Reconnaissance des grades et diplômes délivrés par les universités catholiques

Le 16 avril 2009, un décret portait publication de l'accord entre la
République française et le Saint-Siège sur la reconnaissance des grades
et diplômes dans l'enseignement supérieur. La gauche voulait remettre en cause ce décret qui constituait, selon elle, une atteinte à la laïcité. L’accord avait été remis en cause en décembre 2012 par un rapport des Assises de
l’Enseignement Supérieur en France remis au président de la Républlique
et en réclamant l’annulation.

Finalement, le gouvernement a confirmé l’accord avec le Saint-Siège sur la reconnaissance des grades et diplômes délivrés par les universités catholique, lors d'une rencontre du 21 février à Paris.

7 réflexions au sujet de « Reconnaissance des grades et diplômes délivrés par les universités catholiques »

  1. C.B.

    Soulignons abondamment qu’il ne s’agit pas d’un “cadeau aux facs privées” mais du simple respect d’un texte législatif.
    S’il ne convient pas à l’actuelle législature, elle peut certainement le changer (cela fera un peu travailler les députés, qui n’ont visiblement pas grand’chose à faire quand ils sont dans la majorité).
    Bref, rien qui mérite de la reconnaissance.
    Il m’en faudra bien plus pour les municipales!

  2. clarina

    A partir du moment où les exigences académiques sont respectées, le gouvernement ne peut pas remettre en cause au niveau national les accords de Bologne qui sont du niveau européen. C’est tout. Les diplômes de théologie ne sont toujours pas reconnus eux, contrairement à tous les pays d’Europe. Mais au cas par cas des universités publiques les reconnaissent sous couvert de Master 2 de “Sciences des religions” ou du “Fait religieux”. C’est le cas à Arras.

  3. MARTIN DESMARETZ de MAILLEBOIS

    L’Etat est responsable des diplômes d’ETAT…
    Les écoles, collèges, lycées, universités privées de toutes sortes sont chacune responsables des leurs… L’ensemble catholique est responsable des diplômes délivrés dans l’enseignement et la recherche catholique…
    Même chose pour tout autre !
    Voilà ce qu’exige la LIBERTE et en contrepartie la responsabilité.
    Donc, je me fous complètement des dispositions du gouvernement du régime politique génocidaire, totalitaire et fasciste qui oppresse la France, l’Europe de Bruxelles et tant d’autres espaces du monde… Je me fous des diplômes d’Etat depuis 1968 ! Je pouvais si j’avais voulu, en sus de “Maîtrises”, obtenir au moins un doctorat à condition d’en passer par la soumission aux règles d’Etat. J’ai dit : MERDE ! ET, merci bien, je m’en porte très mal ! Preuve que j’avais raison !…

  4. Soazig NEDELEC

    …ce qui ne remet pas en cause l’élimination de cette gauche…
    de tous les élus de gauche…
    grand nettoyage..
    il faut être cohérent avec nous même…
    la clique sauce hollande dehors…
    et tout ce qui y ressemble de près ou de loin…
    on ne peut pas..
    d’un côté récriminer…
    et voter pour eux de l’autre….
    chrétien de gauche ne veut rien dire de sain..
    la preuve avec ce qui se passe en ce moment…
    la gauche est franc-maçonne..
    par essence..
    anti-chrétienne..

Laisser un commentaire