Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / Marche pour la Vie

Rencontre avec les élus qui ont marché pour la vie

Nouvelles de France a interrogé les élus et politiques qui étaient présents à la Marche pour la Vie. On peut regarder les vidéos ici. Voici quelques citations :

Bruno Gollnisch, député français au Parlement européen :

"Je suis venu sur une base non partisane pour dire mon refus de la culture de mort que stigmatisait à juste titre le regretté pape Jean-Paul II".

Patrick Louis, conseiller régional Rhône-Alpes :

"L'enfant qui est dans le ventre de la mère, ça n'est pas un ongle qui pousse ou quelque chose qui se rajoute, c'est véritablement la vie"

Xavier Lemoine, maire de Montfermeil :

"Pour ma part, je préfère le jugement de Dieu au jugement des urnes".

Guy de Framond, maire du Plantay dans l'Ain :

"Comme Jean-Paul II défendait la vie, je la défends aussi"

Christophe Bentz, président des Jeunes pour la France :

"L'avortement n'est pas quelque chose de normal, de banal".

Hubert Veauvy, responsable national des idées pour les jeunes au sein du Parti chrétien-démocrate :

"Ce combat doit continuer chaque année".

Carl Lang, président du Parti de la France (sur une autre vidéo ici) :

" Le principe de la défense de la vie de son origine à sa fin naturelle fait partie des forces et des exigences d'une grande civilisation occidentale et chrétienne" 

Partager cet article

3 commentaires

  1. Quelle force dans les propos de Xavier Lemoine !! Si tous les élus qui se disent chrétiens se prononçaient aussi clairement au lieu de rechercher le pouvoir pour le pouvoir, les choses iraient bien mieux !

  2. A moins que ça ne soit volontaire, c’est tout de même étrange qu’aucun membre du Parti de la France, pourtant très représenté à la Marche pour la Vie, n’ait été interrogé.
    Alors même que le “responsable national des idées pour les jeunes au sein du Parti chrétien-démocrate” l’a été…

  3. Place de l’Opéra, Roselyne Bachelot a déclaré vers 18 h 00 :”Simone a complètement disjoncté en 75. Il faut revenir sur cette abbération législative qui promeut depuis plus de 35 ans la culture de mort dans notre pays”.
    Ah, non, pardon : j’ai rêvé !…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services