Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Rebondissement dans l’affaire des électrocutés de Clichy

Alors qu’une première reconstitution de la mort par électrocution de deux adolescents, le 27 octobre 2005 à Clichy-sous-Bois, s’est déroulée jeudi, on apprend que le rescapé comparaissait vendredi pour le caillassage d’une voiture de police. Ce drame avait été à l’origine de trois semaines d’émeutes dans les banlieues. Dans cette enquête, cinq policiers ont été placés le 13 novembre sous le statut de témoin assisté, intermédiaire entre le simple témoin et la mise en examen.

Le rescapé, né en Turquie, est arrivé en France il y a 5 ans. Muhittin a porté plainte pour «mise en danger de la vie d’autrui», mais le chemin du tribunal correctionnel de Bobigny lui a été signifié plus rapidement que prévu : il a comparu vendredi comme prévenu pour «participation à un attroupement armé» et «dégradation d’un bien public», autrement dit pour avoir caillassé une voiture de police. Jugement le 12 janvier.

Michel Janva

Partager cet article

2 commentaires

  1. Quelle honte ! Ce pays continue de se dégrader.
    On met la parole en doute de policiers, face à des délinquants multirécidivistes.
    Vite LE PEN viens nous sauver.!

  2. La preuve est faite, ils ne veulent pas s’intégrer, ils crachent sur nous, nos lois, nos valeurs, notre morale et nos droits.
    Elle doit être difficile la vie d’un policier aujourd’hui, sa parole mis en doute face à des racailles soutenues par une justice gauchiste, ses actes décortiqués aux scalpels des médias, qui tant soutient les étrangers.
    Il y a quelques mois ce jeune homme était une victime aujourd’hui le masque tombe, pourquoi faire les frais d’un jugement, aller simple pour la turquie son pays chéri.
    Que de perte de temps, d’argent, d’énergie pour des pourritures qui nous haïssent.
    FRANCE ouvre les yeux, mais il est déja trop tard…..

Publier une réponse