Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Réaction épiscopale à la résolution pro-gay

La résolution pro-gay (non contraignante pour les Etats membres) votée par le Parlement européen a été fustigée par Mgr Aldo Giordano, secrétaire du conseil des conférences des évêques européens, interrogé par Radio Vatican : "De telles résolutions risquent de délégitimer le Parlement européen".(…) "Il devrait être clair que certains sujets, notamment ceux relatifs à la famille, ne sont pas de la compétence directe de l’Union européenne, mais de la compétence reconnue de chacune des nations".

"D’autre part, devant la superficialité de certaines décisions, on se demande quelle est la fonction du Parlement européen, qui devrait plutôt chercher le bien commun pour l’humanité". Mgr Giordano a accusé les initiateurs de la déclaration de développer "une aversion pour certaines valeurs de notre tradition, notamment les valeurs religieuses".

Michel Janva

Partager cet article

6 commentaires

  1. Vas-y Aldo!
    Nous t’attendons pour une visite pastorale en France…certains évêques français ont en effet besoin de recevoir une petite leçon de courage ou un petit coup de crosse de bon fonctionnement!!

  2. Merci Mgr Giordano !

  3. D’ailleurs…, y aura-t-il des évèques dimanche pour la Marche Nationale pour la Vie…? Espérons

  4. Je n’ai pas beaucoup d’illusions sur les évêques français. Depuis bien longtemps, ils se distinguent par leur absentéisme contre l’avortement, l’inversion sexuelle, l’islamisation de la France et j’en passe. Heureusement, certains évêques transalpins sauvent l’honneur…

  5. Si je me souviens bien, la conférence épiscopale européenne et nombre d’évêques nationaux n’avaient-ils pas appelé à voter oui à la constitution européenne????
    Il est bien temps maintenant de feindre découvrir la teneur des lobbies les plus actifs…

  6. Non : c’est la COMECE qui avait appelé à voter oui au traité. Or la COMECE n’est qu’une délégation d’évêques chargés de dialoguer avec les instances politiques de l’UE, donc la COMECE n’avait pas à appeler à voter oui.
    Ici, il s’agit du CCEE.
    Cela fait beaucoup de ‘réunionite’ d’évêque, c’est une vraie maladie…

Publier une réponse