Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : International

Refrain habituel : les auteurs des attentats étaient connus des services

Deux frères, Khalid et Brahim El Bakraoui, étaient connus des services de police pour grand banditisme. Ils ont été identifiés comme les suicidés de l'aéroport de Bruxelle.  Ce sont les deux hommes gantés à une seule main dont les images avaient été enregistrées par la vidéo-surveillance.

K

Khalid avait loué sous une fausse identité l'habitation du 60 rue du Dries à Forest, où avait éclaté une fusillade avec la police le 15 mars dernier. Cette fusillade, survenue lors d'une perquisition, avait abouti à la capture de Salah Abdeslam, trois jours plus tard à Molenbeek, autre commune de l'agglomération bruxelloise.

Le commando ne se limite pas aux hommes qui ont fait exploser les bombes : la police est en effet à la recherche de deux véhicules, une Renault Clio et une  Audi S4 noire « appartenant à un Limbourgeois de 22 ans fiché depuis l’an passé en terrorisme par la Sûreté de l’État » ! Ce véhicule a été vu à l’aéroport « avec trois ou quatre individus à son bord ».

« Le propriétaire de l’Audi , un certain A., âgé de 22 ans, était fiché en terrorisme par la Sûreté après un déplacement suspect effectué en avril 2015 en Arabie saoudite. Il s’y est rendu en compagnie de trois Limbourgeois de 22, 25 et 26 ans, et d’un Anversois de 33 ans quant à lui d’origine marocaine. »

D’autre part, une partie du commando ayant frappé à l’aéroport de Bruxelles « serait arrivée à Brussels Airport mardi matin à bord d’un taxi » : c’est le chauffeur de ce taxi qui a livré l’adresse schaerbeekoise à laquelle il a embarqué les terroristes, « provoquant ainsi la perquisition de ce mardi après-midi. Perquisition lors de laquelle la police a retrouvé des produits chimiques et un engin explosif contenant des clous ».

Le bilan, toujours provisoire, des attaques s’élève à 34 morts et 202 blessés : 14 morts et 96 blessés à l’aéroport, 20 morts et 106 blessés à la station de métro de Maelbeek.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

8 commentaires

  1. Sympa de balancer la taxi comme étant à l’origine de la perquisition…
    J’espère que lui et sa famille sont bien protégés.

  2. oui mais la présomption d’innocence marche toujours pour eux sous peine de racisme, l’arme fatale, tandis qu’elle ne marche pas pour vous ni pour personne qui puisse être vaguement considéré comme d'”extrême droite”.

  3. suspect après un voyage en Arabie Saoudite ? Mais ce pays est ami et on n’a rien à dire sur les droits de l’homme. On remet même la légion d’honneur au prince héritier! Alors surtout pas de raccourci : l’Arabie saoudite ne finance pas le terrorisme

  4. l’Arabie saoudite… Quand je pense que ce pays n’était rien il y a seulement un siècle ! Il a quand même fallu que Lawrence et les britanniques s’en mêlent…

  5. C’est tout à fait discriminatoire de s’intéresser à des jeunes maghrébins ayant séjourné dans un pays du Moyen-Orient…
    La Belgique devrait être punie pour cela.

  6. * L’ancien maire PS de Pessac (Gironde) appelle Hollande à « nommer l’ennemi » islamiste
    « Nous attendons cela du Président d’abord, des ministres, des parlementaires ! Désignez l’ennemi ! C’est au Général en chef, et vous l’êtes aujourd’hui, à dire et qualifier cet ennemi.
    On aimerait tellement croire en une accalmie pacifique qui permettrait à nos sociétés tolérantes de vivre comme avant janvier 2015. Il est à craindre – hélas ! – que ce temps ne reviendra pas de sitôt.
    Nommez pour pouvoir agir, et d’abord en France, dans toutes nos régions, villes, dans tous nos quartiers, rues après rues pour que la République reprenne partout ses droits!
    Nommez pour nous permettre d’avoir une politique étrangère à la hauteur des enjeux pour la France et l’Europe !
    Notre peuple est en attente d’une parole nette et mobilisatrice pour la résistance à l’obscurantisme islamiste. Fermement. Quitte à revoir des conceptions anciennes, comme sur les frontières, ce que faites en partie, ou Schengen par exemple. Monsieur le Président, si vous ne parlez pas clairement maintenant, ce sera à désespérer de vous ! »

  7. Sont-ce de vrais personnages criminels ou des noms fabriqués pour faire croire à l’efficacité policière et étatique ?

  8. En Belgique les 3/4 de nos prisons sont occupées par des musulmans. Et ceux qui courent les rues “sont bien connus de la police”. Ils sont dangereux, c’est sûr, mais les autorités laissent faire car si tous les musulmans de .Be sont en prisons les partis de gauche n’auront plus de voix aux prochaines élections. Tous en prisons. Désigner ” l’ennemis” c’est de la discrimination, injuste et intolérable dans un pays où “le vivre ensemble” est la règle. Autant de b^tises qui ont conduit nos pays dans la situation actuelle. Hélas il faudra encore quelques attentats pour que nos politiques idéologues s’en rendent compte.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!