Bannière Salon Beige

Partager cet article

Histoire du christianisme

Réinformation sur la Croisade

Atlantico offre un petit cours d'Histoire à ceux qui croient encore que

"le terme de « croisade » n’est employé que sur le mode du déni et de la mauvaise conscience. Il s’agit de l’un de ces mots-parias qui font tomber dans le champ de l’infâme le locuteur non informé des mœurs aujourd’hui en vigueur."

Partager cet article

4 commentaires

  1. Voila comment le site vente-privee.com présentait le livre « Une Chronique des Croisades » (éd. Taschen) :
     » Achevé vers 1474, le manuscrit de Sébastien Mamerot superbement illustré est le seul document d’époque rendant compte de plusieurs siècles de croisades françaises, aux cours desquelles les rois de France tentèrent de s’emparer de la Terre sainte… Inspiré par la guerre sainte xénophobe déclenchée par une annonce du pape Urbain II – équivalent chrétien du djihad – Mamerot a dédié son œuvre à son mécène Louis de Laval…. témoignage particulier de cette longue période historique aussi glorieuse que sanglante…. pour former une imagerie puissante de ces guerres qui duraient des siècles. »
    J’ai bien sûr gardé la copie d’écran si quelqu’un la veut.

  2. Ce que Jean-Sylvestre Mongrenier ne dit pas et qui est fondamental c’est que les croisades ont été déclenchées pour mettre fin à la sauvagerie et aux terribles destructions blasphématoires des lieux saints Chrétiens par le Calife Umar ibn al Khattab en 638, alors qu’il n’y avait plus aucun sémite de religion Juive et qu’il ne restait que des Arabes et Juifs convertis au Christianisme. Ce saccage de la ville fut terrible en particulier pour le Saint Sépulcre ou Basilique de l’Anastasia qui fut entièrement profanée et détruite. C’est donc bien pour reconquérir des territoires occupés pacifiquement uniquement par des Chrétiens durant six siècles, que les croisades furent décidées à très juste titre. Personnellement, dans mon enfance j’ai toujours appris que la Croisade avait été un fait très positif et en rien négatif. Je suis toujours aussi fier que mes ancêtres y ait peut-être participé.

  3. La « reconquête » de Constantinople en 1204 n’est peut-être pas aussi glorieuse…

  4. Que feraient les arabes et tous les musulmans du monde si La Mèque était occupée par les chrétiens,avec destruction des lieux et impossibilité pour les musulmans de réaliser leurs pélerinages, ce pilier de l’Islam ? Même durant la colonisation les mosquées et la religion musulmane ont été respectées. C’est une immense supériorité morale et spirituelle de la chrétienté qui se voit pourtant persécutée dans le monde par les islamistes et qui à notre époque ne riposte pas, car la chrétienté a atteint une grande maturité et observe pour les autres les lois du respect et de l’amour. Jamais il ne viendrait à l’esprit d’un chrétiens de dire « au nom de l’évangile je vais te saigner » comme cela est dit, en France dans les banlieux, au non d’Allah et du Coran.

Publier une réponse