Bancal, Maire-Adjoint de Versailles, Catherine Mutel, Chargée de mission à la CGPME, Laurent Giry, Président de la fédération des Yvelines des AFC, Samuel Pruvost, journaliste à Famille Chrétienne et Frédéric Pichon, Avocat à la Cour.

Michel Janva

2 réflexions au sujet de « Repos dominical : savoir trouver les arguments »

  1. lowendal

    curieux cet engouement subi par les “catholiques” pour défendre le [repos] dominical ! Cela fait des années que j’observe notamment à Versailles les “familles-nombreuses-cathos-qui-relèvent-le-France” se précipiter après la messe au marché (certains entreposent leur caddy dans l’église) ! que chacun réfléchisse un peu AVANT que l’irrémédiable législatif ne se produise ! C’est vrai que JPII avait rappelé les chrétiens le sens du dimanche, mais qui l’a lu ? Un bon mea culpa s’impose !

Laisser un commentaire