Bannière Salon Beige

Partager cet article

Religions : L'Islam

Réforme du Coran : l’enjeu n’est pas que français, il est au sein des 57 pays de l’OCI

Bernard Antony salue l'appel à modifier le Coran :

Unknown-2"Le manifeste paru ce dimanche contre le nouvel antisémitisme a été signé par des personnalités diversement cultivées sur les questions religieuses et le débat qu’il suscite entraîne aussi, on le voit, de grandes inexactitudes.

Mais avant tout, on regrettera que ce texte soit par trop franco-français alors que l’islam, qui est au centre de sa réflexion, est de dimension mondiale avec plus d’un milliard et demi d’adeptes sur la planète. Or, s’il est en effet insupportable qu’en France des juifs soient massacrés par des tueurs islamistes parce que juifs, donc pour motif de racisme religieux, la vérité est aussi qu’un certain nombre d’autres personnes ont été massacrées par racisme anti-chrétien (père Hamel) ou très souvent encore par racisme anti-français. Ne convient-il pas de considérer sur cela la responsabilité de l’islamo-gauchisme avec sa propagande de « Nique la France » ? Face à cette mouvance, l’AGRIF a longtemps été seule pour parvenir enfin ces derniers mois à obtenir des satisfactions selon l’application des textes réprimant le racisme.

Mais, si légitime cela soit-il, est-il suffisant de s’en tenir aujourd’hui à la condamnation de ce qui est appelé « le nouvel antisémitisme », alors d’une part que l’antisémitisme musulman n’est pas nouveau et que partout dans le monde le fanatisme islamique a massacré, et même exterminé massivement des chrétiens. Ainsi, il y a un siècle, lors du génocide des chrétiens, arméniens, grecs, assyro-chaldéens et autres, de l’empire ottoman. Ainsi, tout au long de notre époque, les attentats et massacres perpétrés en Égypte contre les Coptes, avec des milliers de victimes. Car les chrétiens, même s’ils sont désignés comme « gens du Livre » (mais d’un Livre imparfait, inférieur au Coran), ainsi que le sont les juifs et les zoroastriens,  sont également honnis.

Or, ce ne sont pas seulement quelques versets dits « médinois » et notamment ceux de la sourate IX qui appellent à l’élimination des juifs ou de ceux (les chrétiens) coupables du seul péché qu’Allah ne pardonne pas : « associer d’autres Dieux à Dieu ». Il y en a un très grand nombre d’autres dans le Coran, mais aussi dans les Hadîths (les « faits et gestes » du prophète) quasiment autant sacralisés.

La grande difficulté due aux textes « sacrés » de l’islam, ceux du Coran (souvent répétés dans les Hadîths), c’est qu’ils sont présentés comme pure parole d’Allah, cette parole, selon l’islam, écrite de toute éternité, qui a été récitée (Coran signifie « récitation ») à Muhammad par la voix de l’archange Gabriel ; avec l’ordre de la transmettre ensuite par le Coran à toute l’humanité. La Torah est certes pareillement sacrée pour les juifs religieux mais les commentaires en sont libres alors que cela a été interdit pour le Coran dans l’islam dès le X° siècle (fermeture des portes de l’ijtihâd), où toute interprétation de la révélation (charia) a été interdite.

L’assertion du « manifeste » sur la suppression « des incohérences de la Bible » par le concile Vatican II témoigne d’une bien médiocre culture par son rédacteur. Il n’existe rien de tel dans les textes de ce concile ! Par le passé, l’interprétation de la Bible a été simplement contrôlée, chez les chrétiens catholiques et protestants comme chez les juifs, par leurs autorités d’interprétation spirituelle. Notons d’ailleurs que le texte de la Bible catholique est pour l’essentiel celui de la Bible judaïque et ni les Juifs ni les Chrétiens ne se sont avisés d’en supprimer quelques passages. Ce que les chrétiens ont aboli, et notamment les catholiques avec Vatican II, et bien avant, ce sont des enseignements et commentaires « antijudaïques ». Ainsi, saint Bernard n’avait pas attendu le concile de Vatican II pour combattre avec acharnement la haine antijuive du moine Rodolphe, qui fut d’ailleurs tué par des seigneurs hongrois. Symétriquement, les blasphèmes et commentaires de haine anti-chrétienne contenus dans le Talmud (In « Toledoth Yeshuh – l’Évangile du ghetto) que dénonçait le grand militant juif Bernard Lazare, si admiré par Charles Péguy, alors que les deux hommes avaient soutenu ardemment la cause de Dreyfus, ont très heureusement disparu des éditions contemporaines.

Si le « Manifeste contre le nouvel antisémitisme » a donc le mérite de susciter des débats sur l’islam et peut-être, comme l’a souhaité le maréchal Sissi : dans l’islam, il serait donc regrettable qu’il soit dévalué par de lourdes approximations et même inexactitudes sur le christianisme. L’important est que l’islam puisse aujourd’hui ne plus se calquer sur le modèle désormais suranné de théocratie totalitaire selon la charia et bâti il y a déjà quatorze siècles à Médine par son prophète Muhammad. L’enjeu n’est pas que français, il est au sein des 57 pays de l’OCI (Organisation de la Coopération Islamique)."

Partager cet article

15 commentaires

  1. Bernard Anthony, l’Islam sera ce que les musulmans en feront, cela n’est pas notre affaire. Il n’est pas de notre ressort non plus de distribuer les bons et les mauvais points, cela est la spécialité du CRIF et de la LICRA, qu’ils en profitent tant qu’ils le peuvent encore…
    En revanche, il est de notre ressort de sanctuariser notre territoire et sa population, et pour espérer y parvenir Il y a une alternative politique à construire face à Macron, c’est vers ça que doivent tendre tous nos efforts.

  2. Le Coran a été dicté en arabe. Toute traduction est déjà une interprétation. C’est donc en arabe qu’il faut le lire.
    On comprend pourquoi notre ancienne ministrionne de l’Education voulait rendre l’apprentissage de l’arabe obligatoire dans nos écoles…

  3. Si cela pouvait aboutir ce serait un coup de tonnerre dans l’islam et un préalable a une remise en question plus profonde de leur religion et donc finalement a de très nombreuses conversions vers le christianisme.
    En fait je trouve cette idée inattendue excellente et “révolutionnaire” !

  4. tronquer une fausse doctrine pour la rendre acceptable dans le concert des faux-semblants chapeauté par l’esprit du monde, c’est marcher sur la tête.
    c’est il semble avoir bien du mépris pour des gens que l’on a renoncé à convertir à la vérité, et se tromper lourdement sur soi-même.
    les premiers chrétiens étaient les ennemis de l’empire romain, parce qu’ils refusaient les fausse-divinités de la cité, et ils en ont payé le prix !
    que veut-on ? rétablir un nouveau panthéon, sous les auspices d’un athéisme pratique bon-teint ? passez devant pour brûler trois grains d’encens, pour nous autres, nous en appelons à saint Georges pour que par la Croix, explosent ces infernales idoles !
    Il y a des sujets plus sérieux que ce marronnier ! l’immigration massive et ses zélateurs par exemple.
    Il y a donc des catholiques pour étendre l’ineptie de la loi anti-religieuse à tout l’univers, les mêmes sans doute qui ne parlent jamais de certains sectaires intouchables qui se fantasment bergers de l’univers ?!
    nous avons besoin de nouveaux saint François d’Assise, pas de diplomates aux mains pures, mais qui n’ont pas de mains.

  5. Combien de signataires nous ont bassiné, pendant des années, avec cette religion prétendue d’amour et de paix ? Avec l’air du temps, cet appel ne serait-il pas islamophobe ? L’ Histoire de l’ Islam apporte une réponse aux signataires-réformistes : la guerre.

  6. Ce n’est pas une religion mais bel et bien une secte guerrière. Encore faut-il avoir lu le manuel du parfait djihadiste, nommé le coran.

  7. Pourquoi se poser des question sur ce machin qu’est le coran, une fumisterie digne de la poubelle.

  8. Cosaque, révolutionnaire, cela veut dire tourner indéfiniment en rond autour du même axe, bref cela veut dire se faire cornaquer par d’autres, ceux qui vous font tourner manège ( qui vous “manage” quoi !), œillères et travaux de bêtes de somme à l’appui.
    il n’y a pas de chefs, pas de magistère infaillible, pas d’autorité supérieure dans ces sectes mahométanes, cela ne veut pas dire que vous pouvez leur imposer un “pape” ou changer les coutumes des gens qui eux n’ont pas adopté l’individualisme sans divinité et forcené qui désorganise la vie des catholiques au point d’en faire de vagues déistes.
    vous voulez qu’ils se convertissent à quoi en fait ? parce que si des catholiques soutiennent cette ineptie, si vous êtes catholique vous devez, pour être logique et cohérent appliquer la même doctrine de relativisation à vos traditions, vos textes sacrée et vos moeurs, il ne suffit plus de se dire catholiques et de croiser trois prêtres et deux évêques pour le rester.
    bref vous devez admettre que tout est relatif à l’ordre de la cité, que cet ordre est laïciste, relativiste et en fait socialistoïde. le Christ a sa place dans le panthéon au côté des autres dieux, du moment qu’il ne revendique pas le droit de règner, pas plus que les autres divinités, toutes au services des divinités du “concert des nations”, faut-il faire la liste de ces entités féroces ?
    chaque fois que les catholiques ont fait de la “realpolitik”, ils ont eu beau appeler çà de la stratégie ou de l’entrisme, cela a toujours fini par tuer des âmes et appeler le malheur sur leur prochain.
    on ne peut trafiquer de la réalité et espérer rendre témoignage à la vérité, sinon on nage en pleine idolatrie, on imagine qu’on fait le bien, et on accroit le malheur.
    assez de finauderies, il n’y a qu’un moyen d’en finir avec le mahométisme, c’est d’être réellement disciple du Fils de l’Homme, et non se rêver avec le messie David et se réveiller bien tard dans le camp de saül.

  9. Entendu ce jour sur France Info, en substance :
    Il faut que l’Islam se réforme et supprime les versets qui appellent à tuer les Juifs et les Chrétiens… C’est d’ailleurs ce qu’ont fait les Catholiques avec Vatican II, … !
    Demandons aux journaleux ignares de France Info (et de Radio France en général) dans quels textes précis des Évangiles, ils ont trouvé le moindre appel à tuer qui que ce soit, et qui aurait été supprimé lors dudit Concile ?
    Au contraire, je crois qu’il est plutôt question de sauver des vies, en particulier celle de la femme adultère qui faillit mourir sous les jets de pierres… Mais ça, ils ne le savent pas.

  10. Bernard Antony se trompe : On ne modifie pas le Coran incréé, immuable, …
    On évangélise et on convertit au Christ !
    On passe du djihad à l’amour.

  11. Le Coran est bien la pure parole d’Allah !
    Le problème est de croire qu’Allah serait Dieu !!!
    En fait Allah est meurtrier depuis le commencement et lorsqu’il profère le mensonge il parle de son propre fond car il est le père du mensonge.

  12. Bien d’accord avec Duport, le soi-disant allah n’est que satan, il ne peut en être autrement puisqu’il faut tuer les chrétiens et tous ceux d’ailleurs qui ne sont pas musulmans et quand le ur dieu d’opérette leur offre 40 vierges quand ils vont arriver au soi-disant ciel, c’est bien satan puisque ces gens-là ont un gros problème au-dessous de la ceinture; et quand on entend les élucubrations des journaux foireux de dire que VaticanII a arr^êté les massacres , là on voit leur intelligence de tarés

  13. @Al Nazrani. S.V.P., ne nous prenez pas pour des billes. Une traduction n’est pas une interprétation et il n’y a pas que les arabes pour savoir lire ……. et traduire l’arabe. Quel mépris envers les non-arabes !
    Ceci dit, il est une traduction, en Français, officielle et reconnue par les frères musulmans eux-mêmes. Il s’agit de celle effectuée par Muhammad Hamidullah.Il est reconnu comme érudit, théologien et chercheur musulman, diplômé en Droit musulman international, et docteur en philosophie et docteur en lettres. Donc nous savons exactement ce que contient le coran. Et à part notre zélite politique qui s’obstine à ne rien voir par soucis électoraliste, qui veut s’intéresser un minimum à ce bouquin, véritable ramassis de haine, saura à quoi s’en tenir.
    Ce ne sont pas quelques versets qu’il faut abroger mais le coran tout entier. Seulement voilà, les musulmans n’y toucheront jamais.

  14. Le ” saint ” coran ? Je t en ficherai ,il n a rien de saint même pas sain ! Plutot le coran satanique , pardon pour ce pléonasme !

  15. les bizounours se réveillent mais mahomet avait déjà tout prévu:
    LE CORAN EST IL REFORMABLE,
    Sourate 10 Verset 16 ce n’est pas à moi de le changer de ma propre autorité, je ne fais que suivre ce qui m’est révélé
    10:38 le coran n’est pas tel que quelqu’un d’autre qu’allah aurait pu l’avoir conçu, il émane du seigneur de tous les monde
    15:92 nous enverrons le chatiment sur ceux qui diviseront le coran en morceaux
    LE CORAN EST IL INTERPRETABLE,
    39:29 le coran, un livre récité en arabe, langue claire et éloquente et sans tortuosité afin qu’ils deviennent pieux

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services