Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique / France : Politique en France / Immigration

Quotas d’immigrants : François Hollande et Manuel Valls mentent aux Français

Plusieurs articles font état d'une soi-disante opposition du président français et de son premier ministre à la volonté de la commission européenne d'imposer des quotas de réfugiés aux différents pays de l'UE. Yves Daoudal a décrypté pour nous ce mensonge et ce double langage en citant notamment les propos sans ambiguïté de Natasha Bertaud, porte-parole de la Commission européenne :

"La France soutient notre proposition. Nous avons parlé avec le gouvernement français mardi, après les déclarations de Manuel Valls et de Bernard Cazeneuve, et il nous a répété qu’il était d’accord avec notre mécanisme contraignant de relocalisation des demandeurs d’asile afin de répartir l’effort entre les 28 États membres (…)

C’est manifestement le mot « quota » qui pose problème alors même qu’il ne figure pas dans nos propositions. Il y a aussi une confusion avec l’immigration de travail"

Dès le début, le Salon Beige avait signalé que cette idée de "quotas" était une initiative…française. 

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

3 commentaires

  1. Comme d’habitude avec la perversité de la gauche, le choix du mot “quotas” est destiné à enfumer tout le monde.
    Pour les gens normaux, mettre des quotas à l’immigration, c’est barrer la route aux immigrés.
    Pour l’Union européenne, instaurer des quotas pour les immigrants illégaux du Camp des saints, c’est contraindre les pays membres à les accepter en masse.
    C’est donc exactement le contraire. Nous sommes en pleine novlangue.

  2. Ca suffit, nous nous avons donné!!

  3. Le titre énonce une évidence.
    Ce qui me surprendrait, c’est de découvrir qu’ils ne mentent pas aux français.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services