Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Qui sera le premier enfant privé de père, ou de mère ?

Communiqué du collectif pour l'enfant :

"Selon Vincent Autin, président de l'association LGP
(Lesbian and Gay Pride), la ministre des Droits des femmes, Najat
Vallaud-Belkacem, a affirmé jeudi 27 septembre à Montpellier
(Hérault) que le premier mariage entre homosexuels, après la promulgation de la loi sur le mariage des personnes de même sexe, aurait
lieu dans cette ville.

Le Collectif pour l'enfant déplore ces propos attribués à
la ministre, qu'elle n'a pas démentis et, au contraire, qu'elle a publiés sur
son site personnel. 
Comment ne pas s'indigner de ce que, avant même que le
moindre débat n’ait eu lieu, et alors de des milliers de personnes, des
parlementaires, des maires, de simples citoyens, demandent au gouvernement un
débat national et un référendum, la ministre se comporte comme si la loi était
déjà votée !
Les parlementaires apprécieront sans doute le rôle de
caisse enregistreuse que le gouvernement entend leur faire jouer !
Au-delà de ce déni de démocratie et de la surdité aux
appels du peuple français, les enfants méritent mieux qu’un vote à la va-vite
d’un texte idéologique, sans concertation ni débat. Car, bien que le projet
circule comme celui du mariage pour tous, le gouvernement oublie semble-t-il
que les premiers intéressés, et grand absents, de ce texte, sont les enfants
qui seront adoptés par deux hommes, et ainsi privés de mère, ou deux femmes, et
ainsi privé de père. Les intentions les meilleures ne changent rien à ce qui
est : il est injuste de priver un enfant de père ou de mère.
Le Collectif pour l’enfant demande à madame
Vallaud-Belkacem si elle se soucie aussi du premier enfant qui sera la première
victime de cette loi, privé de père, ou de mère, parce qu’adopté par deux
personnes de même sexe."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

8 commentaires

  1. Évidemment, pour comprendre la situation, il faut comprendre le NVB [le “Najat Vallaud-Belkacem” : c’est une langue spécifique, pas plus compliquée que le chinois, en somme.
    Voici, pour vous aider, un petit lexique Français-NVB [“Najat Vallaud-Belkacem”] :
    — Quand on lit, en langage NVB [“Najat Vallaud-Belkacem”] : “ministre des droits de la femme”, il faut traduire, en Français courant : “ministre de la dénaturation de la femme – qui, d’ailleurs ne se distingue en rien de l’homme et ne saurait donc être qualifiée de femme, car ce terme implique une discrimination évidente”.
    — Quand on lit, en langage NVB [“Najat Vallaud-Belkacem”] : “débat démocratique”, il faut traduire, en Français courant : “mise au silence des méchants pas-socialistes qui, étant pour la discrimination, ne méritent évidemment pas d’être entendus”.
    — Quand on lit, en langage NVB [“Najat Vallaud-Belkacem”] : “mariage”, il faut traduire, en Français courant : “type d’association dans laquelle la parité homme-femme n’est pas obligatoire (tandis qu’elle est désormais obligatoire dans toutes les associations qui ne sont pas le mariage)”. 
    — Quand on lit, en langage NVB [“Najat Vallaud-Belkacem”] : “démocratie”, il faut traduire, en Français courant : “droit des socialistes à imposer unilatéralement leur idéologie aux pas-socialistes, qui, n’étant pas vraiment démocrates, ne méritent pas de voir leur voix prise en compte”.
    En fait, c’est bien simple : vous donnez à chaque mot à peu près le sens contraire de ce qu’il signifie dans la langue courante et vous avez un lexique du langage NVB [“Najat Vallaud-Belkacem”]
    NB : Évidemment, le langage Hollande ou Ayrualt ressemble étrangement au NVB…

  2. Pour adopter en France aujourd’hui, c’est au minimum 9 mois de démarche pour un agrément, puis en moyenne (dans les bons cas, c’est à dire parents jeunes, suffisamment aisés, équilibrés) 2 ans d’attente pour avoir un enfant pupille de la nation.
    Est-ce que les duos homo vont avoir un passe droit, par rapport aux milliers de couples dans cette situation ?

  3. @Dico : très bien vu !
    Comme une avant-première… normal, c’est une grosse farce (de très mauvais goût, j’entends).
    En tout cas, c’est qu’à Montpellier, ils sont vraiment très “bons élèves”. Ça va sûrement susciter quelques jalousies, attendons voir…

  4. Il est certain que les pleins(nes) de gaîté auront des passe-droit étant donné tout ce qu’ils ont souffert depuis le commencement du monde.
    Ne doutons pas que la distribution se fera aussi équitablement que les logements sociaux.

  5. Quel pied de nez à la démocratie que d’organiser et annoncer une action dépendant d’une loi qui n’est pas encore votée!

  6. étonnant que les musulmans ne se mobilise pas sur ce dossier de mariage entre personnes du meme sexe , il me semble que leurs religion est contre ; mais grand silence !.

  7. Comment peut-elle prédire cela ? Est-ce le lobby homosexualiste qui donne une liste des futurs mariés avec les dates ? Car d’ici là, d’autres homosexuels auront peut-être déjà décidé de publier les bans pour être les premiers…

  8. @ Marievictoire, ce n’est pas leur préoccupation première, ils veulent que la gauche reste au pouvoir, sans l’affaiblir par des critiques. Chaque chose en son temps, je suppose…
    De plus, qui est en train de passer pour “sectaire”, “incapable de dialoguer”, selon les médias ? Pas les musulmans…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services