Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Rachida Dati ne montre vraiment pas l’exemple

Du député européen MPF Patrick Louis :

R "On ne saurait être juste en dénonçant ce que l'Europe fait de mal, si nous omettions de saluer ce qu'elle fait de bien. Chose assez peu courante, la Commission européenne propose d’améliorer une norme sociale minimale passant de 18 semaines de congé [maternité] minimal contre 14 dans la législation existante et 16 en France. En matière de santé, toutes les études précisent les dangers auxquels s'expose une femme qui reprend une activité complète trop rapidement et qu’en est-il de l’épanouissement du nourrisson ? Aussi efficace que Rachida Dati soit dans la réduction du temps de traitement des procès, elle ne saurait pour autant réduire son temps de repos de 16 semaines à 5 jours, oubliant ainsi l’icône qu’elle représente au sein du gouvernement. Une attitude qui met en péril la santé humaine n'est pas un progrès, et n'oublions pas que lorsque le Garde des Sceaux reprend le travail 5 jours après son accouchement par césarienne, elle donne là un début de réponse désastreux à tous les litiges prud'homaux que connaissent les femmes avec leur droit au congé maternité."

MJ

Partager cet article

19 commentaires

  1. Ne comparons pas la vie de Mme Dati avec la vie de Mme Toulemonde. Elle a probablement une nurse pour son enfant, une femme de mén., voire une bonne à plein temps, elle ne fait pas les courses, ne prend les transports car un chauffeur particulier la trimbale partout. Mme Dati ne se fatigue pas bcoup dans ces conditions et il faudrait être de bien mauvaise foi pour la prendre en modèle contre la pauvre Mme Toulemonde qui a accouché naturellement (ce qui est bcoup plus épuisant qu’une césarienne) et qui doit se taper tout le boulot en rentrant chez elle, avec mari, enfants, bébé etc….

  2. @ lisa
    vous avez raison de préciser le mari…
    elle qui n en a pas…

  3. Avec une césarienne vous avez des fils pendant 8 jours pour la cicatrisation. Si je me souviens bien il y a 8 épaisseurs de peau qui sont recousues : il ne semble donc pas très prudent de crapahuter sur des talons aiguilles dans ces conditions. Mme Dati semble avoir une excellente santé, personnellement j’avais du mal à marcher, même 8 à 10 jours après les césariennes. Elle est surement aidée, mais l’anésthésie vous injecte quand même des produits toxiques que l’organisme met du temps à évacuer.
    Mme Dati réussit une belle rentrée : elle est resplendissante, ce qui valorise les nouvelles mamans.
    Mais vous avez raison, qu’en est-il de l’épanouissement du bébé : quelle angoisse de ne pas être avec sa maman, alors que l’on vient d’être plongé dans un univers si différent.
    Bonne chance à ce petit bébé !

  4. je suis désolée mais c’est absolument inadmissible de lire le précédent commentaire ! il faut ne jamais avoir subi de césarienne pour raconter cela ! une césarienne c’est atrocement douloureux sans compter que cela vous prive de la joie de prendre le bébé tout de suite !plus la douleur de savoir qu’on ne pourra pas avoir le nombre d’enfants que l’on veut.
    En tous cas chapeau, moi je ne sais pas comment elle fait mais il est clair que cinq jours après j’étais incapable de me balader sur des talons hauts !
    le problème n’est pas là , le problème est peut être un mauvais signal envoyé aux prudhommes mais j’espère qu’ils sont plus intelligents que cela

  5. rectificatif : mon commentaie s’adressait à Lisa et non pas à celui de VD qui a du être envoyé en même temps que le mien ! il faut plutôt compter un mois avant de pouvoir être vraiment opérationnelle !

  6. Pour sûr, le bébé préfèrerait sa maman à ses 15 000 nounous…
    Et la maman aussi, au moins pour qqs semaines…

  7. Si Rachida Dati peut se permettre de se moquer aussi radicalement de son état de femme, c’est à dire faire comme si cela ne lui faisait rien d’avoir accouché, d’avoir une césarienne, de vivre ce bouleversement universel qui est de devenir mère, c’est avant tout parce que la société est déjà prête à accepter cela !
    Rachida Dati fait ainsi un beau pied-de nez à toutes les femmes, mais surtout à elle même. Comment se priver d’un repos si mérité après avoir enfanté dans la douleur, et de son enfant porté neuf mois si petit et encore si dépendant ? je m’étonne que personne n’ait trouvé choquant, qu’un Ministre chargé de justice se montre si injuste avec elle-même …
    Le débat ne doit pas porter sur la douleur relative à l’accouchement, mais à l’importance acordée à notre état de mère !
    Cinq jours, et un air de “rien ne s’est passé” ? C’est insultant quand on a vécu soi-même quatre césariennes, qu’on connaît plein de femmes qui déposent leur enfant à la crèche la mort dans l’âme, obligées de reprendre après seulement deux mois avec leur bébé, c’est insultant pour la France qui ne recquiert pas qu’une Maman néglige un nouveau-né … Ce sont les biches qui laissent leurs enfants de longues heures, grâce à un lait extrêmement riche. mais ce sont des biches … Et même si les biches sont très jolies …

  8. Autant en profiter pour préciser qu’elle n’a pas les mêmes soins que Mme Toutlemonde non plus…
    Ce n’est pas un scoop mais autant le rappeler en passant.

  9. En ce qui concerne l’activité d’une jeune accouchée, je dois dire que 5 jours après mes accouchements, j’avais repris les conduites, les courses, l’entretien, et même l’école à la maison… Ben oui, quand on ne travaille pas, on n’a pas d’aide ni de congé maternité ! Par contre, j’avais mes bébés 24/24 à mes côtés, et pour eux, je crois que c’est important. La petite Dati a peut-être tout le confort et les soins des meilleurs professionnels, mais sa maman lui manque et cela lui laissera des traces. C’est plus en pensant aux enfants qu’aux mamans que je crois nécessaire de prolonger les congés maternité.
    Quand à la césarienne et l’anesthésie, je crois me souvenir qu’il faut près d’un an pour évaquer tous les toxiques injectés pour endormir la patiente. Comment prendra-t-elle des décisions importantes en toute sérénité pendant cette année ? Mais il est vrai qu’au poste qu’elle occupe, s’absenter 3 mois équivaut à une démission… Pour un enfant, cela ne vaut-il pas la peine ?

  10. Monsieur Patrick Louis est un homme raisonnable. Il y aurait beaucoup à dire sur l’exemple des politiques qu’il vaut mieux en général ne pas suivre.( Ce n’est pas le cas de Mr Louis!)
    Si l’on se place sur l’exemple du travail, Mme Dati fait montre d’un courage et d’une opiniatreté rare, mais qui est tout de même assez fréquente chez les femmes professions libérales, ou chef d’ntreprise. Mais cette attitude est autrement moins grave en terme d’exemple que celle de Mme Bachelot le 2 juin relatée dans ces mêmes colonnes qui est proprement ahurissante :…le droit au mensonge, c’est aussi un droit fondamental de l’être humain… »
    Si on se place du côté de l’enfant, ce qui est une honorable manière de voir, Mme Dati a tout faut, comme la grande majorité des femmes qui retravaillent assez vite après la naissance. mais là on touche à un sujet explosif, tant l’idéalisme et le féminisme y a de part.
    Je préfère donc me placer du côté du travail : chapeau Mme Dati. Vous avez le sens du devoir, au moins sur certains sujets, ce n’est pas si mal!
    Je suis de ceux qui pensent que les enfants se doivent aussi d’avoir un père, qu’il n’y a pas de droit à l’enfant, mais des droits de l’enfant. De ce point de vue, les éléments paraissent assez pauvres, et ce n’est pas un exemple à suivre. alors…

  11. Pourquoi c’est un député “homme” qui a un avis sur Rachida Dati? Peut-être parce que les députés “femmes” MPF ont plus de décence…
    Je trouve qu’un homme est assez mal placé pour parler de la grossesse d’une femme.
    Et objectivement, l’allongement à 18 semaines du congé maternité n’a qu’un seul but… pénaliser les femmes dans l’accès à l’emploi… Parce qu’un employeur ne prendra pas (à tort) le risque d’embaucher une femme qui peut-être absente 18 semaine.
    Mais au MPF j’imagine qu’on préfère que les femmes restent à la maison… Plutôt qu’elles puissent trouver si elles le veulent un compromis épanouissant entre travail et maison…

  12. Virgile, votre argument homme/femme nous à fait faire un tel bond en avant dans le débat
    que j’en suis encore tout décontenancé.
    Avec vous nous allons enfin pouvoir redresser la France.

  13. Félicitations à Patrick Louis qui ose dire les choses, au rique de déplaire, aux bien-pensants lecteurs du Salon.
    C’est toujours plus facile d’encourager les gens dans leurs rancoeurs que de dire la Vérité à temps et à contretemps.
    Encore une fois, Merci Patrick pour cette franchise.

  14. Ce n’est pas parce que Rachida Dati ne dévoile pas publiquement le nom du père de sa fille que celle-ci ne le connaîtra pas et n’aura pas de contact avec lui ! Ces liens familiaux relèvent uniquement de leur vie privée.

  15. A Clotilde : pour reprendre toutes ces activités après seulement cinq jours, vous avez dû avoir des accouchements particulièrement faciles. Les suites d’une épisiotomie, par exemple, entraînent souvent de vives douleurs pendant plusieurs semaines (difficultés pour marcher, impossibilité de s’asseoir normalement, etc.). Sans compter la fatigue normale due à la grossesse et à l’accouchement… Comment se fait-il qu’il y a seulement quelques décennies on ordonnait aux femmes le repos complet pendant au moins dix jours ?
    L’attitude de Rachida Dati, et d’autres femmes, qui reprennent le travail quelques jours après une naissance, comme si de rien n’était, ne fera que conforter l’opinion des hommes, qui n’ont que trop tendance à penser que si leur femme se dit fatiguée juste après un accouchement, ce n’est que de la comédie, un mensonge destiné à se faire plaindre et à fainéanter.

  16. Il me semble que cette femme est libre de ces choix non ? Elle fait ce qu’elle veut de sa vie privé, et on n’est pas là pour la juger…

  17. A Benjamin,
    Si elle ne veut pas qu’on s’occupe de sa vie privée (ce qui serait de loin préférable !), elle n’a qu’à pas pavaner ds les journaux.
    Et ne me dites pas, qu’elle ne le fait pas exprès : son photographe attitré n’est autre que Jean-Luc Mako, paparazzi de Closer, Voici et Gala.

  18. Encore une fois le MPF essaye de faire parler de lui en voguant sur un sujet qu’il croit porteur.
    Mais ce monsieur, surement très honnête, n’a t il pas d’autres sujets beaucoup plus sérieux et attentatoire à notre culture et à notre civilisation, que de parler de la vie privée de Mme DATI.
    Et cela qu’elle fut ministre ou pas, musulmane ou pas, en couches ou pas…
    Encore une fois dans ce cas d’espèces nous avons les élus que nous méritons.
    Il est vrai toutefois aussi que si ce bon monsieur n’avait pas dit cela tout le monde ou presque continuerait à ne pas savoir qui il est. Et comme ce n’est pas avec les idées qu’il défend qu’il va se faire remarquer il faut bien qu’il invente quelque chose

  19. Il est certain que beaucoup de femmes qui travaillent vont se sentir obligées ou tenues de suivre l’exemple de Mme DATI et de raccourcir leur cogé de maternité. Surtout poiur celles qui ont des responsabilités, ou auxquelles on a fait sentir que leur grossesse n’était pas désirée…. par leur hiérarchie.
    Mais soyons rassurés, Nicolas Sarkozy et son fils Jean se sont tellement félicités publiquement de cette naissance médiatisée, que Zohra sera toujours suivie et assistée.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services