Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Le Vatican

Remous au sein de l’Académie pontificale pour la vie

La fronde de ces membres a pour origine la lettre de Mgr Fisichella à propos de
l’avortement pratiqué sur une petite fille à Recife, où il désavouait
l’évêque local qui avait déclaré que les responsables adultes de
l’avortement s’excommunieraient par leur participation à cet acte et
laissait entendre que l’Eglise peut le tolérer dans des cas extrêmes.

Les signataires de la déclaration affirment s’être gardés de
chercher la confrontation ouverte avec Mgr Fisichella qui aurait tout
naturellement reçu l’appui de la Curie mais estiment que la nécessité
de le remplacer à la tête de l’APV est désormais bien perçue au Vatican. Ils mettent particulièrement en avant le fait que le prélat a
constamment refusé de revenir sur ses propos qui avaient scandalisé de
nombreux responsables pro-vie et conduit des partisans catholiques de
la licéité de l’avortement dans certains cas à saluer un changement de
la doctrine romaine à ce propos.

Partager cet article

3 commentaires

  1. “Les signataires de la déclaration affirment s’être gardés de chercher la confrontation ouverte avec Mgr Fisichella qui aurait tout naturellement reçu l’appui de la Curie”
    Cette phrase m’effraie. Il y aurait un esprit de corps au sein de la Curie? Un esprit de corps autre que celui d’appartenir à l’Eglise?
    Un évêque (Mgr Fisichella) peut dire quelque chose de honteux, si les membres de l’APV cherchaient une “confrontation ouverte avec Mgr Fischella”, la Curie le soutiendrait malgré tout?
    Si l’affirmation des membres de l’APV est vraie (ce que je veux bien croire, le cléricalisme est très répandu), c’est effrayant.
    Cela veut dire que de la même manière que des évêques irlandais ont fait preuve de corporatisme en taisant et protégeant des pédophiles, les membres de la Curie feraient de même en soutenant Mgr Fisichella et en oubliant la vérité (le meurtre n’est pas admis) au détriment de la Vérité qu’ils sont censés chercher pour mieux nous y conduire, nous le troupeau qui leur est confié.

  2. On ne mesure plus les conséquences de cette sortie de route de Fisichella.

  3. Soyons prudents sur ce sujets de la plus haute importance et gardons-nous de jeter de l’huile sur le feu.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services