Bannière Salon Beige

Partager cet article

Non classé

RCF Anjou recherche un journaliste soucieux de l’identité chrétienne de la station

RCF Anjou a été créée en 1994 sous l'impulsion de Mgr Jean Orchampt. Elle compte huit salariés, dont trois journalistes, 130 bénévoles et dispose de 500 000€ de budget (financé à 50% par ses auditeurs) pour 20 000 auditeurs jours et 60 000 en audience cumulée. Son directeur, Raphaël de La Croix (photo), recherche un journaliste en CDI :

7326767-11273401"(…) Sous l’autorité fonctionnelle du rédacteur en chef vous participez au travail de la rédaction constituée de 3 journalistes. Du reportage à la présentation des journaux, de l’animation de plateaux à l’interview, vous serez amené à exercer toutes les composantes du métier de journaliste local. Vous aurez en charge la présentation des journaux du matin (7h, 8h, 12h), de l’interview « L’invité local », l’animation d’émissions et la réalisation de chroniques.

Journaliste radio de métier, vous bénéficiez d’une première expérience significative dans ce domaine. Soucieux de l’identité chrétienne de la station, vous veillez à traiter l’information dans le respect de la ligne éditoriale de RCF Anjou. Créatif et passionné, vous avez à cœur de participer à la mission ambitieuse que porte RCF de proposer à ses auditeurs une vision chrétienne de l’homme et du monde.

Rémunération selon convention collective des journalistes. Permis B. Poste à pourvoir le 22 aout 2016

Envoyez motivation et CV à [email protected] 02 41 87 98 98 – RCF Anjou – 36, rue Barra 49100 Angers"

Partager cet article

1 commentaire

  1. De proposer aux auditeurs une vision chrétienne de l’homme et du monde est très important. On comprend pourquoi tous les régimes communistes ou neo-communistes la supprime.
    Voir p° 35, l’extrait du livre The Naked Communist ( Le Communiste mis à nu) de W. Cleon Skousen, document qui a été inscrit dans les rapports du Congrès des Etats-Unis, en date du 10 janvier 1963. Mr Skousen servit pendant plusieurs années dans le F. B. I., et c’est dans le cadre de ses activités qu’il dressa une liste de quarante cinq objectifs communistes de destruction, visant la politique, l’économie, l’industrie, et le moral de la nation :
    Se rendre maîtres de positions clés dans la radio, la télévision, le cinéma.
    Continuer à discréditer la culture, en dégradant toutes les formes d’expression artistique… éliminer des parcs et immeubles publics les belles sculptures, et leur substituer des objets informes, laids et de formes absurdes.
    Éliminer toutes les lois frappant l’obscénité en les dénonçant sous le terme de « censure » et comme des violations de la liberté expression et de publication.
    Anéantir les normes culturelles de moralité en promouvant la pornographie et l’obscénité par les livres, les magazines, le cinéma, la radio et la télévision.
    Présenter l’homosexualité, la dégradation morale et la promiscuité comme « normaux, naturels et sains ».
    Infiltrer les Eglises, et remplacer la Religion Révélée par la religion « sociale ». Discréditer la Bible, et vanter que la maturité intellectuelle ne demande pas de « soutien religieux ».
    Eliminer des écoles les prières et tout acte d’expression religieuse.
    Transférer de la Police à des Agences sociales certains des pouvoirs d’arrestation. Traiter de désordres psychiques tous les problèmes de comportement, que seuls les psychiatres pourront comprendre et traiter.
    Discréditer la famille comme institution. Encourager la promiscuité et le divorce facile.
    Propager l’idée qu’il est nécessaire d’élever les enfants à l’abri de l’influence négative des parents. Attribuer les préventions des enfants, leurs blocages mentaux et leur retard à l’influence étouffante des parents.
    Créer l’impression que la violence et l’insurrection sont des aspects légitimes de la tradition du pays ; que les étudiants et les groupes qui présentent un intérêt particulier doivent se révolter et unir leurs forces pour résoudre les problèmes économiques, politiques et sociaux.
    etc….
    Mais l’U.E. ne chercherait-elle pas à utiliser ces mêmes objectifs ? N’assisterions-nous pas à un retour des idées communistes ?

Publier une réponse