Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Qu’il est bon que son maire devienne ministre !

Communiqué d'Emmanuelle Ménard :

C"Que tout le monde se rassure, les vieilles habitudes et les petits arrangements entre amis ne sont pas des pratiques délaissées par « le nouveau monde », comme aime à se qualifier les députés En Marche ! Quoi de mieux que de faire passer, pendant les discussions du Projet de loi de finances 2018, entre deux amendements, une petite faveur pour la ville du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb ?

Alors que Gérard Collomb n’a de cesse de rappeler qu’il est impossible de modifier les règles de la fiscalité locale, jeudi 16 novembre, le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, a pu s’appuyer sur ses alliés parlementaires pour faire de la ville de Lyon la métropole privilégiée du gouvernement. Tollé dans l’Hémicycle aussi bien à droite qu’à gauche! Lundi soir, 20 novembre, la sonnette d’alarme déclenchée par l’opposition n’empêchera pas les camarades du ministre de l’Intérieur de transformer l’essai avec l’adoption de « l’amendement Collomb » par 84 voix contre 14… Cet amendement revient sur les conditions de financement, prévues par la loi NOTRe, du transfert aux régions de la compétence départementale « transports non urbains ». Il fixe une nouvelle règle d’indemnisation spécifique entre la région Auvergne-Rhône-Alpes et la métropole de Lyon, au bénéfice de la seconde bien évidemment…

Parce que Lyon exerce à la fois des compétences généralement dévolues aux départements ainsi que des compétences métropolitaines renforcées, la troisième ville de France profite donc une nouvelle fois « de ressources dynamiques supplémentaires » grâce à la modification de la quotepart de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) dévolue à la métropole. Résultat des courses : 45 millions d’euros de manque-à-gagner pour la région Auvergne-Rhône- Alpes jusqu’en 2027 ! Bref, une loi sur-mesure pour faire de Lyon une métropole « super idée privilégiée » !

Alors que d’aucuns espéraient que la République en Marche ! incarne un renouveau des pratiques politiques, cet amendement témoigne que les vieilles méthodes clientélistes ont la peau dure. La loi de la république doit s’appliquer partout et pour tout le monde ! Reste à espérer que le Conseil constitutionnel, qui devrait être saisi prochainement, s’opposera à cette rupture d’égalité…"

Partager cet article

4 commentaires

  1. Modification décidée “par 84 voix contre 14…”
    Au détriment de la région Auvergne-Rhône- Alpe, dont l’élu “en chef” est, me semble-t-il, Alain Wauquiez, non?
    Celui-ci n’a que 14 soutiens dans l’hémicycle?
    À quand le vote d’une loi imposant un quorum pour qu’une décision soit adoptée?

  2. Il faut être profondément idiot pour avoir voté pour En Marche, les idiots commencent à le sentir passer.

  3. on a eu la ripoublik des voyous avec Mimolette on va avoir la ripoublik des gangster de la Mafia en marche. Félicitations pour ceux qui ont votés ces suppôts satan

  4. Tollé dans l’hémicycle, mais seulement 14 voix contre ? Tollé pour les caméras…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services