Reconnaissance de la Congrégation des Sœurs Carmélites de l’Enfant-Jésus

Lu sur le Journal Officiel :

"Par décret en date du 28 novembre 2012, la congrégation des sœurs carmélites de
l'Enfant-Jésus, dont le siège est 5 ter, rue Gambetta, à Bagnères-de-Bigorre
(Hautes-Pyrénées), est légalement reconnue."

CCette congrégation a été fondée en 1921 en Pologne. La Congrégation
appartient à l'Ordre des Carmes Déchaux. Les Sœurs suivent Jésus selon le cheminement spirituel de sainte Thérèse
de l'Enfant-Jésus, la patronne principale de la Congrégation. Les mots de
sainte Thérèse : « Agir bien c'est mon ciel » sont la devise de la
Congrégation. Le but général de la Congrégation est de procurer la gloire de Dieu et la
sanctification de ses membres. Le but général de la Congrégation est
également d'assurer un apostolat auprès des enfants et des jeunes, notamment
des pauvres abandonnés par leurs parents dans un entourage qui les négligent. Conformément aux Constitutions les Sœurs peuvent : 

  • assurer la catéchèse 
  • travailler dans les paroisses avec diverses charges : organiste,
    sacristine, etc.
  • s'occuper de maisons de retraite spirituelle
  • diriger des écoles maternelles ou des maisons d'éducation surtout pour
    les enfants pauvres ou orphelins
  • travailler dans les pays de missions.

Actuellement il y a 50 maisons religieuses et à peu près 500 religieuses. En
dehors de la Pologne, il y a des fondations en Biélorussie, Ukraine, Lettonie,
Tchéquie, Slovaquie, Autriche, Italie, au Burundi et au Rwanda. En France, la congrégation est présente à Sanary-sur-Mer
dans le Var (1995), à Montpellier (2001), en Avignon (depuis 2004),

A Bagnères-de-Bigorre, le Carmel ne
comptait plus
que des sœurs très âgées et le manque de vocations
entraîna sa fermeture. L'évêché a donc répondu favorablement à l'ouverture en 2009 d'une maison de la congrégation des sœurs
carmélites de l'Enfant-Jésus. C'est cette maison qui vient d'être reconnue. Lire ici le récit de l'installation, avec photos.

4 réflexions au sujet de « Reconnaissance de la Congrégation des Sœurs Carmélites de l’Enfant-Jésus »

Laisser un commentaire