Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Qui n’a pas encore eu sa dose d’insultes?

Qui n’a pas encore eu sa dose d’insultes?

Il semble que cela soit désormais la marque de la “gouvernance” contemporaine: d’un côté, on nous materne en nous prenant pour des enfants immatures; de l’autre, on nous insulte. Dernier en date? Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, qui vient de déclarer:

Ceux qui sont aujourd’hui hospitalisés, ceux qu’on trouve dans les réanimations, désormais aujourd’hui, ce sont ceux qui au début du confinement, sont ceux qui ne l’ont pas respecté, c’est très simple. Il y a une corrélation très simple.

Les médecins contaminés apprécieront. Mais peut-être plus encore les assesseurs de bureaux de vote qui ont naïvement cru le gouvernement et ont été contaminés précisément par sa faute. Ajoutons qu’entendre cela de la bouche du préfet de police de Paris qui, manifestement, ne se préoccupe pas beaucoup de faire respecter le confinement par les racailles est encore plus plaisant.

La volée de bois vert sur les réseaux sociaux a été si vive que le préfet a présenté ses excuses. Dont acte. Mais le seul fait qu’il ait pu songer à une telle “corrélation” en dit long sur la satellisation des “zélites”.

Partager cet article

20 commentaires

  1. Il faut surtout souligner qu’il accuse sans preuve des personnes qui ne sont actuellement pas en état de se défendre: c’est d’une rare lâcheté. Le préfet de Paris n’est pas là pour défendre les français mais pour écraser ceux qui sont déjà à terre ce qui est indigne. Demission!

  2. Quel sinistre crétin !

  3. Ils sont tous dans la transgression : à commencer par le boss avec le ” en même temps “, avec la bêtise simulée de Sibeth, qui teste la résistance ou l’adhésion des francais, l’inconstance de Castaner, qui matraque à tout va et s’exonère d’aller dans les banlieues, le duo Buzyn-Veran, qui nous fait le coup du ” ça ne sert à rien “, Belloubet, qui relâche les truands au lieu de les déchoir de la nationalité française et les extrader, Penicaud, qui remet en çause les 35h et les Rtt, etc….. C’est le nouveau monde et malheureusement ça marche et plus souvent sur des francais inattendus, votant plus centre droit que gauche, autant en ville qu’à la campagne ! Incroyable, mais vrai ….

  4. D’accord avec vous CMR. Mais les Français sauront-ils s’en souvenir de ce mépris. Là, j’ai peur que non.

  5. “C’est très simple” … pour un esprit aussi simpliste, et même simplet, que celui de Lallement(eur) !

  6. Je serai une voix discordante dans ce concert de protestations. Sans oser le dire franchement bien sûr, je pense que le préfet Lallement pensait à une partie de la jeune et moins jeune population arabo-musulmane qui défie ostensiblement la consigne de confinement, qui par suite est davantage malade et qui donc “encombre” (je n’ai pas peur du mot) les services hospitaliers. A Marseille également il faut savoir qu’une notable part des personnes soignées dans les hôpitaux au titre du coronavirus est d’origine comorienne.

    • Dans ce cas , vu la gravité du propos, il lui aurait fallu préciser la population concernée par sa critique !
      C’est même pas qu’il est crétin,
      C’est un parfait abrutis formaté pour avilir les administrés de notre pitoyable gouvernement !

    • @Pierre-Jean
      Quand on voit la mansuétude du Préfet Lallement précisément vis-à-vis des populations ne respectant pas les ordres de confinement dans le 9-3, ces populations qui ostensiblement provoquent les forces de l’ordre, y étant implicitement encouragées par Laurent Nuñez, je ne pense pas que ses propos les concernaient. Je pense qu’il s’adressait plutôt aux Français qui respectent la loi autant que faire se peut, mais qui paient docilement les amendes sans incendier des voitures et des poubelles, sans tendre des embuscades contre les pompiers et les forces de l’ordre.

  7. Le Orstgruf. Lallement est arrivé à Paris, précédé d’une solide réputation construite dans ses affectations précédentes. En moins de 13 mois, il a accumulé les faits d’armes, que ce soit dans la répression féroce des Gilets jaunes et de tous ceux qui ont osé défier le gouvernement, dans l’extraordinaire mansuétude face aux saccages des black-blocks ou, maintenant, à la non-intervention contre les contrevenants au confinement dans les enclaves musulmanes. Et on peut y ajouter ses insultes publiques (“Nous ne sommes pas dans le même camp”) ou celle qu’il vient de proférer à l’encontre de tous ceux qui sont morts ou en train de mourir dans les hôpitaux à cause de l’impéritie du gouvernement.

  8. On aurait aimé qu’il déploie autant d’énergie à arrêter délinquance et trafic en banlieue, qu’à empêcher les parisiens de partir à la campagne (à grand renfort de contrôles et de surveillance aérienne !!!). Cette haine du peuple français est incroyable.

  9. Une s…perie de FM de haut grade avec une gueule de Standartenfuhrer SS !

  10. Il faut reconnaître à Emmanuel Macron une extraordinaire faculté d’agglutiner autour de lui et à la tête des différentes structures de notre pays, une bande d’incapables, de minables et de bandits qui force l’admiration… Je crois fermement que la maxime bien connue “qui se ressemble s’assemble” en trouve malheureusement tous les jours une flagrante démonstration.

  11. oui un crétin …mais un crétin galonné !!!!! et si Emmanuel Macron s’entour de crétin et d’incapable c’est peut-être pour mieux ce mettre en valeur et mieux briller !!!!

  12. C’est vrai que c’est un crétin… Mais c’est aussi un salaud!

  13. Décidément, Monsieur le Préfet vous aviez raison lorsque vous vous êtes rendu célèbre en apostrophant une femme gilet jaune en ces termes : « nous ne sommes pas du même camp, Madame ».
    Non, Monsieur Lallemand nous ne sommes vraiment pas de votre camp, celui des hauts fonctionnaires méprisants, hautains et prétentieux.
    Vous êtes pourtant sensé être au service des français, pas de votre ego.

  14. Très révélateur:
    – Le matin, la brute parle avec son langage naturel.
    – L’après-midi, les services de communication de l’Élysée lui ont fait lire un discours pour sauver l’image de la République.

    Ne nous y trompons pas: Tout ce qu’ils disent, tout ce que nous voyons et entendons dans les médias, sont des postures finement préparées par des spécialistes pour nous faire avaler des mensonges et de la propagande.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services