Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Irak

Qui pense encore aux chrétiens d’Irak ?

Lu chez Daoudal :

"L’Organisation internationale des migrations (OMI) publie une étude statistique sur les déplacés en Irak. Plus de 18000 familles ont été déplacées, selon l’OMI, soit environ 110000 personnes. Un peu moins de la moitié sont des chiites qui ont fui les régions à forte majorité sunnite pour se réfugier dans les régions chiites. Les autres sont des sunnites qui ont fui les régions chiites pour s’installer essentiellement dans la province ultra-sunnite et " rebelle " (aux Américains) d’Al-Anbar.

(…) Qu’en est-il des chrétiens dans cette configuration ? Ils sont les premières victimes, car ils ne sont chez eux nulle part, alors qu’ils sont les descendants authentiques des plus anciennes populations de Mésopotamie. L’anomalie majeure de l’étude de l’OIM est qu’il n’y est nulle part question des chrétiens. Pour cette organisation intergouvernementale, les chrétiens n’existent pas. Ou sont quantité négligeable. Il est vrai qu’ils sont une petite minorité. Le nombre des déplacés chrétiens n’en est que proportionnellement plus important. Car ce sont environ 3500 familles qui ont quitté Bagdad pour le Kurdistan, et qui s’entassent notamment dans la ville chrétienne d’Inkawa. Qui le dit ? Ce ne sont pas les autorités de l’Eglise chaldéenne, qui font profil bas pour tenter de continuer d’exister, ce ne sont pas les organisations internationales de défense des minorités qui se moquent bien des minorités quand elles sont chrétiennes, c’est la… Ligue arabe, qui est pourtant presque entièrement musulmane. Et l’homme qui attire l’attention sur cette question est le nouvel envoyé de la Ligue arabe en Irak, qui est un… Marocain."

Michel Janva

Partager cet article

10 commentaires

  1. Merci au salon beige de penser à nos frères d’Irak.

  2. Une paroisse chaldéenne existe désormais à Sarcelles.
    Ils n’ont pas demandé et encore moins exigé d’argent pour construire l’église qui les abrite.
    Le curé a mis les mains dans le cambouis – pardon, le plâtre ! – et dans la 1re homélie a avant tout remercié la France pour son accueil. Différences, différences…

  3. Oui.
    C’est l’église Saint Thomas Apotre, elle a été inauguré en février 2006. Elle à été appelé ainsi car St Thomas est notre évangélisateur.
    Et c’est vrai, on remercie beaucoup la France pour son accueil.
    Mais une question me vient à l’esprit:
    Si Phillipe de Villiers est élue en 2007, mes “frères” d’irak pourrait-ils encors trouver refuge en France ?
    En tout cas si c’est Jean-Marie Le Pen, je pensent qu’il n’ont aucunes chances.
    Quelqu’un pourrait-il m’éclairer ??

  4. Il s’agit moins d’une question de personne qu’un problème de société insoluble.
    A cause des grandes idées humanistes de certains, de la lacheté politique d’autres et de l’irrespect des certains immigrés envers nos traditions (du moins ce qu’il en reste) on marche à grand pas vers un conflit qui sera malheureusement plus ethnique que religieux. Quelque soient les vainqueurs, j’ai bien peur que les premières victimes soient toutes ces communautés travailleuses et respectables qui ont le grand tord d’aimer la France (et d’y croire surtout).
    En tant que catholique, je pense qu’au point ou on en est, seul un miracle pourrait relever la France sans qu’il n’y ait trop de casse.
    Prions donc, on a cela en commun, je pense. Et c’est loin d’être rien.

  5. Se rappeler que ces chrétientiés d’Irak (Mésopotamie) sont anciennes puisqu’elles y étaient nombreuses dès le IIIe siècle, donc bien avant la conquête musulmane.

  6. La mésopotamie a été évangélisé par St Thomas, donc au premier siècle.
    Merci au salon beige.

  7. C’est tout à votre honneur d’avoir une pensée pour les chrétiens d’Irak que tout le monde a oublié. A part Antoine Sfeir.

  8. Le soir de l’attaque de l’Irak par les Etats-Unis, Mgr Barbarin a dîné avec une famille irakienne réfugiée en France, si mes souvenirs sont exacts.

  9. à Nouhèl, merci de la précision. Ce qui est sûr, c’est qu’au IIIe siècle, une présence chrétienne nombreuse est attestée en Mésopotamie, comme en Afrique d’ailleurs…
    Cordialement,
    dans les coeurs de Jésus et de Marie,

  10. @ Nouhel,
    Bien sûr, je ne peux répondre pour Le Pen ou de Villiers.
    Je peux en revanche témoigner que les nombreux Arméniens réfugiés à Marseille n’ont posé aucune difficulté. Ils ont enrichi la Provence de leurs présences.
    Le génocide arménien selon ce que m’a expliqué une religieuse arménienne n’a été possible qu’en raison de l’effondrement de la Russie. La Russie était la protectrice des chrétiens d’Orient.
    Les Américains, ou plus exactement leurs dirigeants, sont en revanche les pires ennemis des chrétientés d’Orient comme d’Occident.
    La dernière en date de leurs trahisons, c’est leur politique en Irak.
    La politique américaine est une trahison permanente des droits de l’homme et particulièrement, en l’occurrence, du droit à la liberté religieuse des chrétiens.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services