Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : identité chrétienne / France : L'Islam en France / France : Politique en France / France : Société

Qui a dit : “Sans les catholiques, la France ne serait pas la France”

Personne jusqu'à présent. En revanche,

Manuel Valls, premier ministre, le 9 janvier 2016 :

"Sans les Juifs de France, la France ne serait pas la France"

Mustapha Cherif, philosophe et islamologue algérien, le 11 janvier 2016 :

"Sans les citoyens de confession musulmane, la France ne serait plus la France à l’avant-garde de la modernité, de la fraternité humaine et de la démocratie"

Partager cet article

28 commentaires

  1. Pendant des siècles la France a très bien vécue sans la République ….

  2. C’est simple : ce sont les Rois catholiques qui ont fait la France.
    Nous le constatons : les F.M. et leur république n’ont de cesse que de détruire peu à peu ce que les Rois catholiques ont mis des siècles à construire.
    Il suffit d’observer avec distance “ce qui est.”
    Si la religion catholique est éradiquée comme le souhaite tous ces FM et tous leurs sympathisants… il n’y aura plus de FRANCE.
    D’ailleurs, c’est ce qui est prévu dans les cartons de l’UE : 151 landers en Europe qui feront place aux Pays traditionnels.
    Pour résumer : les institutions de l’UE veulent notre mort… qui est programmée.
    Vérifier.

  3. La France à l’avant-garde de la modernité grâce à l’islam, c’est la meilleure. Plus c’est gros, plus ça passe.

  4. Nemo
    Pendants des siècles, la France a très bien vécue sans l’islam, sans doute beaucoup mieux qu’aujourd’hui.
    Si l’on devait décerner un premier prix d’imbécillité, il est évident que Valls le gagnerait haut la main, candidat hors concours tellement il en est la preuve évidente.
    Il a des circonstances atténuantes, c’est un homme malade atteint de tremblements plus que suspects lors de ses hystéries hors de propos.
    Quant à Mustapha Cherif, il est en dehors du sujet n’ayant aucune compétence pour donner son avis.
    L’islam est en dehors de la culture et de l’identité française, tellement en dehors qu’il en a toujours été l’ennemi radical et acharné depuis sa création.
    Qu’il retourne faire le garage à vélo, ça suffira amplement.
    J’attends de voir l’émergence de la démocratie en Algérie et en terre d’Islam. Démocratie et islam sont absolument incompatibles.

  5. Faut- il revendiquer le droit d’être traités comme les autres “communautés” ? Je ne le crois pas.
    On ne lutte pas contre la haine du christianisme par un communautarisme qui alimente le relativisme dénoncé par Benoît XVI

  6. “Sans les juifs de France la France ne serait pas la France ”
    Excusez -moi ,mais j’ai quelque doute !!!
    “sans les citoyens de confession musulmane ,la France ne serait plus ,etc,etc”
    Excusez -moi là encore ,mais j’ai encore plus de doute!!!
    La France est la France parce que nos Aieux l’ont faite et défendu.
    point final.
    En revanche ,l’Algérie serait encore une terre désolée et laissé à l’abandon ,si les Français et les ” pieds-noirs “en particulier n’y avaient pas œuvré.
    C’est un chef du FLN qui le déclare !!!!!
    “Du temps des Français l’Algérie c’était le paradis ” !!!!!!!!!!!
    http://www.bvoltaire.fr/manuelgomez/hocine-ait-ahmed-temps-de-france-lalgerie-cetait-paradis,228197
    E

  7. @nemo
    Et sans l’islam !

  8. Sans les catholiques, la France ne serait pas la France.
    (Désormais vous pouvez me citer !!!! :D)

  9. je connais des interessés qui se sentent génés par des hommages aussi appuyés,

  10. Quand un premier ministre, français de fraiche date, se permet d’insulter les indigènes. Normal, il pointe à, ni dieu ni maître, et c’est ces sectaires qui nous gouvernent et nous mènent au chaos.

  11. Il s’agit d’accueillir les communautés d’immigrés, surtout africaines et musulmanes, parce que les Juifs sont bien intégrés et Français depuis longtemps.
    Ces communautés qui ont d’autres religions que le christianisme, ne doivent pas se sentir “exclues et stigmatisées”; elles doivent, au contraire, être mises à l’honneur, et avoir le droit de vivre comme dans leur pays d’origine ( pour les Africains et musulmans) afin de se sentir à l’aise dans notre pays
    En ce qui concerne les Juifs, on les protège et les honore, parce qu’ils ont été très persécutés dans les siècles et les siècles, surtout lors du nazisme.
    Mais les Arabes sont très antisémites et ils persécutent les Juifs dans notre pays; beaucoup fuient la France et rejoignent Israël.
    Les Africains et les musulmans persécutent aussi les chrétiens en France, ainsi que tous les Français “blancs”.
    Cherchez qui ne mérite pas d’être honoré et qui persécute les autres. Cherchez l’erreur…

  12. Et le même Manuel, le 22 janvier 2015 dans Libération: “Le départ de 100 000 juifs porterait un coup plus dur à la France que celui de 100 000 chrétiens”…

  13. Ces petites phrases démontrent pour qui travaille Valls ! Il défend les intérêts anglo-sionistes ! Ceux qui veulent mettre en place un Nouvel Ordre Mondial ! L’afflux de réfugiés en Europe est évidemment organisé par eux !
    https://www.youtube.com/watch?v=LKQLRZ4PiNk

  14. Je ne voudrais pas être l’instrument d’une caricature idiote, mais qu’à fait la communauté juive pour la France ! Pour la république, il n’y a aucun doute. Et encore, il ne faudrait pas mettre tous les juifs dans le même panier. De quels juifs parle t-il ! De ceux qui attendent le messie !

  15. Si on pousse la logique de Manuel Valls jusqu’à son terme la France serait en somme un second Israel, puisque son identité serait seulement définie par la présence ou non d’une communauté juive. Le problème c’est que cette vision ne correspond pas à l’histoire. S’il y a eu des communautés juives en France depuis l’époque Gallo-Romaine, leur présence a été régulièrement interrompue par des expulsions ordonnées par le pouvoir royal. Ainsi par Philippe-Auguste, Philippe le Hardi, Philippe le Bel jusqu’à l’expulsion définitive par Charles VI en 1394. La raison de ces expulsions était notamment une pratique de l’usure, spoliant les paysans et cultivateurs pauvres, ainsi que les enseignements du Talmud, insultant le Christ et réduisant les non-juifs au rang d’animaux. De 1394 jusqu’à la Révolution française les juifs n’étaient que tolérés à titre d’étrangers en France par le pouvoir royal par lettres patentes. Il est donc important de voir qu’au cours de la période 1394-1789, au cours de laquelle la France a connu sa plus grande expansion territoriale, où se sont développés, l’art de vivre, la courtoisie, la gastronomie, l’art, la littérature, le théâtre, avec Molière et Corneille, les arts de la table français,où l’armée et la marine françaises étaient les premières d’Europe la contribution juive était nulle. Affranchis par la Révolution, les juifs vivant à l’époque surtout en Alsace, non partie du Royaume en 1394, se sont donc établis surtout après la Révolution. Leur patronyme, pour les juifs ashkénases européens, trahissent d’ailleurs leur origine germanique. Cette communauté juive européenne fut d’ailleurs renforcée après 1870 par les juifs indigènes d’Algérie, sépharades naturalisés français par leur coreligionnaire franc-maçon et Juif, Adolphe Crémieux, ministre de la République. N’en déplaise donc à Manuel Valls les Juifs français sont, comme lui, des Français de fraiche date, par rapport aux Français de souche, dont la généalogie remonte souvent sans discontinuer à l’époque gallo-romaine. Leur contribution à la vie française au XIXème et XXème siècle était plutôt axée sur le commerce, la finance, la banque et en corrolaire la politique et les médias, toujours utiles pour présenter leur activité financière sous le meilleurs jour!

  16. “Sans les citoyens de confession musulmane, la France ne serait plus la France à l’avant-garde de la modernité, de la fraternité humaine et de la démocratie”.
    C’est vrai.
    Sans eux, la France serait tout simplement la France.

  17. Je ne suis pas islamophobe, je ne suis pas hostile à l’islam, je ne suis pas en guerre contre l’islam.
    Je n’ai aucun sentiment à l’égard de l’islam. Je m’en fous radicalement. Tant qu’il reste dans ses terres.
    Mais chez moi, dans ma patrie, dans mon pays, je n’en veux pas. Un point c’est tout. Je suis islamo-négatif. Je nie le droit de l’islam à prospérer en France. Je nie que l’islam soit une religion.
    C’est un totalitarisme comme l’indique son nom qui signifie “soumission” et, comme tel, il est du droit de tout homme libre de s’y opposer de toutes ses forces et par tous les moyens “y compris légaux”.
    Je nie que l’islam ait rien de commun avec la civilisation européenne et encore moins avec la civilisation française. Il lui est en tous points étranger. Par son caractère, ses croyances, ses rites, ses observances, ses moeurs.
    Je nie que l’islam ait jamais rien apporté à la France. Aucun chef-d’oeuvre littéraire, musical, architectural, pictural ou sculptural. Rien.
    Pas un écrivain n’a publié “Le génie de l’islam”. Nulle mosquée ne s’élève comparable à Chartres. On attend encore un Francis Poulenc musulman. On chercherait en vain, et pour cause, un Real del Sarte islamiste.
    Je nie que l’islam appartienne au patrimoine de la France. Il n’a rien laissé, rien créé, rien fait pour la France.
    Aucune oeuvre d’art, on l’a vu.
    Aucune oeuvre de charité non plus.
    Pas un hôpital, pas un hospice, pas un orphelinat, pas une association caritative.
    Où sont les “petits frères des pauvres” qui appliqueraient en France ce “quatrième piller de l’islam” (la Zakkat. En français : l’aumône que l’on traduit abusivement par la Charité) ? Où est l’imam dont la personnalité et l’oeuvre pourraient se comparer à celles de saint Vincent de Paul ? Quelle fatma a jamais fait pour les pauvres, les malades, les vieillards ou les enfants de France le millième de ce que font depuis des siècles les religieuses hospitalières, soignantes ou enseignantes ?
    Je nie l’influence de l’islam sur notre histoire intime. Pas un dicton, pas une coutume, pas un mot, pas un geste, qui exprime, dans le comportement des Français, dans leurs références, dans leur imaginaire, dans leurs souvenirs, dans les chansons, les comptines, les fables de leur enfance, le moindre lien avec l’islam.
    Aucune oeuvre de progrès, enfin.
    On nous rebat les oreilles avec l’apport de l’islam en matière de mathématiques, de géométrie, d’algèbre, d’astronomie, de médecine, de philosophie.
    Mais c’est se foutre du monde ! Où sont, dans l’histoire de l’intelligence française les savants, les penseurs, les philosophes musulmans. Où sont les Pasteur, les Curie, les Pascal islamistes ?
    Et que l’on ne prétende pas que cette absence s’expliquerait par le magistère de l’Eglise qui aurait fait obstacle à l’éclosion du génie créateur, scientifique, artistique de l’islam dans les bras de sa Fille aînée. Ou alors que l’on explique comment tant d’écrivains, de penseurs, de philosophes, de musiciens, de peintres, de sculpteurs juifs ont pu prospérer en dépit de cet obscurantisme.
    La vérité c’est que l’islam n’a rien à faire chez nous parce qu’il n’a jamais rien fait chez nous.
    La déclaration de Chirac selon qui « les racines de l’Europe (donc de la France) sont aussi musulmane que chrétiennes » n’est donc pas seulement le propos d’un imbécile, c’est aussi celui d’un salaud.L’islam “à la française” est une double absurdité et un crime de haute trahison.
    Parce que l’esprit de soumission est à l’opposé même du génie français. Parce que la notion de patrie est contraire à l’Ouma, loi islamique qui nie la nation.
    Parce que les politiciens renégats qui oeuvrent à asservir la France au totalitarisme islamique et à l’invasion afro-maghrébine sont plus coupables que les dirigeants français qui, voilà soixante-trois ans, se résignèrent à la Collaboration.
    Ceux qui, aujourd’hui, accablent de leurs injures le Maréchal Pétain et le Président Laval, font bien pire.
    La différence entre les Collabos d’hier et les “Coallahbos” d’aujourd’hui, c’est que ni le Maréchal Pétain ni le Président Laval, n’ont jamais invité les envahisseurs.
    Chirac, lui, a ouvert les portes à l’invasion en signant la loi sur le regroupement familial.
    Le Maréchal Pétain et le Président Laval n’ont jamais dit, dans aucun discours, que les occupants étaient « chez eux, chez nous ».
    Chirac ne cesse, après Mitterrand, de le répéter. Sous la botte allemande, la Police, la Justice et leurs auxiliaires n’ont pas montré autant de zèle à poursuivre les résistants que les flics, les chats fourrés et leurs “milices antiracistes” n’en mettent aujourd’hui à traquer, à provoquer, à punir les patriotes fiers de l’être et qui entendent le rester.
    Jamais la France n’a été aussi gravement malade.
    Infecté par le sida de la “coallahboration”, cette maladie auto-immune qui détruit toutes les défenses naturelles de la civilisation française, notre pays est devenu islamo-positif.
    Sa survie est désormais entre les seules mains des islamo-résistants. En avant !
    Serge de Beketch – novembre 2003

  18. La France ne peut plus être elle-même puisqu’elle est dirigée par des hommes/femmes politiques qui ne sont pas français pour la plupart !

  19. Sans Vazolito, la connerie ne serait plus la connerie.
    Pensez donc : l’homme qui a réinventé la tremblante du mouton !

  20. “modernité, de la fraternité humaine et de la démocratie” : tout ce que les Algériens sont incapables de produire en Algérie. (A cause du lobby anglo-sionniste of course).
    Les viols orchestrés par l’EI ? Même pas. La barbarie de gens “riches de leur diversité” qui se comportent de la même façon chez eux sans que les médias n’en parlent suffit, face à des peuples incapables de défendre leurs propres femmes (A cause du lobby anglo-sionniste of course).

  21. Le père du désert ? Sépulcre blanchit, fontaine sans eau.

  22. Personnellement, je trouve que la France est de moins en moins la France avec toutes ces vagues d’immigration.
    Si les juifs ont toujours été acceptés en France, cela depuis sa fondation, ce n’est pas le cas de l’islam qui est pour la France le gui du vieux chêne.
    Trop de musulmans tueront le vieux chêne.
    Il faut donc éradiquer le gui du vieux chêne.

  23. Sans Manuel Valls, la France serait sans doute davantage la France !
    Qui est-il pour dire ce qu’est la France, lui que la France a daigné accepter pour son plus grand malheur ?
    Quand à ses déclarations incessantes pour le judaïsme et Israël, cela ne me gêne pas mais je lui conseille de se mettre d’accord avec son président chrysanthème qui s’est rué à la mosquée boire le thé et dévorer des loukoums au lieu de sa galette de voeux quotidienne.
    http://www.bvoltaire.fr/gabriellecluzel/francois-hollande-prend-the-a-grande-mosquee-de-paris,231248

  24. Dieu seul peut nous sauver si nous le lui demandons, mais il y a tellement de personnes qui sont fières d’elles-mêmes en le niant ou le reniant.
    C’est là qu’est le pire mal.

  25. Pour le Ministre Valls, ce n est pas surprenant, puisque l Histoire du Pays commence en 2012…..

  26. Sans certains citoyens d’origine importee, la France se porterait bien mieux.

  27. Permettez-moi de nuancer la réponse.
    Dans l’esprit, une personne l’a expliqué à travers 2 “romans” historiques :
    Philippe de Villiers
    Mais ce n’est plus un politique, c’est un metapolitique.
    De tout cela on peut déduire :
    “Sans les infrapolitiques, la France serait la France”

  28. C est la France chrétienne qui a fait ce qu elle fut à la veille de la révolution dite française ( voir l historienne Marion Sigault ) , à poli notre societe pour faire un agglomérat de peuples , une civilisation de haute pensée , une élévation des arts , un phare européen , un marquage indélébile .

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services