Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Vie de l'Eglise

Reconnaissance canonique des consacrées de Regnum Christi

Reconnaissance canonique des consacrées de Regnum Christi

Regnum Christi est un mouvement d’apostolat au service des hommes et de l’Église. Il partage le charisme de la congrégation des Légionnaires du Christ. À la suite des révélations sur la vie scandaleuse du fondateur Marcial Maciel, un délégué pontifical a souhaité qu’une reconfiguration des diverses composantes du mouvement Regnum Christi soit mise en place et que les branches de vie consacrée de Regnum Christi entreprennent un chemin de renouveau vers une autonomie de gouvernance pour discerner et réaliser leur vocation spécifique. Ce long travail a abouti avec la reconnaissance par le Saint-Siège, le 25 novembre 2018, de deux Sociétés de vie apostolique de droit pontifical, l’une dénommée Consacrées de Regnum Christi (pour les femmes) et l’autre Laïcs consacrés de Regnum Christi (pour les hommes). Présentes dans 17 pays, les consacrées de Regnum Christi sont environ 500.

Le 18 février, les consacrées de Regnum Christi ont rendu grâce pour leur reconnaissance canonique en tant que Société de vie apostolique de droit pontifical. La messe, à laquelle environ 300 paroissiens, membres et amis du Mouvement ont assisté, était présidée par Mgr Thibault Verny, évêque auxiliaire du diocèse de Paris :

Dans son mot d’inauguration, le P. Gueguen, curé de la paroisse de Saint-Honoré d’Eylau, a félicité les consacrées pour la reconnaissance canonique qui leur a été annoncée le 27 novembre dernier à Rome par Mgr José Rodriguez Carballo, O.F.M, secrétaire de la Congrégation pour les Instituts de vie consacrée et les Sociétés de vie apostolique.

Le P. Michel a remercié les consacrées pour leur investissement dans la vie pastorale de Saint-Honoré d’Eylau et des écoles du quartier depuis plusieurs années maintenant. « C’est pour notre joie, c’est un véritable trésor ! » s’est-il réjoui. Eugenia Álvarez, supérieure de la communauté des consacrées de Paris, est responsable de la catéchèse de la paroisse et les consacrées animent les messes des familles. Elles proposent aussi des apostolats propres à Regnum Christi, comme Pure Fashion et des camps d’été en anglais « Ten to Five ».

« Regarder le passé avec reconnaissance, à vivre le présent avec passion et à embrasser l’avenir avec espérance ».

Au nom de toutes les consacrées, Eugenia s’est adressée à l’assemblée. En reprenant les mots du pape François, elle a invité toutes les personnes présentes, qui font partie du chemin de vie des consacrées à « regarder le passé avec reconnaissance, à vivre le présent avec passion et à embrasser l’avenir avec espérance ». Elle a souligné que les dix dernières années, douloureuses, ont été l’occasion de « nous rappeler que nous avons consacré nos vies au Christ et à lui seul mais aussi de demander pardon au Seigneur pour tout ce qui, en nous et en notre famille spirituelle, n’a pas été conforme à l’Évangile . » Elle a remercié les personnes présentes qui font partie de cette histoire, pour leur amitié, leur confiance, leur accueil et leur soutien.

Suivre l’exemple de la Vierge Marie

Lors de son homélie, Mgr Verny a expliqué que l’Évangile choisi en cette circonstance invite à prendre la Vierge Marie comme «modèle de nos vies chrétiennes et de vos vies de consacrées » . Son Magnificat exprime que Dieu est la source de tout ce qu’elle est et que « Dieu vient emplir en plénitude toute sa vie et Marie associe à son action de grâce tout son peuple. (…) Il en est ainsi dans une consécration où nous répondons à l’appel du Seigneur qui s’engage à remplir toute notre vie. » Pour recevoir ce don du Seigneur, il faut que notre cœur soit large et disponible. « Marie a pleinement accueilli la Parole, le don du Seigneur (…) en répondant ‘me voici, je suis la servante du Seigneur’ (…) réponse de toute sa volonté et de sa liberté. » En évoquant la physionomie particulière de la pietà de Saint-Pierre de Rome, Mgr Verny a souligné aussi comment Marie est ferme dans l’adversité et comment elle est devenue un roc pour l’Église. « À travers les épreuves que vous avez vécues, à travers les temps que nous vivons, Marie est bel et bien celle sur qui nous pouvons nous appuyer et qui nous conduit dans la paix, dans la fermeté, vers son Fils. »

« Embrasser l’avenir avec espérance »

Par la reconnaissance canonique, l’Église a confirmé le charisme des consacrées et les invite à le déployer. Une occasion pour « embrasser l’avenir avec espérance ». Au nom de sa communauté, Eugenia a souligné qu’elles souhaitent être des « petites semences du Royaume de Dieu, des semences de l’amour gratuit et inconditionnel du Christ pour vivre et partager leurs vies avec tous les frères et sœurs en humanité que le Seigneur met sur leur chemin. »

Dans le cadre de la prière universelle, des membres de Regnum Christi ont rendu grâce pour la présence des consacrées, pour leur proximité, leur vocation et leur mission. Ils ont prié pour qu’elles répondent pleinement aux missions confiées par les évêques auprès desquels elles sont envoyées, au service du Royaume du Christ et dans la joie d’être des disciples missionnaires.

Après la messe, lors de la réception, chacune des consacrées s’est présentée avant de rappeler quelle a été l’histoire de la communauté en France et les apostolats actuels. Elles ont montré la vidéo de la messe de reconnaissance canonique à Rome pendant laquelle Mgr Carballo les a invitées à donner un témoignage clair de leur consécration : « N’en ayez jamais, jamais honte. N’oubliez jamais que les paroles parlent, la vie crie et que le seul langage que notre société et que les jeunes d’aujourd’hui comprennent, c’est la vie ; donc soyez des témoins de Jésus où que vous soyez. »

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

1 commentaire

  1. On aurait pu faire appel au cardinal Farrell, ancien Légionnaire du Christ, responsable des familles à la Curie romaine, qui vient d’être nommé Camerlingue c’est à dire chargé de l’organisation d’une prochaine élection papale.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services
Copied!