Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Relations avec le FN : il faut d’abord que l’UMP clarifie ses positions doctrinales

De Guillaume Bernard sur Atlantico :

"Les politiques dans leur ensemble (y compris au FN) ne se sont pas
encore rendus compte de la signification « populiste » profonde du
mouvement LMPT
(« La Manif Pour Tous ») du premier semestre 2013.
Exaspérés par le mépris des élites intellectuelles et pour la défense
d’une cause commune, les manifestants ont pleinement assumé le fait de
défiler aux côtés de personnes n’ayant pas les mêmes préférences
partisanes. Personne n’ignorait qu’il y avait parmi les manifestants des
électeurs aussi bien de l’UMP que du FN (et pas seulement). Le
mouvement LMPT a été l’illustration de l’inscription de la « ligne
Buisson » dans la réalité historique : les plus profonds clivages ne
passent pas entre la droite et la gauche mais au sein de la droite, ce
qui signifie qu’il y a une plus grande proximité (mais non identité)
entre les positions de nombre d’électeurs de l’UMP et ceux du FN

qu’entre les premiers et ceux du centre. J’ai pour ma part, proposé le
concept de « mouvement dextrogyre » qui signifie que la novation
intellectuelle vient désormais (depuis une vingtaine d’années) par la
droite (ce qui ne signifie nullement qu’il soit l’exclusivité de la
droite radicale), ce qui repousse vers la gauche les anciennes
conceptions politiques classées à droite mais qui ne le sont que
phénoménologiquement (en particulier le libéralisme). Ce mouvement crée
donc un espace politique à droite de plus en plus large, susceptible
d’être électoralement occupé à la condition de tenir effectivement un
discours ontologiquement de droite.  […]

L’UMP est, à
l’évidence, dans une position délicate car elle doit régler deux
problèmes : l’un externe, la progression du FN, l’autre interne, ses
divisions sur un certain nombre de questions
qui sont à la fois névralgiques et symboliques (comme les mœurs et la bioéthique ou la construction européenne).

Contrairement
aux apparences, c’est l’enjeu interne qui est le plus crucial : une
force politique ne peut durer sans colonne vertébrale claire
.
L’identité, c’est la capacité à être et à définir : c’est en sachant qui
l’on est que l’on peut se positionner vis-à-vis des autres. Pour
trancher le débat sur les relations à entretenir avec le FN (il n’est
pas nécessaire d’être d’accord sur tous les sujets pour tisser des
alliances : celles-ci dépendent des proximités avec les uns et des
oppositions vis-à-vis des autres), il faut d’abord que l’UMP clarifie ses propres positions doctrinales et programmatiques.
L’UMP est en face d’un terrible dilemme : soit elle refuse le discours
droitier et dans ce cas libère de l’espace pour le FN, soit elle
l’assume et des alliances avec le FN sont inéluctables."

Partager cet article

14 commentaires

  1. Demander à l’Union du Maintien des Profiteurs de “clarifier” quoi que soit, j’estime que cela relève de la provocation…ou du manque de charité chrétienne!
    La seule chose qui soit claire dans leur stratégie de confiscation du pouvoir, c’est le moyen de le reconquérir.
    Pour cela ils sont prêts à dire tout et son contraire, espérant à chaque fois récupérer des voix…
    Quant aux principes et aux convictions, si depuis De Gaulle et “Français je vous ai compris” et depuis la taxation budgétaire, dite Rothschild, de Pompidou avec la pseudo dette publique, les Français n’ont pas encore compris que le pays n’a rien à attendre de ceux qui ont confisqué le pouvoir à travers un habillage pseudo-démocratique qui prive (à droite et même à gauche) près d’un tiers des électeurs de représentation…Il n’y a plus rien à espérer!
    Notre seule chance de voir la république retrouver un peu de respectabilité et de légitimité, était de voir l’UMP disparaitre à la faveur de la faillite programmée due aux dettes de la Campagne de Sarkozy…
    Hélas cet espoir s’est envolé à cause de la stupidité d’électeurs supposés de “droite” qui se sont empressé de renflouer les caisses!
    Au demeurant l’UMP aurait sans doute été renflouée en sous main par Hollande: l’UMPS n’est pas prête à laisser le pouvoir…
    Les gesticulations actuelles avec déclarations péremptoires de Juppé, Copé ou Fillon n’ont qu’un but: noyer le poisson!
    Leur seul but est de marginaliser le FN coute que coute, quitte a trahir comme toujours l’esprit et la confiance de leurs électeurs!

  2. L’UMP ne représente plus la droite,beaucoup de ses cadres cherchent uniquement leur interet personnel quitte à s’allier au PS.L’UMPS ON EN VEUT PLUS n’en déplaise aux Coppé,Juppé,NKM et autre Bachelot….

  3. L’UMP est pro-avortement, le FN contre.
    L’UMP est favorable à une réécriture de la loi sur le mariage homo, le FN pour son abrogation pur et simple.
    L’UMP nie ses racines chrétiennes et Jean-François Copé est d’origine Juive alors que le FN rappel sans cesse les racines chrétienne de la France!
    Bref, voter UMP c’est voter antichrist…

  4. L’UMP doit réaliser que pour se faire élire par des électeurs de droite, il lui suffit d’être de droite.
    C’est si dur à comprendre ?

  5. Pour l’instant malheureusement et sauf notables exceptions les responsables et élus UMP veulent d’abord garder les places qu’ils occupent depuis des décennies (sans que cela soit vraiment en rapport avec leurs convictions qui sont très fluctuantes, ou tout au moins si l’on s’arrête à leurs déclarations électoralistes).
    Ils n’ont pas de convictions politiques, mais ne sont-ils pas tout simplement comme d’autres les victimes du système républicain arrivé en fin de course, qui veut que l’on recherche le consensus pour avoir le plus grand nombre de bulletins de vote?
    Le FN n’ayant jamais eu le pouvoir représente dans ce système à bout de souffle, une dernière tentative, un dernier espoir, et c’est pour cela que pour l’instant il a le vent en poupe, mais lui aussi doit être bien clair (les déclarations de Philippot notamment sur le pseudo mariage unisexe et les maires qui doivent obéir parce que la loi c’est la loi (!), ont bien montré la limité de l’exercice politique, entre “avoir une large clientèle” ou défendre vraiment des valeurs), faute de se retrouver très vite en porte à faux.
    En attendant donc et faute de mieux, si l’UMP ne dit pas vraiment quelles sont ses valeurs, son avenir est bien compromis.
    Le Parti Populaire, son équivalent en Espagne, en fait la triste constatation, après avoir pourtant gagné les élections contre le PS et un gouvernement qui ressemblait fort à ce que fait actuellement le gouvernement Hollande.

  6. Quel dilemne pour les umpistes ! Que choisir ? L’argent n’a pas d’odeur quand il est sans frontières ou c’est plus rentable dans la durée de reprendre son territoire national pour assurer les meilleures prébendes durables à ses rejetons d’origine européenne ?
    Se vendre pour un benef illico ou racler les fonds de tiroirs pour les retraites dodues des bourgeois qui , mazette, en ont marre des hold ups fiscaux et autres périls partout autour de soi avec trop de laxime judiciaire et un ras-le-bol absolu de trop de malotrus migrés qui empechent bobonne de se pavaner avec ses bijoux dans la rue ?

  7. Voter pour l’UMP il n’en est plus question, il n’en est plus question vu que ce parti nous a trompé, nous a cocufié et s’est prostitué à Mammon sinon à Belphégor. Ayant donc fait l’expérience de sa malfaisance, de son hypocrisie et de son incapacité, pourquoi continuer à voter pour ce faquin ? Par habitude ? Et bien non ! ce coup là on votera CONTRE l’UMP. Ce coup là on votera pour le punir, pour le démolir, pour extirper cette plaie purulente et mensongère, ce coup là on votera FN.

  8. A saint-plaix: un parti ne meurt pas faute d’argent, mais faute d’idées. Marine Le Pen l’a pourtant dit ! et ce que je pensais… c’est bien pourquoi le FN n’est pas mort en 2007…
    Donc l’UMP étant à court d’idées, -il n’est pas de droite- mourra. Sauf s’il devient de droite. Mais il y a peu, très peu de chances.

  9. A ma connaissance, le Front National n’ jamais refusé d’étudier la candidature d’une personne issue de l’UMP*.
    * sous réserves, au préalable, de la présentation d’un extrait de son cahier judiciaire

  10. L’UMP est un parti sectaire : le FN refuse toute alliance avec l’UMP comme parti, mais pas avec l’un de ses membres comme candidat à une élection locale (cf. la charte), tandis que l’UMP refuse toute accord quelconque, même ponctuel vec un membre du FN.

  11. Un peu embrouillé tout ça, un minimun de clarté et d’explication seraient les bienvenus .
    http://www.bvoltaire.fr/christianvanneste/je-me-suis-retrouve-comme-un-clochard-sur-le-trottoir,35798

  12. @ saint-plaix : l’UMP a été renfloué par l’État et pas en sous main !
    Les dons étant déductibles des impôts à 66 ou 75 %, c’est donc l’État qui a renfloué l’UMP.

    À l’UMP, il y a les élus et les adhérents, les uns disent ne pas vouloir entendre parler d’ententes et les adhérents et ou sympathisants qui y sont plus que favorable ! Beau dilemme pour les deux.
    Le jour où les dirigeants de l’UMP ne se laisseront plus dicter leurs conduites par les socialos communistes (qui EUX, n’ont pas de scrupules), un grand pas sera franchis vers le pouvoir !

  13. On voudrait savoir pourquoi L.de la Rochère laisse ses gardes-chiourmes insulter des B.Bourges ,C.Vanneste, et autres FNou Partis de France snobés ,tous malvenus alors que l’UMP est cajolé ,meme des traitres comme Mariton ….?
    S’imaginer qu’un parti à peine formé se laissant ligoter par de cyniques opportunistes se ralliant toujours en dernière ligne à l’UMP ,représenterait une alternative crédible pour tous ceux qui ont donné temps et argent pour les causes de Manif pour Tous ,
    s’imaginer que se laisser cornaquer par les UMPistes servirait à autre chose que soutirer la réelection des tous pourris umps comme d’habitude ,
    voilà qui est un bien regrettable attrape-nigauds !
    L’ump se moque des chrétiens et des Blancs d’origine européenne .C’est un bidule mondialiste , sioniste ,et pire que tout immigrationniste et antinational !
    Le FN malgré ses défauts marinistes reste pour la souveraineté de la France , les droits et libertés des Francais d’abord , la diminution de l’invasion migratoire ,et une bienveillante laicité pas nuisible aux chrétiens ni aux familles francaises de souche .
    Peu importe les blablas umpistes , c’est du pipeau pour raccoler des votes avec des tas de promesses bidons .
    Incompatible est l’UMP avec les volontés des Manifs pour Tous (mariage homo, gender à l’école,etc),et de la Rochère ,si elle est sincère, devrait etre avec le FN ou le Parti de France ,pas à servir d’appat pour l’umps sans frontières !

  14. l’UMP et le PS sont mondialistes tout comme le PS et ses partis satellites. l’UMPS, c’est l’UE, le mondialisme, à savoir un marxisme mondial.
    Il n’y a qu’un seul parti qui est ni mondialiste ni pro-UE. Les autres, ce sont nos fossoyeurs.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services