Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Régionales : l’UMP nomme des candidats qui ne souhaitent pas revenir sur la loi Taubira

Le politologue Dominique Reynié a été choisi pour diriger la liste rassemblant l'UMP et l'UDI dans la région Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon aux élections du mois de décembre. Connu pour ses positions favorables au lobby LGBT, Reynié est un acteur de la dérive vers la gauche de l'UMP, notamment au sein de la Fondation pour l'Innovation Politique. On se souvient que ce "think tank" chiraquien a apporté dès 2005 son soutien au mariage homosexuel : Dominique Reynié avait eu une place centrale dans cette "ouverture" vers les mouvements homophiles les plus extrémistes, dont Act-Up, notamment lors d'un colloque de décembre 2004.

Candidate pour l'Ile-de-France, Valérie Pécresse considère que l'abrogation de la loi Taubira est définitivement perdue.

Dans le Sud-Est, le député-maire UMP de Nice, Christian Estrosi, également candidat aux régionales, a estimé que si la droite reprenait le pouvoir en 2017, elle ne devrait pas revenir sur la loi Taubira. Ce fidèle de Nicolas Sarkozy a dit avoir plaidé auprès du candidat à la présidence de l'UMP pour "trancher une fois pour toutes" cette question qui divise le parti, afin de "ne plus en faire une affaire de débat". Pour M. Estrosi, la dénaturation du mariage est "une avancée".

Partager cet article

16 commentaires

  1. Ne demandez pas “l’abrogation de la loi Taubira”, slogan purement négatif et donc répulsif, mais UN REFERENDUM sur la politique familiale et la constitution ; là il y a une partie à jouer.

  2. Je suis du Midi-Pyrénées, je suis UMP, mais ne comptez pas sur moi pour voter Dominique Reynié que j’ai souvent vu à la télé et qui ne m’a jamais paru à droite. En Midi Pyrénées, les électeurs de droite souhaitent des candidats de droite sinon c’est le PS qui passe comme on a pu le voir aux récentes élections départementales… et le FN qui monte en flèche !

  3. On enfonce des portes ouvertes… Il serait beaucoup plus productif de citer les candidats UMP compatibles que de citer ceux qui ne le sont pas (99%… au doigt mouillé) 🙂
    Idem au FN…
    Avec un petit post-it, on devrait pouvoir s’en sortir…

  4. pas de surprise! Souhaitons que ces choix anti-chrétiens éclairent ceux qui persistent à se faire des illusions sur l’aile libérale de l’oligarchie!

  5. Merci à l’UMPS! C’est gentil d’aider les français à choisir le bulletin de vote. A nous de le faire savoir que plus que jamais UMP=PS.

  6. “Il n’est, dans l’Etat de droit, aucune loi fondamentale qui ne se puisse abroger.” Rousseau, “Contrat Social”.

  7. Qui parmi les têtes de liste UMP osera dire encore qu’il veut l’abolition de la loi TAUBIRA ?
    La logique des partis va tous les inhiber.

  8. Tout comme Nicolas Sarkozy, Lemaire, Juppé, Pecresse, NKM…
    Mais tant que les électeurs de droite voteront Sarkozy et l’UMP, que les niçois voteront Estrosi, et que les Versaillais voteront Pecresse qui joue la bonne chrétienne dans le silence de la CEF, cela continuera.
    les électeurs de droite n’ont aucune conviction et laisse le monopole des valeurs à la gauche. Ils votent pour des arrivistes puis gémissent.

  9. Quel grand média parlera de tout ça ? Aucun : pluralité à la Française

  10. Cela n’empêchera pas les terrorisés de l’An 2017 de voter UMP…
    Mais réjouissons-nous : la Loi Taubira est soluble dans le temps. Les homos commencent à divorcer en masse.
    Reste la tragédie des enfants-gadgets confisqués par ces irresponsables.
    Delenda est Lex Taubirae !

  11. Un choix suicidaire témoignant de la puissance du lobby gay évoquée par Christian Vanneste? L’avenir le dira…

  12. Mais est-ce que les Chrétiens vont se réveiller ? Est-ce que les dirigeants de la Manif pour Tous vont appeler un chat, un chat et l’UMP, des fripons !!!

  13. Une constante de leurs “nominations”, tous triphasés, comme leurs pseudo adversaires de gauche ; le problème est que le mouvement est en train de gagner le fn….

  14. Daccord avec PK …
    les élus réellement décidés à abroger la loi Taubira doivent se compter sur les doigts de la main .

  15. Et dans les Yvelines, Sens Commun intime à tous ses membres de se taire pour ne pas heurter Valérie Pécresse et grapiller quelques postes… C’est pas gagné le renouvellement…

  16. Analyse du scrutin n° 1070
    Première séance du 17/03/2015
    Scrutin public sur l’ensemble de la proposition de loi créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie (première lecture):
    Groupe de l’union pour un mouvement populaire (198 membres):POUR : 144
    Groupe de la gauche démocrate et républicaine :
    CONTRE: Bruno Nestor Azérot
    C’est tout ; entre la droite UMP et la gauche Bruno Nestor Azérot, il n’y a pas à hésiter.
    https://www.youtube.com/watch?v=y44QIUL_Psc

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services