Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Redécoupage des régions : la réforme gribouillis

Lu ici :

"Redéfinir la carte des régions de France, «est-ce que cela peut se faire sur le coin d'un bureau entre 20h et 21h?» s'interroge le centriste Hervé Morin sur Twitter. Il semblerait que ce soit le cas pour François Hollande. Jusqu'au tout dernier moment l'Élysée s'est donné une marge de négociation et d'ajustement pour définir le nouveau nombre des régions […].

Lundi soir aux alentours de 20h30, la tribune de François Hollande sur la réforme territoriale est envoyée aux titres de la presse quotidienne régionale (PQR). Dans le cache Google de la page dédiée au texte, sur le site du journal local Vosges Matin, on peut constater qu'à l'emplacement du texte où François Hollande évoque le nombre de régions se trouve un emplacement vide. Sur le site de l'Aisne Nouvelle, des petite croix figurent encore dans le texte mardi matin: «Pour les renforcer, je propose donc de ramener leur nombre de 22 à XXX. Elles seront ainsi de taille européenne et capables de bâtir des stratégies territoriales», peut-on lire dans la tribune de François Hollande. Très vite l'information circule sur les réseaux sociaux, accréditant les accusations d'amateurisme et de précipitation qui fusent jusqu'au sein de la majorité.

Sur LCI Patrick Fluckiger, éditorialiste au Dernières Nouvelles d'Alsace pour le groupe EBRA, qui rassemble une dizaine de titres de presse régionale, raconte qu'il n'a même pas souhaité publier la tribune de François Hollande, jugée trop longue, et «qui n'a même pas été annoncée». […]"

Partager cet article

18 commentaires

  1. La république des copains, ils se sont partagé la France à leur goût!
    Aucune méthode pour ce redécoupage qui ressemble à une “fumisterie” de plus. Incompétence, bricolage, aucune méthode, nous sommes dirigés par des incompétents qui en plus insultent ceux qui osent pointer leur incompétence.
    C’est dramatique pour la France, on va mettre un moment pour se remettre de la gouvernance et la présidence Hollande.

  2. Maintenant que j’apprends cela, je suis certain que la réforme est mauvaise, va être très dispendieuse et disloquer encore plus notre pays.
    Elections ou pas, F.H. continue allègrement son oeuvre de destruction de la France. On rit en le traitant de tous les noms et en le ridiculisant, mais il est de plus en plus redoutable et accomplit exactement la mission qui lui est donnée de l’étranger. Il n’est pas près de démissionner comme je l’ai toujours dit.

  3. Ce qui est choquant, aussi, c’est la tonalité générale de l’information telle qu’elle a été donnée par la presse : François Hollande décide de réduire le nombre des régions à 14, François Hollande annonce, François Hollande fixe…
    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/06/02/97002-20140602FILWWW00365-le-nombre-de-regions-metropolitaines-ramene-de-22-a-14-annonce-francois-hollande.php
    Les journalistes font comme si nous vivions dans une dictature, comme si le découpage administratif dépendait de l’arbitraire du président de la République, comme s’il avait le droit de fixer les limites des régions à sa guise, comme s’il n’y avait pas, en France, une constitution distinguant les attributions du pouvoir exécutif et celles du pouvoir législatif.
    Or, même François Hollande ne prétend pas à de tels pouvoirs, du moins pas officiellement. Il écrit bien : “Je propose de ramener de 22 à 14 le nombre des régions”.
    http://www.elysee.fr/communiques-de-presse/article/reformer-les-territoires-pour-reformer-la-france/
    Il ne dit pas : j’ai décidé, c’est comme ça et allez vous faire voir.
    Il est surprenant que les journalistes lui servent la soupe, en disant, en quelque sorte, que puisque le président le veut, eh bien c’est comme ça et il n’y a pas à discuter.

  4. Tout est bon pour diviser les Français.
    Cette mesure visant à “länderiser” la France doit nous venir encore de Berlin, de Bruxelles et de la “Größe” finance internationale.
    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Reforme-des-regions-Manuel-Valls-applique-une-directive-de-Goldman-Sachs-24630.html

  5. Refaire des logos et les remplacer partout , affiches , tracts, prospectus, panneaux routiers … etc ..ca va couter combien ?

  6. Il existe une personne qui travaille le sujet des régions efficaces depuis 10 ans. En plus, il est député, il est Maire, Conseiller Général, et avant cela il est chef d’entreprise : c’est Jean Christophe Fromantin, qui a bien besoin de nos soutiens !
    Tout est là. C’est assez malin.
    http://www.territoiresenmouvement.com/la-carte-et-les-schemas/

  7. Tout ce qui se fait dans la précipitation et l’improvisation n’est jamais satisfaisant. Je doute fort que des économies soient faites : il n’y aura jamais de licenciements sec de fonctionnaires, et tous les élus seront recasés d’une manière ou d’une autre. De plus il faudra construire de nouveaux (et pharaoniques) hôtels de région, et les budgets sociaux ( souvent 50% des dépenses) ne peuvent plus etre réduits

  8. Attention, les sénatoriales auront lieu le 28 septembre. Un redécoupage territorial ne peut se faire sans l’assentiment des populations concernées.
    Cette méthode de charcutage administratif est comparable à celle de Khrouchtchev quand il modifia d’un trait de plume la carte de l’Ukraine en lui ajoutant la Crimée. On voit le résultat aujourd’hui.

  9. et pendant ce temps là, Mme taubira glisse sa réforme pénale….tranquillou. Ce découpage c’est le train qui en cache un autre, ne nous y trompons pas!!!

  10. On a les 22 régions actuelles, les 8 super-régions pour les européennes (initialement crées pour limiter le nombre de députés FN), les 12 ou 14 super-régions-Hollande-Valls découpées à la “v’là comme j’te pousse”.
    Et pourquoi pas prendre les 5 régions des indicatifs téléphoniques ?
    Ou bien alors, on pourrait organiser un tirage au sort à partir des chiffres du LOTO !

  11. hollande gère le pays comme il a géré le PS, au jour le jour, et en cédant au dernier éléphant qui barri, pardon, qui élève le ton!

  12. Hollande nous soumet à une demande de l’ue qui, depuis plus de 20 ans, veut tronçonner notre patrie en quelques “grandes régions” dotées de pouvoirs renforcés (aux dépens du niveau national), à l’instar du “modèle” allemand.
    Un moyen de plus, pour les eurofanatiques, de détruire nos patries en les divisant pour mieux asseoir leur propre règne.

  13. En enlevant la Picardie à la ”Grande” région région nord de France qui avait été annoncée, Hollande fait un contresens culturel et historique terrible : le picard et le ch’ti sont deux langues voisines, comme le dialecte de la frontière Wallonne du côté belge.
    Aucun rapport avec la champagne et les ardennes.
    Mais, mais, il y a quand même un résultat : avec plus de 40 % des voix aux européennes dans cette circonscription (sans les Normandie donc) le FN aurait remporté une très grosse région sur le plan de la population et de l’économie, une région carrefour de l’Europe, qui plus est : en l’amoindrissant, Hollande fait la preuve qu’il sait ce qu’il veut…….A Ségolène une immense région qui ira d’Evreux à La Rochelle, à M Le Pen une région croupion.

  14. Complément : alors que des régions assez vastes sont fusionnées en mégarégions, regardez bien Nord-Pas-de-Calais. Aucune fusion de ce territoire relativement peu étendu avec une autre de nos régions… Pourquoi? Pour complaire à l’ue* en la fusionnant avec des voisines belges? Surveillons aussi l’Alsace et la Lorraine!
    *La France ne doit pas se recroqueviller sur elle-même, etc. etc.

  15. Créer des mégapoles pour ces “super-régions” avec des “sous-capitales” qui vont consommer encore et toujours des dizaines, des centaines, voire des milliers d’hectares d’excellentes terres agricoles : c’est le plan ukrainien de Staline revu et modifié pour affamer la France, à la différence que ce coup-ci, l’affaire sera irréversible ! En effet, comment pourrons nous rendre à l’agriculture des espaces jadis fertiles qui auront été décapés et stérilisés par l’asphalte et le béton ?

  16. Les deux Normandies ne feront qu’une et cela est satisfaisant pour nous qui habitons au nord de la Seine. Le problème de la capitale se pose : laquelle aura le mérite d’être la chef de file des Normands. Rouen ? Peut-être avec la CREA, les institutions, les chambres de commerce ? Caen et ses universités, son patrimoine, sa proximité des plages du Débarquement ? Le Havre et ses structures économiques, ses chantiers navals, le monde de l’entreprise ?
    Ce qui m’ennuie, c’est le fait que la Loire-Atlantique n’est toujours pas rattachée à sa région d’origine, la Bretagne. Il aurait fallu un référendum sur la question car l’ensemble des populations bretonnes revendiquent le retour de la Loire-Atlantique dans la région Bretagne. Guérande (Gwen Rann), Pornic (Porzig), Le Pouliguen (Ar Poulgwen), Le Croisic (Ar Kooazig), Nantes (Naoned) sont des communes essentiellement bretonnes.
    La Picardie avec la Champagne, cela ne marchera pas. Il y a déjà trop d’antagonismes locaux depuis le Moyen-Age. Cela échouera.
    Rattacher le Poitou-Charentes à la région Centre et au Limousin, cela n’a ni queue ni tête. Le Poitou est plus proche de l’Aquitaine que de la Loire et des Marches limousines. Capitale du Poitou : Orléans ou Limoges…
    Après avoir dénaturé le mariage et la famille, Hollande destructure nos régions et bouleverse le paysage politique français des régions pour favoriser ses petits copains.

  17. Et si on redécoupait plutôt le gouvernement ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services