Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Rapport Estrela : l’Initiative Un de Nous en sort renforcée

Grégor Puppinck, Directeur de l’ECLJ
et Président de l’Initiative citoyenne européenne One of Us (Un de Nous), se réjouit de la décision
prise ce jour par l’Assemblée plénière du Parlement européen de ne pas adopter
la résolution
"Estrela" sur la "Santé et
les Droits Sexuels et génésiques
"
, et de renvoyer le texte en
Commission. Ce projet de résolution portait de très graves atteintes aux droits
fondamentaux, en particulier à la vie, à la liberté de conscience et aux droits
des parents.

Cette résolution voulait notamment contrer l’Initiative Un de Nous.

Il y a lieu de féliciter toutes
les personnes et organisations qui se sont mobilisées et qui ont apporté la
preuve qu’il est possible, au Parlement européen, de faire barrage à cette idéologie
nocive. Il faut saluer également la prise de conscience et l’action courageuse
de très nombreux députés.

Le rapport Estrela est à présent renvoyé en Commission, où
il pourrait bien être « enterré » en raison de la fin prochaine de la
législature. Il convient néanmoins de demeurer vigilant.

Finalement, l’Initiative Un de Nous -qui franchit ce jour le
seuil des 1.400.000 signatures- a été renforcée par cet affrontement et cette
victoire parlementaire.

Partager cet article

3 commentaires

  1. Quel plaisir de lire ce post !

  2. Ce serait bien de donner la référence (source de l’info)
    Je fais suivre diverses infos du SB à mon carnet d’adresse, et je vois qu’on me demande souvent les références, signe que les gens vont s’y intéresser personnellement.
    Merci d’avance.
    PS : le lien qui est donné dans la brève renvoie sur un doc de la CE et non pas sur la déclaration de Puppink
    [Ce communiqué m’a été transmis par maiL J’ignore s’il existe en ligne.
    Par conséquent, vous pouvez donner le SB en référence.
    MJ]

  3. Il faut remercier Bruno Gollnish d’avoir demandé et finalement obtenu le renvoi de ce rapport en commission. Bravo et merci.

Publier une réponse