Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Reconnaissance des enfants mort-nés

Quels que soient leur terme et leur poids, les enfants mort-nés pourront bientôt figurer sur les registres d’état civil et ainsi avoir droit à des obsèques, contrairement à aujourd’hui où, considérés comme des «déchets anatomiques» quand ils n’atteignent pas 22 semaines ou 500 grammes, ils sont brûlés dans les incinérateurs des hôpitaux. Un décret est actuellement en cours de rédaction au ministère de la Santé.

On compte 5 000 à 7 000 bébés par an qui naissent mort-nés (sans avoir respiré) et qui sont en deçà du seuil de viabilité des 22 semaines.

Michel Janva


Partager cet article

1 commentaire

  1. Enfin un peu de bon sens !!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services