Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Relaxé par la justice, le général Piquemal est radié des cadres de l’armée française

L'affaire avait fait grand bruit en février 2016. Relaxé par la justice en mai 2016 après un rétro pédalage politiquement correct, le ministre de la défense a eu ce qu'il voulait : la radiation des cadres du général (2S) Piquemal :

7781772016_le-general-piquemal-lors-d-une-manifestation-interdite-a-calais-samedi-6-fevrier-2016"Le général de corps d'armée Christian Piquemal, qui avait participé à une manifestation non autorisée contre la politique migratoire à Calais le 6 février dernier, est, selon nos informations, radié des cadres. Cette mesure disciplinaire très forte intervient comme une surprise, cinq mois après sa comparution devant le tribunal de Boulogne-sur-mer, d'autant que l'institution judiciaire l'avait finalement relaxé le 26 mai (…)

Depuis sa relaxe, le général Piquemal s'estimait «totalement blanchi», le Parquet n'ayant pas fait appel de ce jugement. Mais sur le plan administratif, une procédure disciplinaire, lancée en mars par le ministre de la Défense, vient d'aboutir à sa radiation des cadres, le devoir de réserve du militaire étant au cœur du dossier. Le général, qui l'a seulement appris mi-septembre par un courrier recommandé, avait été entendu le 14 juin par le Conseil Supérieur de l'Armée de Terre (CSAT), siégeant disciplinairement à l'Hôtel des Invalides à Paris. L'instance avait transmis son avis consultatif – non communiqué au général ni à ses deux avocats – au ministère de la Défense, et la radiation avait ensuite été prise par un décret du 23 août signé par le président de la République, le premier ministre et le ministre de la Défense (…)

«Profondément indigné par cette décision injuste et injustifiée, excessive et disproportionnée», réagit-il. Le général quatre étoiles entreprend aujourd'hui une procédure de recours devant le Conseil d'État, confie-t-il au Figaro, «avant d'aller devant la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), si besoin». «Cette sanction est un hiatus, une anomalie grave, en totale contradiction avec ma relaxe, se scandalise-t-il. C'est le désaveu du pouvoir judiciaire par le pouvoir administratif, cela bouleverse la hiérarchie des normes juridictionnelles, c'est tout simplement du jamais-vu!» (…) Si son grade ne peut lui être retiré, le port de son uniforme lui est en revanche interdit, tout comme sa carte d'identité militaire d'officier général – en principe accordée à vie. C'est l'atteinte à ces symboles forts et ce retour forcé au statut civil qui lui «font le plus mal», plus que les autres attributs, notamment financiers, liés à son statut. «Le plus inacceptable pour moi, c'est d'être mis au ban de cette manière après avoir donné quarante années au service de la France, d'être rayé comme ça et traité comme un paria» (…)

Pour beaucoup de ses soutiens, cette sanction disciplinaire n'est rien d'autre qu'«un règlement de compte politique», dit l'un d'eux. «Si l'administration estime que j'ai transgressé mon devoir de réserve (…) en usant de ma liberté d'expression, analyse le général, cela veut dire une chose: c'est que ma liberté d'expression ne peut être que celle de la pensée dominante. Et si elle n'est pas conforme à la bien-pensance politique, alors elle est sanctionnée. La vérité, c'est que mon cas sert d'instrument pour faire taire la Grande Muette, car les officiers généraux s'expriment aujourd'hui beaucoup plus qu'avant. Ils veulent faire de moi un exemple pour imposer le silence dans les rangs».

Partager cet article

19 commentaires

  1. On est Charlie, mais pas trop quand même.
    La France de Hollande, c’est la dictature : aucune liberté d’expression pour ceux qui ne pensent pas comme les “nains du gouvernement” (cf. affaire des sites anti-avortement, de LMPT, du Général Piquemal, et bien d’autres…).

  2. Les candidats à la présidence vont ils nous dire que comme tout ce que fait la gauche, on ne pourra réintégrer le général Piquemal dans ses droits et prérogatives après mai 2017?

  3. Non ce n’est pas du “jamais vu”. Il est arrivé la même chose à Gollnisch dans l’affaire de ses propos soit-disant révisionnistes : quoique relaxé par la Cour de cassation (arrêt de cassation sans renvoi de 2009), il fut tout de même sanctionné disciplinairement par l’administration universitaire, ce que le Conseil d’État valida, tout comme la Cour Européenne des Droits de l’Homme.
    Celle-ci arguait d’une particulière réserve qui s’imposerait selon elle au professeur, en contradiction totale avec la liberté universitaire dont Strasbourg semble, ce faisant, se foutre comme d’un guigne.
    Le rétropédalage de Piquemal aura été bien vain… Sauf revirement du CE ou de la CEDH, il subira le même sort juridique que Gollnisch.

  4. Mon général, la France debout vous soutien et vous assure de son plus profond respect, .
    Seule consolation, une telle brimade de la part du politique est presque un honneur.

  5. Mon général,
    La France des patriotes vous soutient. Vous serez de toute façon réhabilité, lorsque la gueuse sera nettoyée.

  6. Une sanction venant d’un tel gouvernement n’a aucune valeur.La dictature socialiste continue son oeuvre!!!!

  7. C’est vrai qu’en ce moment la France et son armée n’ont pas besoin de « cadres » compétents, surtout s’ils sont patriotes et aiment la France.

  8. Ç est en effet lamentable et cette “sanction” se veut certainement dissuasive.
    Non mais ç est vrai quoi: si les généraux se mettent à aimer la France!!
    On pensait qu ils avaient évolué et servaient les doigts de l homme…

  9. Mais qu’elle est ” belle ” votre dictature . . . pardon Votre “république” . . . !!!
    Pour le moins ce Général aura au passage perdu son honneur. Non point ici, mais à l’instant même ou il s’est abaissé à rétro-pédaler, à ramper devant ces guignols.
    La perversion va jusque-là, relaxer dans un premier temps pour mieux tenter de broyer l’instant d’après. Application de guerre psychologique. Typique de l’entreprise maçonnique.
    En ces temps de fin de règne d’une république implosant, le système doit agiter la menace, affirmant par là même son propre et terrible aveu de faiblesse.
    Lorsque la Justice du Roy relaxait c’était à tout les niveaux de l’appareil, à disserter.
    C’est également, un signe fort envoyé à l’attention des Officiers et Officiers supérieurs. Soumission ou destruction.
    Nous allons désormais compter dans leurs rangs, les Grands, les Alphas et les ……… serviles, avec certainement des surprises !!!

  10. Général vous avez mon soutien ! Nous sommes sous une dictature…. J’espère que le général DIDIER TAUZIN va se faire entendre , puisqu’il est candidat je crois à la présidentielle et que les journalistes l’ignorent !! Cette sanction est en effet pour faire taire tout ceux de la GRANDE MUETTE …. Nous sommes avec vous Général.

  11. Quelqu’un connaît-il la composition de ce Conseil Supérieur de l’Armée de Terre ?

  12. Mon Général,
    C est au contraire un honneur d être mis au ban par la république . Je me permets de rappeler qu il n y a pas de quoi s offusquer de cette lâcheté républicaine quand on sait pourquoi on s engage dans l armée ; la dernière des raisons serait pour ce système politique qui n est pas la France mais pour une terre , un peuple à défendre , la sauvegarde des traditions qui fait de notre pays , un royaume nul autre pareil sur cette terre et son amour immense pour lui qu on puisse mourir pour lui . Pas pour la gamelle , ni pour les prébendes , ça n aurait aucun sens.
    Mon General , au contraire, soyez honoré de cette décision parce que vous avez été droit et fidèle à la France.

  13. Nous sommes dans l’ambiance 1789: La dictature prolétaire avec son sectarisme républicain. Mon général, je n’ai pas l’honneur de vous connaître, sachez qu’être condamné par des voyous en politiques, n’est pas un déshonneur. Vous serez réhabilité,lorsque la France se sera débarrassé de ces gens qui sous prétexte de diriger le pays, déshonorent la France.

  14. Il va rejoindre la “legion d’honneur” des generaux Salan, Jouhaud, Challe et Zeller.

  15. Radié des cadres.
    C’est inélégant, je le concède pour un officier qui a servi 40 ans son pays mais à quoi servent tous ces généraux 2S à part bénéficier de rentes quasi à vie.
    Les autres soldats et militaires, qui ont servi aussi bien qu’eux et parfois mieux, eux sont radiés d’un trait de plume et voient leur situation se dégrader singulièrement contrairement à ces généraux nommés par le gouvernement en conseil des ministres, ne l’oublions pas. Je n’ai guère confiance en cette corporation.
    C’est ce système qui est mauvais.
    4500 généraux actuellement, on pourrait faire 4 régiments et demi de territoriaux avec cette ressource inestimable de cacochymes.

  16. il faudra le réintégrer en grande pompe avec le plus de pub possible lorsque la vraie France aura récupéré le pouvoir en 2017 et voilà tout
    la diffamation doit être réparée avec les mêmes moyens qu’elle a été commise , obliger les étrons tf1 bfm itv etc etc a manger leur chapeau , quel régal a l avance !

  17. Général,
    Dès que le peuple de France aura manifesté le 16 octobre prochain à Paris, préparez-vous à nous rejoindre. Vous êtes l’Espoir du pays et de l’Armée.
    Notre Armée est humiliée par votre radiation. Qu’attend-elle pour réagir et marcher sur l’Elysée afin de faire dégager le Pingouin qui nous dirige ?
    On attend de nos généraux des actes pour libérer le pays de la gangrène qui le paralyse.
    Agissez, Messieurs, avant qu’il ne soit trop tard et redonnez la confiance au peuple français.
    Ce même peuple sera dans les rues de Paris la semaine prochaine et si le pouvoir envisageait de lui tirer dessus, alors ce sera le signe de la révolution qui se prépare…
    Général, faites quelque chose. Prenez contact avec vos collègues et que ceux-ci se déclarent solidaires de vous.
    Il y a des généraux qui en ont marre de la clique à Hollande…
    Qu’ils prennent leurs responsabilités et appellent l’armée au soulèvement.
    Merci pour la Patrie.
    Sauvez-là, sauvez-nous !

  18. La justice en FRANCE est à la botte d’un incapable et de ses ministres.Cette décision est une honte de plus pour la FRANCE.

  19. Général,
    Vous avez été sanctionné mais par une bande de rigolos à la solde d’un gouvernement qui fait environ 16 % de satisfaits et qui n’a jamais été aussi peu démocratique depuis la création de la république!
    Vous perdez votre prestige mais vous retrouvez votre liberté et cela même n’a pas de prix ! Cela vous permettra d’agir en conscience et sans regret contre cette intolérance maquée qui prétend fustiger la
    parole qui ne va pas dans le sens de ses idées frelatées.
    Je suis Piquemal de principe et même si je n’ai pas pas étudié la valeur du combat qui vient de vous mettre un genou à terre, de principe je ne tolère pas qu’on veuille bâillonner qui que ce soit et encore moins un brillant serviteur de l’Etat et de la Nation…
    Il ne vous reste qu’à repartir en guerre pour vos idées et à la gagner, et croyez moi le champs est miné !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.