Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

Réforme du collège : des milliers de manifestants

La manifestation contre la réforme du collège a été suivie par Boulevard Voltaire :

"Sous un beau soleil d’automne, ils étaient un peu de plus de 8.000 selon la police, deux fois plus selon le Snes, principal syndicat du secondaire, à battre le pavé pour cette manifestation nationale derrière une banderole réclamant l' »Abrogation de la réforme, un autre projet pour le collège ».

L’intersyndicale, qui souhaitait voir dès samedi la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem, « pourra être reçue » dans les prochains jours, a affirmé le ministère."[…]

"Tout de noir vêtus, des membres du Snalc portent un cercueil. « On enterre la réforme », espère le président de ce syndicat classé à droite, François Portzer. « La ministre n’a pas pris la mesure du mécontentement. »

Bien que manifestant aux côtés du Snes (et de FO, CGT Educ’action, SNCL, Sies…), le Snalc propose des solutions très différentes de celles du principal syndicat. Il prône « un collège modulaire », avec des groupes de niveau, ce qui peut se traduire par la fin du collège unique."[…]

2208603lpw-2208993-article-newzulu-jpg_3101116_660x281(Photo)

Partager cet article

3 commentaires

  1. Où étaient les enseignants de l’enseignement catholique sous contrat ? Où étaient les APEL ?
    Qui a autorité dans l’enseignement catholique pour décider si une réforme proposée par le ministre sera acceptée ou pas ?
    Qui nomme le secrétaire général de l’enseignement catholique?
    Je vais vous le dire : les parents de l’enseignement catholique sous contrat ne le savent pas! Il suffit de discuter avec eux .
    Où en est le mouvement des APEL dissident ?

  2. Mariege,
    Vos questions sont très pertinentes.
    Pour l’APEL dissidente, j’imagine que tt cela ne se met pas en place du jour au lendemain mais l’initiative des Maristes est à suivre ( ds tous les sens du terme) de très près.
    Cela fait d’ailleurs extrêmement plaisir en tant qu’enseignant, de voir que le SB ou qu’une Madeleine de Jessey sont sensibles à cette Réforme catastrophique. Il faut absolument que LMPT nationale s’empare de ce sujet et rejoigne les syndicats enseignants ds la rue.
    Cette réforme signe la fin des notes, des matières, du latin, de la transmission en générale au profit du pédagogisme de 68 ! J’en ai découvert qqs aspects cette semaine : c terrifiant !
    On comprend mieux pquoi tt a été fait pour qu’il n’y ait pas de débat.

  3. Oui, cosaque, c’est ce que j’ai pensé , si les APEL avaient été dans la rue il y aurait eu 500000 et plus manifestants et non 18000. ( cf . Blog de Briguelli ).

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services