Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Réaction d’Etienne Pinte au projet sur le “faux-parent”

Voici la réaction d'Etienne Pinte, député des Yvelines, interrogé par un lecteur sur le projet de loi Morano :

P "Certes, je comprends qu'il puisse être important de préciser le statut, les droits et devoirs d'un beau parent dans la vie quotidienne. Beaucoup d'entre eux nouent des liens affectifs très forts avec les enfants qu'ils contribuent à élever avec beaucoup de dévouement. Toutefois, ce texte suscite beaucoup d'interrogations et d'inquiétudes que vous soulevez et que je partage. Le droit de la famille ne peut être bouleversé sans conséquence. Les liens affectifs qui peuvent varier et évoluer ne fondent pas des droits en matière d'autorité parentale pas plus qu'ils ne définissent la filiation. Nous devons aussi être attentifs à préserver les droits du parent ne vivant pas au quotidien avec son enfant.

Ce texte apparaît surtout comme un premier pas vers la reconnaissance des droits du beau-parent homosexuel ou vers l'adoption auxquelles je ne saurais souscrire car je suis attaché aux droits des enfants à avoir et être élevés dans la mesure du possible par un père et une mère. Je prends acte de la déclaration de Xavier Bertrand, secrétaire général de l'UMP: «l'enjeu de ce texte n'est certainement pas de rentrer dans une logique de mariage homosexuel ou d'adoption par les couples homosexuels, ce ne sont pas mes convictions, ce ne sont pas les convictions de ma famille politique», mais je souhaite et j'ai demandé avec d'autres de mes collègues un report de l'examen de ce texte afin d'en mieux limiter les contours exacts. Je veux croire que nous serons entendus"

MJ

Partager cet article

6 commentaires

  1. C’est beau d’avoir souci de la relation du beau père avec l’enfant de sa compagne…Mais il ne faut pas oublier le point de vue de l’enfant lui même, qui “n’en a rien à foutre”;
    qui est déjà blessé par la séparation de son père et de sa mère,et qui,grandissant,cherchera constamment le regard de son vrai père,et de sa mère !Tant de souci pour le pauvre beau père ferait rire, ou plutôt pleurer

  2. Il est malheureux que Mr Etienne Pinte n’aie pas eu les mêmes préventions en son temps lors de son vote en faveur de la loi Veil. Chazel

  3. Prions pour ceux qui s’acharnent à imposer plusieurs “pères” et/ou “mères” à un enfant et sont certainement les mêmes que ceux qui s’offusquent que l’on baptise les enfants avant qu’ils soient en age de “donner leur avis ou consentement”.
    Que Dieu nous vienne en aide.

  4. Le discours est emprunt de prudence , voire de sagesse, et c’est, de ce point de vue, positif.
    Dire cependant que les liens affectifs “évoluent”, si cela relève de la banalité, c’est sans conséquence, si par contre cela prête une oreille, ou un flanc, à la langue de bois usuelle sur l’inéluctable “évolution” des moeurs, c’est plus dangereux.
    à suivre avec attention.

  5. Où peut-on trouver la source de cette prise de position de m’ancien ministre de l’information ?

  6. J’ai trouvé. Autant pour moi
    http://etiennepinte.blogspirit.com/index-1.html

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services