Radio Notre-Dame est-elle une radio libre?

Yves Daoudal relate la mésaventure qui est arrivée à Anne-Marie Delcambre, éditeur du livre La mosquée Notre-Dame de Paris:

Radio Notre-Dame avait invité mardi matin l'islamologue Anne-Marie Delcambre et l'éditeur du livre La mosquée Notre-Dame de Paris pour parler de ce livre.
Lundi, Anne-Marie Delcambre a la surprise de voir sur le site internet de la radio qu'elle est invitée pour parler de son livre Soufi ou mufti, paru il y a deux ans.
A 21 heures, on lui téléphone pour dire que finalement l'émission est déprogrammée. […]
Extraits des propos d'Anne-Marie Delcambre :
"Je
suis convaincue que c'est par le biais du dialogue islamo-chrétien que
l'islam va entrer par la grande porte. Car eux ne cèderont rien, le
catholicisme cèdera tout.

Ce
qui est grave est qu'aussi bien du côté laïque que du côté catholique
on ne connaît pas du tout le danger. On s'imagine que l'islam est un
christianisme vague…

Ils
pratiquent la dissimulation, ils ne disent pas ce qui pourrait choquer
les Occidentaux. Ils ne disent pas que pour eux le catholicisme est une
abomination, que la croix est une abomination, la Trinité est une
abomination, la communion, le célibat des prêtres, le monachisme, tout
est une abomination.
La laïcité aussi. Sur ces deux plans-là ils se
taisent, il y a un mensonge par omission.
Il
y a actuellement un climat de terrorisme intellectuel qui fait que les
gens n'osent plus parler. Ce n'est pas seulement ici, c'est partout.
Ils ont peur pour leurs postes, ils ont peur pour leurs émissions : on
est déjà à moitié dhimmisé, à moitié soumis.
"

Vidéo ici de l'interview d'Anne-Marie Delcambre improvisée devant le studio de Radio Notre-Dame.

François Caussart

Addendum 17h07: Aymeric Pourbaix, Directeur des programmes de Radio Notre-Dame apporte la précision suivante:

"Nous avions effectivement prévus d’inviter Anne-Marie Delcambre, qui je le précise était déjà venue dans la même émission en direct. 
Il arrive régulièrement que nous décalions des invités, pour des raisons X ou Y, ce qui fut le cas cette fois-là, avec proposition de reporter l’émission avec elle.
Il ne s’agit donc en aucune manière d’une quelconque censure, contrairement à ce que les différents sites que vous nommez laissent entendre. "

11 réflexions au sujet de « Radio Notre-Dame est-elle une radio libre? »

  1. Ludovic

    Je ne suis absolument pas étonné. Anne-Marie Delcambre est quelqu’un de très courageux et le sujet fait partie des plus gros tabous de notre époque, alors que le problème devient aujourd’hui très grave.
    Mais surtout, depuis quelques mois, je suis très perplexe sur l’émission le grand témoin.
    Les invités sont très souvent moyens (assez creux) ou dans l’esprit du temps.
    C’est très bien d’inviter des personnes hors de la sphère catho (sinon c’est la sclérose), mais il faut alors être à la hauteur.
    Or l’intervieweur est souvent très discutable:
    Il laisse passer des énormités contre l’Eglise de la part de certains invités.
    En revanche, il pose des questions très gênantes aux invités moins consensuels (ce qui n’a pas empêché heureusement le courageux Daniel Ange de faire une prestation exceptionnelle sur le Sida).
    Je leur ai écrit plusieurs fois et jamais de réponse…

  2. Godefroi de Bouillon

    Nous avons transmis à plusieurs reprises des courriers et des livres à Radio Notre Dame pour que M. Alcader (islamologue, diplômé d’Etat en théologie, auteur du livre “Le vrai Visage de l’islam” et plus récemment “Le vrai Visage du modernisme” (aux éditions Kyrollos) soit invité sur cette radio, à ce jour, toujours aucune réponse, on comprend mieux pourquoi, idem pour la chaîne de TV KTO. […]

  3. sixtine

    @ Ludovic
    je suis très étonnée que vous n’ayez pas eu de réponse.
    Pour ma part, je leur ai envoyé un mail après l’émission “le grand témoin” et Louis DAUFRENE en peronne m’a répondu, dans la demie-heure. Et nous avons échangé quelques mails !
    Je l’en ai vivement remercié, car j’imagine qu’il a bien autre chose à faire.
    Cela étant, leurs invités sont en général de très grande qualité.
    Je suis ennuyée qu’AM DELCAMBRE n’ait pu venir. Cela me déçoit beaucoup de la part de RADIO-ND.

  4. Olivier

    Louis Daufresne, au contraire, responsable de l’émission le Grand Témoin, est quelqu’un d’assez libre. Il lui arrive d’inviter des gens comme Gilles Brochard, Paul-Marie Coûteaux, et ce lundi Bernard Lugan, farouche partisan d’une lecture ethniciste de l’histoire africaine, avec d’ailleurs ses côtés anti-cathos. Un des invités la semaine dernière n’était rien de moins qu’Émile Bomba, président de l’ASLEC, camerounais qui milite contre la politique de régularisation et contre l’immigration clandestine.
    Et quant à Anne-Marie Delcambre, il y a quelques années elle ne manquait pas d’attaquer aussi bien le christianisme que l’islam, parlant des époques d’intolérance, etc., d’un point de vue laïciste. Aujourd’hui elle a trouvé le P. Samuel, prêtre en rupture de ban avec l’Église catholique, aux comportements de gourou (affairisme, culte de la personnalité, rançonnement) et au discours extrêmement virulent contre l’Église catholique. Même si je regrette profondément qu’elle n’ait pu s’exprimer à Radio Notre-Dame, il faut noter qu’elle a par ailleurs un tempérament bouillant qui nuit parfois à l’expression de ses opinions, qui sont, en ce qui concerne le droit de l’islam et le Coran, très informées, mais qui manquent de nuances cependant ailleurs.

  5. Ludovic

    Ceci-dit, Radio Notre Dame est infiniment plus libre et intéressante que l’immense majorité des radios. C’est avant tout pour pour cela que je suis déçu d’une qualité aléatoire de l’émission de grand témoin.
    @ Sixtine
    Vous avez de la chance, ou alors vos questions étaient plus sympas que les miennes.
    Cela m’est arrivé au moins trois fois…
    Du coup, je n’écris plus !

  6. Ludovic

    @ Olivier
    Vous ne faites que confirmer ce que je dis. L. Daufresne invite souvent des personnes anti catho, mais il ne les challenge pas assez. Exercice difficile, mais il me semble qu’il est là pour cela. Pourquoi donner des tribunes sans contradiction à des anti cathos sur radio notre Dame ?
    C’est une fausse notion de liberté qui s’exprime ainsi !

  7. Boris

    @ Ludovic :
    je suis assez d’accord avec vous pour trouver que les journalistes cathos ne challengent pas assez leurs invités. Il suffit d’écouter certaines émissions du Grand Témoin ou de Face aux Chrétiens.
    Néanmoins, les invités consentiraient-ils à venir s’ils savaient qu’ils passeraient à coup sur un sale quart d’heure ?
    Ceci dit, la semaine dernière le Député Maire ayant reçu le téléthon l’année dernière fut mis devant ses contradictions sur le sujet de l’eugénisme dans l’émission Face aux Chrétiens (sur la question du droit à l’enfant PARFAIT). Il a fallut que l’animateur du débat change de sujet pour que l’émission se poursuive.
    Certes Louis Daufrène ne va pas aussi loin. Mais tous les vendredi nous pouvons entendre un brillant professeur orthodoxe, qui plane souvent au-dessus de son confrère protestant. Ce qui est dit le Vendredi matin sur cette antenne est absolument politiquement et religieusement incorrect !
    Comparons ce qui est comparable : Radio Notre Dame ne s’adresse pas qu’à des cathos très pratiquant et authentiquement croyant.
    Mais en 2 ou 3 ans, nous avons vu se développer la lecture de l’Evangile quotidiennement avec un commentaire, la consécration à Marie (le soir), les vêpres, et contrairement à Fréquence Protestante qui partage la même longueur d’onde, Radio Notre Dame ne tape pas sur les protestants ni sur les orthodoxes (alors que Fréquence Protestante dérape régulièrement).

  8. Yves Daoudal

    On aimerait que M. Pourbaix nous dise si c’est la raison X ou de la raison Y qui était assez impérieuse pour déprogrammer à 21h une émission prévue pour le lendemain à l’aube. Et quelle fut la raison Z qui, avant cela, avait déjà nécessité de changer le thème de l’émission…

Laisser un commentaire